TAMOXIFÈNE SANDOZ

Mis à jour : Mardi 18 Juin 2019
Famille du médicament :

Antiestrogène

Ce médicament est un générique de NOLVADEX

Dans quel cas le médicament TAMOXIFÈNE SANDOZ est-il prescrit ?

Ce médicament a une action antihormonale, principalement antiestrogène : il bloque l'action stimulante des estrogènes sur les seins en se liant, lorsqu'ils existent, avec les récepteurs des estrogènes. Il a également, de façon paradoxale, des effets de stimulation sur l'utérus, les os (protection contre l'ostéoporose de la ménopause) et la synthèse des graisses.

Il est utilisé dans le traitement de certains cancers du sein chez la femme.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament TAMOXIFÈNE SANDOZ

TAMOXIFÈNE SANDOZ 10 mg : comprimé ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 100 % - Prix : 3,34 €.
TAMOXIFÈNE SANDOZ 20 mg : comprimé ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 100 % - Prix : 6,73 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament TAMOXIFÈNE SANDOZ

p cpp cp
Tamoxifène10 mg20 mg
Lactose++
Excipients communs : Cellulose microcristalline, Hypromellose, Lactose monohydrate, Macrogol 4000, Magnésium stéarate, Povidone K 25, Sodium carboxyméthylamidon, Titane dioxyde
Autres excipients (spécifiques à certaines formes) : Opadry, Opadry blanc OYL 28900

Contre-indications du médicament TAMOXIFÈNE SANDOZ

Ce médicament ne doit pas être utilisé pendant la grossesse ou l'allaitement.

Attention

Ce médicament reproduit parfois certains effets de la ménopause. Il peut donc entraîner des bouffées de chaleur et/ou des maux de tête. Mais il n'a pas d'effet contraceptif.

Compte tenu des effets possibles de ce médicament sur l'utérus, une surveillance gynécologique régulière, au moins annuelle, est nécessaire ; signalez sans tarder à votre médecin tout saignement génital anormal.

Une surveillance particulière est recommandée en cas d'excès important de triglycérides dans le sang, d'antécédent de phlébite ou d'embolie pulmonaire.

Attention : sportifSportif : ce médicament contient une substance interdite en et hors compétition par l'Agence mondiale antidopage. Pensez à tenir informé votre médecin de votre pratique sportive (discipline, niveau).

Attention : conducteurConducteur : ce médicament peut être responsable de troubles visuels.

Interactions du médicament TAMOXIFÈNE SANDOZ avec d'autres substances

Ce médicament peut interagir avec les médicaments contenant du bupropion, de la duloxétine, de la fluoxétine, de la paroxétine, de la quinidine ou de la terbinafine : risque de diminution de l'efficacité du tamoxifène. Il est recommandé d'éviter leur utilisation pendant le traitement.

Informez votre médecin si vous prenez par ailleurs des anticoagulants oraux.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Ce médicament est contre-indiqué chez la femme enceinte. Chez la femme non ménopausée, une contraception efficace est nécessaire pendant le traitement, mais les contraceptifs oraux (pilule) contenant des estrogènes ne peuvent être utilisés.

Allaitement :

L'allaitement est contre-indiqué (et généralement impossible) pendant le traitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament TAMOXIFÈNE SANDOZ

Les comprimés doivent être pris avec un verre d'eau, au cours ou en dehors des repas.

Posologie usuelle :

  • Adulte de plus de 18 ans : 20 à 40 mg par jour, en 1 ou 2 prises.

Conseils

Ce médicament n'est pas adapté au traitement de tous les cancers du sein. Il sera plus efficace si votre tumeur possède des récepteurs aux estrogènes. La recherche de ces récepteurs est réalisée par l'analyse d'un prélèvement de la tumeur.

Effets indésirables possibles du médicament TAMOXIFÈNE SANDOZ

Bouffées de chaleur, démangeaisons génitales, pertes blanches.

Développement anormal de l'endomètre, pouvant se traduire par des saignements intermittents (voir Attention).

Accident thromboembolique (phlébite, embolie pulmonaire).

Troubles de la vision.

Nausées.

Éruption cutanée, réaction allergique, maux de tête, perte de cheveux.

Anomalie de la numération formule sanguine, augmentation des transaminases.

Rarement : douleurs des seins, rétention d'eau, augmentation des triglycérides, pancréatite.

De plus, chez la femme non ménopausée : cycles irréguliers, kystes des ovaires, parfois arrêt des règles.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

LEXIQUE

accident thromboembolique

Accident qui résulte de l'obstruction (embolie) d'un vaisseau sanguin par un caillot (thrombus).

Le vaisseau peut être une artère : il s'agit alors d'une embolie artérielle, qui provoque une ischémie (privation de sang oxygéné) dans la région que cette artère irriguait. Une ischémie grave aboutit à la mort des tissus privés d'oxygène : l'infarctus. Heureusement, dans de nombreux cas, une artère voisine permet d'éviter l'infarctus en apportant du sang oxygéné dans la région victime de l'ischémie.

Le cœur est irrigué par les artères coronaires qui ont la propriété d'être peu reliées entre elles, ce qui explique la gravité d'un accident thromboembolique coronarien : une partie du muscle cardiaque, le myocarde, est détruite (infarctus du myocarde).

