FLUCONAZOLE MYLAN

Mis à jour : Mardi 17 Septembre 2019
Famille du médicament :

Antifongique par voie orale

Ce médicament est générique de TRIFLUCAN

Dans quel cas le médicament FLUCONAZOLE MYLAN est-il prescrit ?

Ce médicament est un antifongique apparenté à la famille des imidazolés.

Il est utilisé pour :
  • traiter les candidoses généralisées et les mycoses de la peau et des muqueuses (candidose buccale, vaginale, de l'œsophage...) lorsqu'un traitement local n'est pas possible ;

  • prévenir les récidives de candidoses, notamment chez les personnes immunodéprimées ou atteintes d'une infection à VIH/sida ;

  • traiter la méningite à cryptocoques et prévenir les récidives chez les personnes à risque.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament FLUCONAZOLE MYLAN

FLUCONAZOLE MYLAN 50 mg : gélule ; boîte de 7
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 12,68 €.
FLUCONAZOLE MYLAN 10 mg/ml : poudre pour suspension buvable (arôme orange) ; flacon de 35 ml avec seringue-doseuse graduée de 5 ml
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 12,68 €.
FLUCONAZOLE MYLAN 100 mg : gélule ; boîte de 7
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 19,10 €.
FLUCONAZOLE MYLAN 200 mg : gélule ; boîte de 7
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 35,77 €.
FLUCONAZOLE MYLAN 200 mg : gélule ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 139,96 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament FLUCONAZOLE MYLAN

p gélp ml
Fluconazole50 mg10 mg
Lactose+
Saccharose+
p gélp gél
Fluconazole100 mg200 mg
Lactose++
Excipient commun : Titane dioxyde
Autres excipients (spécifiques à certaines formes) : Acide citrique monohydrate, Amidon de maïs modifié, Gélatine, Glucose, Gomme arabique, Gomme xanthane, Indigotine, Jaune de quinoléine, Lactose monohydrate, Magnésium stéarate, Maltodextrine, Orange arôme naturel, Orange essence, Saccharose, Silice, Silice colloïdale anhydre, Silice colloïdale hydratée, Sodium benzoate, Sodium citrate anhydre, Sodium laurylsulfate

Contre-indications du médicament FLUCONAZOLE MYLAN

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • allergie aux imidazolés,

  • enfant de moins de 6 ans (gélules),

  • en association avec un médicament contenant de l'astémizole, du cisapride, du pimozide, de la quinidine ou de l'érythromycine.

Attention

Des précautions sont nécessaires en cas de maladie du foie, des reins, de situations favorisant les torsades de pointes (ralentissement important du cœur, insuffisance cardiaque, hypokaliémie, anomalie de l'électrocardiogramme...).

Une hépatite peut rarement survenir pendant le traitement, principalement chez les patients souffrant d'autres maladies graves. Certains signes évocateurs doivent amener à consulter votre médecin : fatigue intense inexpliquée, nausées persistantes, vomissements, jaunisse. Pour détecter précocément une atteinte du foie, des analyses de sang avec dosage des transaminases sont souvent prescrites par le médecin avant et pendant le traitement.

Dans de rares cas, ce médicament peut être responsable d'une réaction allergique ou d'une éruption cutanée potentiellement grave. Vous devez arrêter votre traitement et prendre un avis médical en urgence en cas d'apparition d'un des symptômes suivants : rougeur de la peau avec démangeaisons, difficultés à respirer, gonflement du visage ou des lèvres, lésions cutanées avec formation de cloques, aphtes.

La suspension buvable contient du sucre (saccharose) en quantité notable.

Attention : conducteurConducteur : ce médicament peut être responsable de vertiges.

Interactions du médicament FLUCONAZOLE MYLAN avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé aux médicaments contenant du pimozide (ORAP), de la quinidine (QUINIMAX) ou de l'érythromycine (ERY, EGERY, ERYTHROCINE...) ni aux médicaments contenant de l'astémizole, du cisapride ou de la terfénadine (qui ne sont plus commercialisés en France) : risque de torsades de pointes.

Il peut interagir avec les médicaments contenant de l'halofantrine (qui n'est plus commercialisé en France), de l'amiodarone, de la colchicine ou du midazolam.

