En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

CYMBALTA

Mis à jour : Mardi 19 Mars 2019
Famille du médicament :

Antidépresseur

Dans quel cas le médicament CYMBALTA est-il prescrit ?

Ce médicament est un antidépresseur de la famille des inhibiteurs de la recapture de la sérotonine.

Il est utilisé dans le traitement :
  • des états dépressifs,

  • de certaines manifestations de l'anxiété (anxiété généralisée),

  • des douleurs neuropathiques chez le diabétique.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament CYMBALTA

CYMBALTA 30 mg gél gastrorésis
CYMBALTA 30 mg : gélule (blanc et bleu) ; boîte de 7
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 1,93 €.
CYMBALTA 30 mg gél gastrorésis
CYMBALTA 30 mg : gélule (blanc et bleu) ; boîte de 28
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 7,03 €.
CYMBALTA 60 mg gél gastrorésis
CYMBALTA 60 mg : gélule (vert et bleu) ; boîte de 28
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 7,03 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament CYMBALTA

p gélp gél
Duloxétine30 mg60 mg
Saccharose++
Excipients communs : Fer jaune oxyde, Gélatine, Hypromellose, Hypromellose acétyl succinate, Indigotine, Propylèneglycol, Saccharose, Shellac, Sodium laurylsulfate, Sphères de sucre, Talc, Titane dioxyde, Triéthyle citrate
Autres excipients (spécifiques à certaines formes) : Encre blanche, Encre verte, Fer noir oxyde, Povidone

Contre-indications du médicament CYMBALTA

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

L'utilisation des antidépresseurs est déconseillée avant l'âge de 18 ans. Des études ont en effet montré que l'utilisation d'un antidépresseur peut augmenter le risque de suicide chez les adolescents souffrant de dépression. Chez les enfants et adolescents de moins de 18 ans, ce traitement est par conséquent réservé à certains cas graves et nécessite une surveillance médicale particulière et la vigilance de l'entourage.

Tous les traitements antidépresseurs sont susceptibles d'induire un épisode maniaque chez les personnes prédisposées : en cas d'euphorie, d'excitation inhabituelle ou de comportement anormal survenant sous traitement, une consultation médicale rapide est nécessaire.

Des précautions sont nécessaires en cas d'épilepsie (même ancienne), de glaucome à angle fermé, d'hypertension artérielle ou de prédisposition aux hémorragies.

Bien qu'aucune interaction nette n'ait été constatée avec l'alcool, évitez la prise de boissons alcoolisées, comme avec tout médicament psychotrope.

Attention : conducteurSi vous devez conduire ou utiliser une machine dangereuse, assurez-vous préalablement que ce médicament n'altère pas votre vigilance.

Interactions du médicament CYMBALTA avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé :
  • aux IMAO non sélectifs (MARSILID) : des délais précis doivent être respectés entre l'arrêt de l'IMAO et le début de ce traitement, et inversement ;

  • aux médicaments contenant de la fluvoxamine (FLOXYFRAL et génériques), de la ciprofloxacine (CIFLOX et génériques, UNIFLOX...) ou de l'énoxacine : risque d'augmentation des effets indésirables.

Il peut également interagir avec les IMAO sélectifs (MOCLAMINE).

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez un anticoagulant oral, un sédatif, un antimigraineux de la famille des triptans, un antidépresseur imipraminique ou un médicament contenant du tramadol, de la péthidine, de la flécaïne, de la propafénone, du métoprolol ou un produit de phytothérapie contenant du millepertuis.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

L'effet de ce médicament pendant la grossesse est mal connu : seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel de son utilisation dans votre cas.

Allaitement :

Ce médicament passe faiblement dans le lait maternel : son utilisation est déconseillée pendant l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament CYMBALTA

Les gélules doivent être avalées avec un grand verre d'eau, pendant ou en dehors des repas.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 1 gélule à 60 mg par jour.

Conseils

L'efficacité des antidépresseurs n'est généralement pas immédiate. Un délai de 2 à 4 semaines est nécessaire pour que les effets bénéfiques se fassent sentir. Les effets indésirables éventuels apparaissant en début de traitement ne doivent pas vous conduire à l'arrêter prématurément.

Chez la personne souffrant de dépression, un état anxieux peut apparaître ou s'aggraver en début de traitement ; un anxiolytique est parfois prescrit de manière temporaire par le médecin pour prévenir ou traiter ces manifestations.

Lorsque les symptômes de la dépression ont disparu, le traitement doit absolument être poursuivi pendant la durée prescrite afin de consolider la guérison. Un arrêt prématuré exposerait à une rechute. La durée d'un traitement antidépresseur est rarement inférieure à 6 mois.

Les antidépresseurs ne créent pas de dépendance. Néanmoins, il est préférable d'arrêter le traitement progressivement en diminuant la posologie ou en espaçant les prises pour éviter les effets indésirables transitoires (vertiges, fourmillements, insomnie, rêves agités, fatigue, agitation, anxiété, nausées, vomissements, tremblements, maux de tête, irritabilité, diarrhée, sueurs) observés en cas d'interruption brutale.

