TRIMÉTAZIDINE ZYDUS

Mis à jour : Mardi 12 Novembre 2013
Famille du médicament :

Substance à visée antiangineuse

12/11/2013 : ce médicament est en arrêt de commercialisation. Il n’est plus disponible en pharmacie ou ne le sera bientôt plus.

Si vous devez prendre ce médicament, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien qui pourront vous conseiller un autre traitement.

Le document ci-dessous représente la dernière fiche publiée par Vidal concernant ce médicament et ne préjuge en rien des évolutions ayant pu survenir postérieurement à cette publication.

Ce médicament est un générique de VASTAREL

Dans quel cas le médicament TRIMÉTAZIDINE ZYDUS est-il prescrit ?

Ce médicament vise à lutter contre les crises d'angor. Il protège les cellules des conséquences d'un défaut d'apport sanguin. Son mécanisme d'action n'est pas clairement établi.

Il est utilisé en association du traitement préventif des crises d'angine de poitrine chez les personnes insuffisamment contrôlées par un traitement antiangineux standard ou présentant une intolérance à ces traitements.

Présentations du médicament TRIMÉTAZIDINE ZYDUS

TRIMÉTAZIDINE ZYDUS 20 mg : comprimé  ; boîte de 60
Sur ordonnance (Liste I)

Composition du médicament TRIMÉTAZIDINE ZYDUS

p cp
Trimétazidine dichlorhydrate20 mg
Lactose+

Contre-indications du médicament TRIMÉTAZIDINE ZYDUS

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

Ce médicament n'est pas un traitement de la crise d'angine de poitrine.

En cas de douleur thoracique, consultez votre médecin. Une modification du traitement peut être nécessaire.

Ce médicament peut être responsable d'une baisse de la tension artérielle qui expose à un risque de chute, en particulier chez les personnes âgées ou recevant un traitement antihypertenseur. Pour éviter les chutes, il est recommandé de se lever lentement.

La trimétazidine peut induire ou aggraver des symptômes parkinsoniens (raideur des bras et des jambes, ralentissement des mouvements, tremblements), en particulier chez la personne âgée. La survenue de troubles du mouvement de ce type nécessite l'arrêt du traitement.

Attention : conducteurConducteur : ce médicament peut provoquer des étourdissements ou une baisse de la vigilance.

Fertilité, grossesse et allaitement

En l'absence de données disponibles et par mesure de prudence, ce médicament est déconseillé pendant la grossesse et l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament TRIMÉTAZIDINE ZYDUS

Ce médicament est pris de préférence pendant les repas.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 1 comprimé à 20 mg, 3 fois par jour.

    Une diminution de la posologie est recommandée en cas d'insuffisance rénale et chez les personnes âgées de plus de 75 ans.

Effets indésirables possibles du médicament TRIMÉTAZIDINE ZYDUS

Brûlure ou douleur d'estomac, constipation, diarrhée, nausées, vomissements.

Fatigue, maux de tête, vertiges, insomnie ou somnolence.

Hypotension orthostatique pouvant être associée à un malaise ou à une chute.

Éruption cutanée, démangeaisons, réaction allergique (œdème de Quincke...).

Palpitations, accélération du rythme cardiaque.

Troubles neurologiques pouvant se traduire par des troubles de l'équilibre, une raideur, un ralentissement des mouvements ou des tremblements (voir Attention).

Laboratoire Zydus France

LEXIQUE

angine de poitrine

Douleur oppressante due à une obstruction partielle des artères coronaires qui irriguent le muscle cardiaque. Elle peut se manifester dans la poitrine, les bras ou la mâchoire.

Synonyme : angor.

hypotension orthostatique

Baisse de la tension artérielle survenant lors du passage de la position allongée à la position debout. Due le plus souvent à des médicaments, l'hypotension orthostatique se traduit par des étourdissements avec risque de chute, notamment chez les personnes âgées. On peut prévenir ces troubles en évitant les changements de position brutaux : rester assis quelques instants au bord du lit avant de se mettre debout, se lever lentement d'un siège en gardant un appui avant de se déplacer.

Le port de bas de contention, qui empêche le sang de refluer vers les jambes en position debout, est également utilisé pour traiter l'hypotension orthostatique.

insuffisance rénale

Incapacité des reins à éliminer les déchets ou les substances médicamenteuses. Une insuffisance rénale avancée ne se traduit pas forcément par une diminution de la quantité d'urine éliminée. Seuls une prise de sang et le dosage de la créatinine peuvent révéler cette maladie.

palpitations

Perception anormale de battements cardiaques irréguliers.

Parkinson (maladie de)

Affection chronique du système nerveux liée à l'altération de certaines cellules du cerveau et se traduisant par des troubles de la mobilité et parfois des tremblements.

parkinsonien
  • Qui se rapporte à la maladie de Parkinson.

  • Syndrome parkinsonien : ensemble de symptômes identiques à ceux de la maladie de Parkinson, qui peuvent être notamment observés chez des personnes traitées par des neuroleptiques. Ce syndrome est réversible à l'arrêt du traitement et peut être corrigé par un traitement spécifique.

Quincke (œdème de)

Réaction allergique touchant généralement le visage. L'œdème de Quincke se traduit par un gonflement parfois spectaculaire. Les paupières sont souvent les premières touchées. Dans les rares cas où l'œdème touche la gorge, des troubles respiratoires peuvent survenir et un traitement urgent est nécessaire.

réaction allergique

Réaction due à l'hypersensibilité de l'organisme à un médicament. Les réactions allergiques peuvent prendre des aspects très variés : urticaire, œdème de Quincke, eczéma, éruption de boutons rappelant la rougeole, etc. Le choc anaphylactique est une réaction allergique généralisée qui provoque un malaise par chute brutale de la tension artérielle.

syndrome des jambes sans repos

Affection chronique se traduisant par un besoin irrésistible de bouger les jambes, le plus souvent la nuit. Les crises, qui associent à des degrés divers des sensations de fourmillements, de picotements, de démangeaisons, voire de brûlures, sont favorisées par l'immobilité et en partie soulagées par le mouvement. Elles sont souvent responsables d'une insomnie. Cette pathologie serait due à des troubles du système nerveux central et/ou à un dysfonctionnement des nerfs périphériques.

traitement préventif

Traitement destiné à prévenir une maladie (synonyme : prophylaxie), ou à limiter la fréquence des crises ou des poussées dans une maladie chronique.

vertige

Symptôme qui peut désigner une impression de perte d'équilibre (sens commun) ou, plus strictement, une sensation de rotation sur soi-même ou de l'environnement (sens médical).