La liste des médicaments susceptibles d'interagir n'est pas exhaustive et les recommandations peuvent varier selon les situations et l'importance des traitements associés. Ne prenez aucun autre médicament sans prendre l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

L'utilisation de fluconazole à fortes doses en traitement prolongé chez la femme enceinte peut avoir des effets néfastes sur l'enfant à naître. Ce médicament ne doit être utilisé pendant la grossesse qu'en cas d'absolue nécessité.

Allaitement :

Ce médicament passe dans le lait maternel ; l'allaitement est déconseillé en cas d'administration répétée ou à fortes doses.

Mode d'emploi et posologie du médicament FLUCONAZOLE MYLAN

Ce médicament peut être pris indifféremment au cours ou en dehors des repas.

Les gélules doivent être avalées telles quelles avec un verre d'eau. Elles ne sont pas adaptées à l'enfant de moins de 6 ans. En effet, elles risquent d'obstruer les voies respiratoires si l'enfant déglutit mal et que la gélule passe dans la trachée (fausse route)

La suspension buvable est reconstituée en ajoutant de l'eau jusqu'au niveau marqué sur le flacon. Le flacon doit être agité avant chaque utilisation. La seringue-doseuse est munie d'un adaptateur à fixer sur le bouchon. Prélever la suspension en retournant le flacon avec la seringue en position tête en bas. L'administrer directement dans la bouche en plaçant l'extrémité de la seringue doseuse contre la face interne de la joue et en appuyant doucement sur la piston.

Posologie usuelle :

  • Adulte : la posologie varie selon la nature et la gravité de l'infection traitée. A titre indicatif :

    • cryptococcoses : 400 mg par jour pendant 6 à 8 semaines, puis 200 mg par jour ;

    • candidoses invasives : 800 mg le premier jour, puis 400 mg par jour pendant au moins 2 semaines ;

    • candidoses des muqueuses : 200 à 400 mg le premier jour, puis 100 à 200 mg par jour ensuite. La durée du traitement varie selon la gravité de l'infection. En prévention des rechutes, le médecin peut également prescrire une prise de 200 mg, 3 fois par semaine.

    • candidoses buccales liées aux prothèses dentaires : 50 mg par jour pendant 2 semaines ;

    • mycoses de la peau : 50 mg, 1 fois par jour ou 150 à 300 mg, 1 fois par semaine.

  • Enfant : la posologie varie en fonction du poids de l'enfant et de la gravité de la maladie.

Conseils

La seringue-doseuse doit être rincée à l'eau après chaque utilisation.

La suspension buvable reconstituée se conserve 14 jours maximum à température ambiante.

Effets indésirables possibles du médicament FLUCONAZOLE MYLAN

Fréquents (1 à 10 % des cas) : nausées, vomissements, diarrhée, douleurs abdominales, maux de tête, éruption cutanée, augmentation des transaminases.

Peu fréquents (moins 1 % des cas) : constipation, digestion difficile, ballonnement, bouche sèche, vertiges, diminution de l'appétit, anémie, somnolence ou au contraire insomnie, convulsions, fourmillements, étourdissements, altération du goût, douleurs musculaires, fatigue.

Rares (moins de 0,1 % des cas) : chute de cheveux, tremblements, anomalie de la numération formule sanguine, réaction allergique, éruption cutanée bulleuse grave, troubles du rythme cardiaque, hépatite.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

LEXIQUE

allergie

Réaction cutanée (démangeaisons, boutons, gonflement) ou malaise général apparaissant après un contact avec une substance particulière, l'utilisation d'un médicament ou l'ingestion d'un aliment. Les principales formes d'allergie sont l'eczéma, l'urticaire, l'asthme, l'œdème de Quincke et le choc allergique (choc anaphylactique). L'allergie alimentaire peut également se traduire par des troubles digestifs.

anémie

Baisse du taux d'hémoglobine dans le sang, qui se traduit le plus souvent par une baisse du nombre des globules rouges. Le fer est indispensable à la synthèse de l'hémoglobine. Une carence en fer lors d'une grossesse, d'un régime végétarien, d'hémorragies abondantes ou répétées (règles) est une cause fréquente d'anémie. D'autres causes, plus rares, sont liées à des carences en vitamines du groupe B.

antifongique

Médicament qui détruit les champignons et levures microscopiques. Ceux-ci peuvent être présents sur la peau ou les muqueuses (tube digestif ou organes génitaux). La levure la plus courante est le Candida albicans.

cryptococcose

Infection grave due à un champignon (Cryptococcus neoformans), rencontrée essentiellement chez les personnes souffrant d'un déficit immunitaire.

hépatite

Inflammation du foie. Elle peut être due à un médicament, à un virus, à l'alcool ou à une autre cause.