Effets indésirables possibles du médicament CYMBALTA

Au cours des études cliniques, les effets indésirables les plus fréquents ont été : somnolence ou au contraire insomnie, maux de tête, sensation de vertiges, nausées, sécheresse de la bouche, constipation, baisse de l'appétit, transpiration excessive.

D'autres troubles ont également été constatés :
  • Fréquents (1 à 10 % des cas) : troubles sexuels, agitation, rêves anormaux, anxiété, tremblements, fourmillements des extrémités, vision floue, bourdonnements d'oreille, palpitations, bouffées de chaleur, bâillements, diarrhées, vomissements, digestion difficile, éruption cutanée, douleur musculaire, fatigue, perte de poids.

  • Peu fréquents (moins de 1 % des cas) : réaction allergique imposant l'arrêt du traitement, désorientation, hallucinations, agressivité, modification du goût, trouble de l'attention, agitation pénible associée à besoin d'être toujours en mouvement, troubles visuels, tachycardie, hypertension artérielle, hypotension orthostatique, sensation de froid ou de chaud, brûlures d'estomac, saignements de nez, bleus, rétention d'urines ou envie fréquente d'uriner, odeur anormale des urines, prise de poids, augmentation du taux de glucose dans le sang.

Depuis sa commercialisation, des atteintes hépatiques, parfois graves (hépatite, insuffisance hépatique) ont également été observées.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (42)

Le 22/02/2019 à 22:05
avatar Mima73460
Mima73460 Profession non médicale / Autre
Bonjour,
On nous dit qu'il n'y a pas d'accoutumance mais j'en doute. Je prends le Cymbalta pour des douleurs neuropathiques (fibromyalgie) et je retrouve la plupart des symptomes de la fibro dans les effets secondaires de la Duloxetine ???
Qui est né en premier, l'oeuf ou la poule ? lol
Je souhaiterai arrêter le Cymbalta 30mg mais c'est très difficile vu que ce sont des gélules.Le médecin dit de prendre un jour sur deux, puis un jour sur trois, etc... de manière progressive.
Le problème est que si je l'oublie un jour je me retrouve avec nausées, maux de tête, vertiges, etc...
Avec des médicaments en gouttes, ce serait tellement plus facile.
Faut-il rencontre un médecin addictologue pour arrêter définitivement ce traitement qui ne me sert pas à gran chose ?
Merci si vous avez quelques conseils.

1 1
Le 25/02/2019 à 07:02
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
En attendant de revoir votre médecin pour une solution à ce problème, vous pouvez ouvrir vos gélules et enlever un partie de leur contenu. Ce n'est pas très précis, mais sans risque, et ce "bricolage" vous permettra peut-être de mieux supporter la diminution.

1 0
Le 03/02/2019 à 13:33
avatar jumpha
jumpha Profession non médicale / Autre
Je voudrais savoir si des personnes ont pris du poids avec la prise de Cymbalta et aussi connaître les interactions médicamenteuses indésirables avec ce médicament, s'il y en a,

5 10
Le 03/02/2019 à 13:19
avatar jumpha
jumpha Profession non médicale / Autre
Je voudrais savoir s'il y a une interaction médicamenteuse indésirable avec le cannabis?

0 0
Le 05/02/2019 à 11:25
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
La prise de drogues psychotropes est déconseillée en général et en particulier avec les médicaments à effet psychique.

De ce fait, cette interaction n'a pas été étudiée.

0 1
Le 24/03/2018 à 09:26
avatar Évanaeva
Évanaeva Profession non médicale / Autre
Le cymbalta est un très bon medicament
Il agit bien pour les douleurs neuropatiques.... pour ma part, je préfère le Cymbzlta plutôt sur le Lyrica.... Je me sens bien mieux. Courage à vous....

13 3
Le 24/02/2018 à 22:22
avatar lok63
lok63 Infirmier/Infirmière
bonjour,
je prend de l'oxycodone (oxycontin lp 30x2 et oxinorm 5 x 3), je dois débuter un traitement complémentaire car les douleurs ne sont pas soulagées (douleur neuro d'un kyste de tarlov). Mon médecin me propose Cymbalta ou Lyrica. les deux traitement sont ils possibles avec la prise d'oxycodone ?

8 4
Le 27/02/2018 à 11:19
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Ces médicaments peuvent parfaitement être associés à l'oxycodone

7 2
Le 30/01/2018 à 10:49
avatar Bibou
Bibou Vétérinaire
Bonjour,

je prends le Cymbalta depuis 4 ans, depuis 2 à la dose de 30 mg.
J'aimerais l'arrétêr mais cela m'est très difficile, même une réduction de 0.25% (prise 3 jours sur 4) est ressentie et mon médecin préconise de faire une diminution sur plusieurs années.
Est-il possible que l'accoutoumance, voir dependance soit si forte? Peut-on ajouter un produit à base de plantes pour faciliter le sévrage?
Mon objectif est d'arrêter ou de changer de molecule.
Merci d'avance,

Bibou

6 3
Le 30/01/2018 à 11:16
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Il faut différencier la dépendance, qui conduit à une aggravation des symptômes à l'arrêt du traitement, d'un banal "retour à l'état antérieur" lors de l 'arrêt du traitement.

