En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

AESCULUS COMPOSÉ BOIRON pommade et suppositoire

Mis à jour : Mercredi 16 Juin 2010
Famille du médicament :

Homéopathie

16/06/2010 : ce médicament est en arrêt de commercialisation. Il n’est plus disponible en pharmacie ou ne le sera bientôt plus.

Si vous devez prendre ce médicament, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien qui pourront vous conseiller un autre traitement.

Le document ci-dessous représente la dernière fiche publiée par Vidal concernant ce médicament et ne préjuge en rien des évolutions ayant pu survenir postérieurement à cette publication.

Dans quel cas le médicament ÆSCULUS COMPOSÉ BOIRON pommade et suppositoire est-il prescrit ?

Ce médicament est un complexe (association) de composants homéopathiques

Il est utilisé dans dans le traitement local des hémorroïdes.

Présentations du médicament ÆSCULUS COMPOSÉ BOIRON pommade et suppositoire

ÆSCULUS COMPOSÉ BOIRON : pommade ; tube de 20 g
ÆSCULUS COMPOSÉ BOIRON : suppositoire ; boîte de 12

Composition du médicament ÆSCULUS COMPOSÉ BOIRON pommade et suppositoire

p 100 gp suppos
Æsculus hippocastanum TM3 g100 mg
Hamamelis virginiana TM3 g100 mg
Hydrastis canadensis TM1,5 g50 mg
Viburnum prunifolium TM1,5 g50 mg

Attention

Des douleurs, un saignement anal qui persistent malgré le traitement peuvent être dus à une maladie autre que des hémorroïdes et nécessitent un avis médical. De même, tout saignement anal survenant chez une personne de plus de 50 ans doit faire l'objet d'une consultation médicale.

Fertilité, grossesse et allaitement

Aux dilutions homéopathiques, les substances contenues dans ce médicament ne sont pas connues pour être toxiques pendant la grossesse ou l'allaitement. Néanmoins, ne l'utilisez pas sans l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

Mode d'emploi et posologie du médicament ÆSCULUS COMPOSÉ BOIRON pommade et suppositoire

2 à 3 applications par jour ou 1 à 2 suppositoires par jour.

Conseils

La constipation chronique et les efforts excessifs de poussée sont les principaux facteurs déclenchant des crises d'hémorroïdes. Un régime riche en fibres alimentaires, des boissons abondantes et un exercice physique régulier en limitent le risque.

Laboratoire Boiron

Commentaires (6)

Le 10/10/2014 à 10:07
avatar Anonyme1
Anonyme1
vous indiquez que ce produit a été supprimé or je viens d'acheter un tube date de péremption juillet 2017

6 0
Le 09/12/2012 à 23:12
avatar Anonyme1
Anonyme1
Merci pour vos conseils !

2 1
Le 04/12/2012 à 12:00
avatar Modérateur
Modérateur
@poupia : Ce médicament contient des teintures mères de plantes. Aucun effet indésirable n'est mentionné. Néanmoins, certaines personnes peuvent être sensibles à des extraits de plantes. Si vous constatez une intolérance, arrêtez le traitement.

2 0
Le 01/12/2012 à 21:55
avatar Anonyme1
Anonyme1
Comme kika je sens des brûlures à l'application. Concernant la date de péremption, je viens de l'acheter. Je n'ai jamais eu ce genre de douleur en appliquant une pommade type titanoréine... :/

0 6
Le 20/07/2011 à 00:10
avatar Modérateur
Modérateur
@kika : Non, ce n'est pas normal. Attention à la date de péremption de votre pommade. En cas de doute, demandez à votre pharmacien.

4 0
Le 19/07/2011 à 19:54
avatar Anonyme1
Anonyme1
bjr. est-ce que c'est normal qu'en appliquant la pommade Aesculus Composé on sent des brûlures ?

13 10

Actualités

ESMYA est indiqué dans la prise en charge de fibromes utérins (illustration).

ESMYA (ulipristal) : restriction des indications et mesures de réduction du risque d'atteintes hépatiques

Représentation en 3D de Streptococcus pneumoniae (illustration).

Vaccin PNEUMOVAX : mise à disposition exceptionnelle de seringues préremplies à péremption courte

L’amyotrophie spinale (ASA ou SMA) est une maladie neuromusculaire progressive d’origine génétique, caractérisée par une dégénérescence des motoneurones (illustration).

SPINRAZA (nusinersen) : risque d'hydrocéphalie communicante, non reliée à une méningite ou à une hémorragie