Les hépatites virales guérissent généralement sans traitement. Contrairement aux hépatites A et E presque toujours bénignes, les hépatites B et C peuvent devenir chroniques : le virus persiste dans l'organisme du malade qui reste contagieux mais ne souffre pas obligatoirement de troubles hépatiques. L'hépatite chronique est dite active lorsque le virus continue à détruire les cellules du foie, destruction traduite par l'augmentation des transaminases dans le sang.

hypokaliémie

Baisse de la kaliémie (taux de potassium dans le sang) pouvant provoquer des troubles du rythme cardiaque. La prise régulière de laxatifs stimulants ou de certains diurétiques est fréquemment responsable d'hypokaliémie.

imidazolé

Famille de médicaments qui regroupe des antifongiques, des antibiotiques et des antiparasitaires.

insuffisance cardiaque

Incapacité du cœur à remplir sa fonction de pompe. Les principaux symptômes de l'insuffisance cardiaque sont une fatigue et un essoufflement lors d'un effort.

mycose

Affection due à des champignons microscopiques, favorisée par la prise d'antibiotiques.

numération formule sanguine

La numération mesure le nombre de globules rouges (hématies), de globules blancs (leucocytes) et de plaquettes dans le sang. La formule sanguine précise le pourcentage des différents globules blancs : neutrophiles, éosinophiles, basophiles, lymphocytes, monocytes.

Abréviation : NFS.

posologie

Quantité et répartition de la dose d'un médicament en fonction de l'âge, du poids et de l'état général du malade.

réaction allergique

Réaction due à l'hypersensibilité de l'organisme à un médicament. Les réactions allergiques peuvent prendre des aspects très variés : urticaire, œdème de Quincke, eczéma, éruption de boutons rappelant la rougeole, etc. Le choc anaphylactique est une réaction allergique généralisée qui provoque un malaise par chute brutale de la tension artérielle.

sucre

Terme général désignant différentes substances dont la plus répandue est le saccharose. D'autres sucres peuvent être contenus dans les médicaments : glucose, fructose, lactose, etc. Le glucose est le sucre utilisé par l'organisme ; il est le seul à circuler en quantité notable dans le sang.

Les édulcorants (faux sucre) sont autorisés chez les diabétiques ou les personnes suivant un régime, et sont très peu caloriques.

torsades de pointes

Trouble du rythme cardiaque grave, favorisé par :

  • une hypokaliémie ou des situations la favorisant : diarrhées importantes et prolongées, usage répété de laxatif stimulant, etc.,

  • un cœur trop lent,

  • une prédisposition visible sur l'électrocardiogramme,

  • la prise de certains médicaments.

Les principaux médicaments susceptibles de provoquer des torsades de pointes sont les suivants : quinidine, hydroquinidine, disopyramide, amiodarone, sotalol, ibutilide, certains neuroleptiques (amisulpride, chlorpromazine, cyamemazine, dropéridol, flupentixol, fluphéenazine, halopéridol, lévomépromazine, pimozide, pipampérone, pipotiazine, sulpiride, tiapride, zuclopenthixol), cisapride, citalopram, escitalopram, diphémanil, dompéridone, hydroxyzine, chloroquine, halofantrine, mizolastine, pentamidine, moxifloxacine, érythromycine (voie IV), spiramycine.

transaminases

Enzymes dosées dans le sang, dont le taux s'élève lors de certaines hépatites. Elles figurent dans les analyses de sang sous le nom de SGOT et SGPT ou ASAT et ALAT.

trouble du rythme cardiaque

Anomalie grave ou bénigne de la fréquence des contractions du cœur. L'extrasystole est une contraction survenant juste avant ou après une contraction normale, souvent perçue comme un léger choc dans la poitrine. La fibrillation est une contraction irrégulière et désordonnée. D'autres troubles existent : torsades de pointes, syndrome de Wolf-Parkinson-White, maladie de Bouveret, tachysystolie, flutter et bloc auriculoventriculaire, etc.

vertige

Symptôme qui peut désigner une impression de perte d'équilibre (sens commun) ou, plus strictement, une sensation de rotation sur soi-même ou de l'environnement (sens médical).