Les antidépresseurs ne sont pas connus pour créer des dépendances. Votre médecin fait apparemment au mieux pour vous aider. Suivez ses conseils.

4 4
Le 12/10/2017 à 01:51
avatar Nana B
Nana B Profession non médicale / Autre
Bonjour, je voulais juste partager mon experience concernant le cymbalta 60mg. J'ai démarré mon traitement il y a 6 mois. Les 4 premiers jours j'avais le sentiment d'être un nourrisson qui dormait un nbre effrayant d'heures par jour. Aucun appétit au tout début du traitement puis l'opposé par la suite (+3kg). Des bouffées de chaleur importantes. Libido catastrophique pdt toute la durée du traitement. Je viens d'être hospitalisée pour des douleurs musculaires insoutenables. Depuis qqes mois je me trouvais très fatiguée dès le moindre exercice. Contractures, douleurs articulaires. J'ai fini dimanche sous perfusions de Valium pour enfin calmer la douleur. Analyses RAS, les médecins n'avait pas vraiment de diagnostic. Et c'est en mettant bout à bout tous mes problèmes musculaires que j'ai fait le lien. Avez vous déja eu ce problème ? Malgrès un tableau bien sombre je vais beaucoup mieux et mon médecin prévoit un arrêt du traitement à la fin du mois. Bon courage à to

13 2
Le 12/10/2017 à 11:16
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Je vous rappelle simplement que les effets indésirables doivent faire l'objet d'un signalement avec l'aide de votre médecin ou sur le sité dédié http://solidarites-sante.gouv.fr/...

3 5
Le 26/11/2016 à 14:58
avatar cedille
cedille Profession non médicale / Autre
Bonjour, je prends 120 mg de cymbalta / jour depuis 2 ans. Ayant le sentiment d'être une "morte vivante" (ni joie, ni peine, ni colère ni euphorie, le calme aliénant, l'absence totale d'émotions) , mon psy me propose de passer au Prozac. N'y a t'il pas de risque ??

18 5
Le 02/12/2016 à 18:42
avatar Modérateur
Modérateur
Bonsoir,

Ce sont deux médicaments de la même famille, mais il est très fréquent que l'un ou l'autre conviennent davantage, donc il me semble que vous devriez écouter votre psy. N'oubliez pas que lorsqu'un médicament de ce type est débuté, des effets secondaires peuvent survenir les 2-3 premières semaines, mais se dissipent très souvent ensuite.

13 3
Le 17/04/2016 à 14:23
avatar dnrt
dnrt Profession non médicale / Autre
Bonjour,

J'ai pris CYMBALTA de 2010 à 2012.
Cette substance a failli m'être fatale : alertes cardiaques dont une sévère (185 pulsations / mn pendant 3', et "coup de poignard au cœur".
Depuis ? J'ai stoppé. Plus d'alerte.
Ce POISON devrait être retiré du marché tant depuis 2009 il est "sous surveillance"... Sic.
Humainement.

23 15
Le 26/12/2015 à 15:27
avatar Stef_passion
Stef_passion
Bonjour,

Utilisateur de Cymbalta depuis plusieurs mois, d'une part pour une dépression majeure, d'autre part pour des troubles neuropathiques (hyperesthésie aux vibrations mécaniques et sonores).

J'ai été récemment contraint de prendre un générique (Biogaran) en attendant le renouvellement de mon ordonnance.

Avec ce générique, les résultats sont vraiment très différents. L'effet sur le temps semble plus linéaire, mais seule l'action andidépresseur semble agir. Mon hypersensibilité physique refait surface. Est-ce un pur effet placebo ou peut-il y avoir autant de différence entre l'original et le générique (même dosage, même posologie) ?

Bien cordialement,
Stéphane.

21 5
Le 28/12/2015 à 20:35
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour Stef-passion,

Il arrive fréquemment que des utilisateurs de génériques décrivent de petites différences, mais, comme vous le suggérez, il est difficile de savoir si c'est subjectif ou lié à d'infimes différences de concentration, d'excipients... En tout cas, nous n'avons pas d'information particulière sur les génériques de Cymbalta. Bonnes fêtes de fin d'année malgré ces difficultés !

12 4
Lire tous les commentaires

Actualités

Lichen chronique récidivant sur un tibia (illustration @Eyon, sur Wikimedia).

DIPROSALIC lotion et pommade : augmentation du taux de remboursement à 65 %

EUPRESSYL LP et MEDIATENSYL LP gélules sont indiqués dans la prise en charge de l'hypertension artérielle (illustration).

HTA : ajout de la mention LP dans la dénomination de MEDIATENSYL et EUPRESSYL (uradipil)

Cellules de cancer de la prostate (illustration).

Cancer de la prostate : XTANDI (enzalutamide) désormais disponible en comprimé pelliculé