FLÉCAÏNIDE MYLAN

Mis à jour : Mardi 16 Avril 2019
Famille du médicament :

Antiarythmique

Ce médicament est un générique de FLÉCAÏNE

Dans quel cas le médicament FLÉCAÏNIDE MYLAN est-il prescrit ?

Ce médicament appartient à la classe I de la famille des antiarythmiques. Il modifie la vitesse de transmission de l'influx nerveux au sein du muscle cardiaque et lutte contre ses contractions anarchiques.

Il est utilisé dans la prévention et le traitement de certains troubles du rythme cardiaque.

Il est également utilisé pour réduire les chocs électriques chez les patients qui ont un défibrillateur cardiaque implantable.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament FLÉCAÏNIDE MYLAN

FLÉCAÏNIDE MYLAN 100 mg : comprimé sécable ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 6,70 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament FLÉCAÏNIDE MYLAN

p cp
Flécaïnide acétate100 mg
Excipients : Cellulose microcristalline, Croscarmellose sel de Na, Magnésium stéarate

Contre-indications du médicament FLÉCAÏNIDE MYLAN

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • certains blocs auriculoventriculaires,

  • insuffisance cardiaque,

  • infarctus du myocarde récent ou ancien,

  • en association avec les bêtabloquants utilisés dans les troubles du rythme cardiaque (carvédilol, bisoprolol, métoprolol).

Attention

Le traitement impose une surveillance médicale régulière comprenant des électrocardiogrammes (ECG), en particulier chez la personne âgée et chez les personnes présentant une insuffisance rénale ou ayant des antécédents d'insuffisance cardiaque.

Ce médicament peut très rarement entraîner une atteinte des poumons. Consultez votre médecin en cas de survenue de symptômes tels que : essoufflement inhabituel, toux sèche isolée ou associée à une fatigue inexpliquée.

Attention : conducteurCompte-tenu de ses effets indésirables potentiels, ce médicament peut, chez certaines personnes, ne pas être compatible avec la conduite automobile ou le maniement de machines dangereuses. Assurez-vous à l'occasion des premières prises que vous supportez bien ce médicament avant de conduire ou d'utiliser une machine.

Interactions du médicament FLÉCAÏNIDE MYLAN avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé avec les bêtabloquants utilisés dans les troubles du rythme cardiaque (carvédilol, bisoprolol, métoprolol) : risque d'augmentation des effets indésirables cardiaques.

Il peut interagir avec les autres antiarythmiques (quinidine, hydroquinidine, disopyramide, mexilétine, lidocaïne, propafénone, cibenzoline).

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez un bêtabloquant, un médicament susceptible de donner des torsades de pointes ou un médicament contenant du bupropion ou de la terbinafine.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

L'effet de ce médicament pendant la grossesse est mal connu : seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel de son utilisation dans votre cas.

Allaitement :

Ce médicament passe dans le lait maternel. L'allaitement est déconseillé en cas de traitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament FLÉCAÏNIDE MYLAN

Les comprimés sont administrés en 2 prises par jour.

Posologie usuelle :

  • Adulte : la dose initiale est de 100 ou 200 mg par jour selon les cas. La posologie peut être augmentée jusqu'à 300 mg par jour.

Effets indésirables possibles du médicament FLÉCAÏNIDE MYLAN

Vertiges, tremblements, troubles de la vision.

Fatigue, maux de tête.

Nausées, troubles digestifs.

Aggravation d'une insuffisance cardiaque préexistante (pouvant se traduire par un gonflement des mains, des chevilles ou des pieds, une fatique ou un essouflement), aggravation paradoxale de l'arythmie ou apparition de nouveaux troubles du rythme cardiaque.

Très rarement : atteinte pulmonaire, lors de traitements prolongés.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

LEXIQUE

antécédent

Affection guérie ou toujours en évolution. L'antécédent peut être personnel ou familial. Les antécédents constituent l'histoire de la santé d'une personne.

antiarythmique

Médicament indiqué dans les troubles du rythme cardiaque. La famille des antiarythmiques est divisée en classes I, II, III, IV en fonction du mode d'action de ces médicaments.

arythmie

Irrégularité du fonctionnement du cœur.

Voir aussi : trouble du rythme cardiaque.

bêtabloquant

Famille de médicaments utilisés essentiellement en cardiologie. Ils bloquent l'action de l'adrénaline (et d'autres hormones apparentées) sur le cœur, les vaisseaux et les bronches.

bloc auriculoventriculaire

Ralentissement ou blocage de la transmission de l'influx nerveux entre les oreillettes et les ventricules du cœur. Un bloc complet peut provoquer un ralentissement excessif du cœur et une perte de connaissance.

Les blocs auriculoventriculaires graves nécessitent la mise en place d'un pacemaker.

infarctus du myocarde

Destruction d'une partie du muscle cardiaque (myocarde), privé de sang par obstruction de ses artères.

insuffisance cardiaque

Incapacité du cœur à remplir sa fonction de pompe. Les principaux symptômes de l'insuffisance cardiaque sont une fatigue et un essoufflement lors d'un effort.

insuffisance rénale

Incapacité des reins à éliminer les déchets ou les substances médicamenteuses. Une insuffisance rénale avancée ne se traduit pas forcément par une diminution de la quantité d'urine éliminée. Seuls une prise de sang et le dosage de la créatinine peuvent révéler cette maladie.

torsades de pointes

Trouble du rythme cardiaque grave, favorisé par :

  • une hypokaliémie ou des situations la favorisant : diarrhées importantes et prolongées, usage répété de laxatif stimulant, etc.,

  • un cœur trop lent,

  • une prédisposition visible sur l'électrocardiogramme,

  • la prise de certains médicaments.

Les principaux médicaments susceptibles de provoquer des torsades de pointes sont les suivants : quinidine, hydroquinidine, disopyramide, amiodarone, sotalol, ibutilide, certains neuroleptiques (amisulpride, chlorpromazine, cyamemazine, dropéridol, flupentixol, fluphéenazine, halopéridol, lévomépromazine, pimozide, pipampérone, pipotiazine, sulpiride, tiapride, zuclopenthixol), cisapride, citalopram, escitalopram, diphémanil, dompéridone, hydroxyzine, chloroquine, halofantrine, mizolastine, pentamidine, moxifloxacine, érythromycine (voie IV), spiramycine.

trouble du rythme cardiaque

Anomalie grave ou bénigne de la fréquence des contractions du cœur. L'extrasystole est une contraction survenant juste avant ou après une contraction normale, souvent perçue comme un léger choc dans la poitrine. La fibrillation est une contraction irrégulière et désordonnée. D'autres troubles existent : torsades de pointes, syndrome de Wolf-Parkinson-White, maladie de Bouveret, tachysystolie, flutter et bloc auriculoventriculaire, etc.

troubles digestifs

Ensemble de symptômes traduisant une irritation ou un mauvais fonctionnement du tube digestif. Un ou plusieurs troubles peuvent être présents : nausées, vomissements, aérophagie, douleurs abdominales, brûlures d'estomac, ballonnements, flatulences, diarrhée ou constipation, etc. Les antibiotiques peuvent favoriser les candidoses, souvent responsables de troubles digestifs.

vertige

Symptôme qui peut désigner une impression de perte d'équilibre (sens commun) ou, plus strictement, une sensation de rotation sur soi-même ou de l'environnement (sens médical).