L'obstruction d'une veine est moins grave, car les veines assurent le retour du sang chargé de gaz carbonique vers le cœur. L'obstruction d'une veine est généralement appelée thrombophlébite. La gravité d'une thrombophlébite, ou phlébite, tient à la possibilité pour un caillot de se détacher de la veine et d'être emporté par le sang veineux jusqu'au cœur. Après avoir traversé l'oreillette droite et le ventricule droit, ce caillot va pénétrer dans une artère pulmonaire et obstruer un vaisseau sanguin, provoquant une embolie pulmonaire et un infarctus pulmonaire.

antécédent

Affection guérie ou toujours en évolution. L'antécédent peut être personnel ou familial. Les antécédents constituent l'histoire de la santé d'une personne.

anticoagulant

Médicament qui empêche le sang de coaguler et qui prévient donc la formation de caillots dans les vaisseaux sanguins.

Les anticoagulants sont utilisés pour traiter ou prévenir les phlébites, les embolies pulmonaires, certains infarctus. Ils permettent aussi d'empêcher la formation de caillots dans le cœur lors de troubles du rythme comme la fibrillation auriculaire ou en cas de valve cardiaque artificielle.

Il existe deux grand types d'anticoagulants :
  • les anticoagulants oraux, qui bloquent l'action de la vitamine K (antivitamine K, ou AVK) et dont l'efficacité est contrôlée par un dosage sanguin : l'INR (anciennement TP) ;

  • les anticoagulants injectables, dérivés de l'héparine, dont l'efficacité peut être contrôlée par le dosage sanguin de l'activité anti-Xa, le Temps de Howell (TH) ou le Temps de Cephalin Kaolin (TCK) suivant les produits utilisés. Un dosage régulier des plaquettes sanguines est nécessaire pendant toute la durée d'utilisation d'un dérivé de l'héparine.

cancer

Maladie due au développement anarchique et incontrôlable de certaines cellules de l'organisme. Ces cellules anormales, capables de se multiplier indéfiniment, peuvent envahir des organes ou des vaisseaux sanguins et lymphatiques, formant à distance de nouvelles tumeurs, appelées métastases. On classe les cancers en tumeurs solides (qui se développent à partir d'un organe visible) et en tumeurs liquidiennes, qui proviennent des cellules de la moelle osseuse (leucémies notamment).

contraceptif

Qui s'oppose à la conception : contraceptif oral (pilule), local (stérilet, spermicide, diaphragme et préservatif).

embolie

Obstruction d'une artère par un caillot ou une plaque d'athérome apportés par le courant sanguin. L'embolie pulmonaire est généralement due à un caillot formé dans une veine qui remonte vers le cœur et vient obstruer une artère pulmonaire.

endomètre

Revêtement interne de l'utérus dont la couche superficielle est renouvelée lors de chaque cycle menstruel. Les règles sont constituées du sang et des cellules éliminées lors de ce renouvellement.

éruption cutanée

Apparition de boutons ou de plaques sur la peau. Ces lésions peuvent être dues à un aliment, à un médicament, et traduire une allergie ou un effet toxique. De nombreux virus peuvent également provoquer des éruptions de boutons : celles de la rubéole, de la roséole et de la rougeole sont les plus connues.

estrogène

Famille d'hormones stimulant les organes sexuels féminins (utérus et glandes mammaires essentiellement). On écrit aussi œstrogène.

ménopause

Arrêt progressif des cycles menstruels, qui survient chez la femme vers l'âge de 50 ans. La ménopause est due à une forte diminution de la sécrétion d'hormones par les ovaires. Elle peut également être la conséquence de l'ablation chirurgicale des ovaires ou d'un traitement médicamenteux.

numération formule sanguine

La numération mesure le nombre de globules rouges (hématies), de globules blancs (leucocytes) et de plaquettes dans le sang. La formule sanguine précise le pourcentage des différents globules blancs : neutrophiles, éosinophiles, basophiles, lymphocytes, monocytes.

Abréviation : NFS.

ostéoporose

Fragilisation des os, qui deviennent poreux et cassants.

pancréatite

Inflammation ou infection du pancréas. Cette glande située derrière l'estomac sécrète des enzymes digestives ainsi que l'insuline, indispensable au métabolisme des sucres.

Une pancréatite aiguë se traduit par des douleurs abdominales ou dorsales extrêmement violentes. Elle est confirmée par une prise de sang spécifique.

phlébite

Inflammation d'une veine profonde avec formation d'un caillot sanguin, touchant généralement les jambes. La gravité des phlébites est liée à la possibilité d'un déplacement du caillot qui peut migrer jusqu'au cœur et venir ensuite obstruer une artère des poumons (embolie pulmonaire). Une paraphlébite, ou phlébite superficielle, est l'inflammation d'une veine superficielle ; elle est beaucoup moins préoccupante.

réaction allergique

Réaction due à l'hypersensibilité de l'organisme à un médicament. Les réactions allergiques peuvent prendre des aspects très variés : urticaire, œdème de Quincke, eczéma, éruption de boutons rappelant la rougeole, etc. Le choc anaphylactique est une réaction allergique généralisée qui provoque un malaise par chute brutale de la tension artérielle.

transaminases

Enzymes dosées dans le sang, dont le taux s'élève lors de certaines hépatites. Elles figurent dans les analyses de sang sous le nom de SGOT et SGPT ou ASAT et ALAT.

triglycérides

Graisses circulant dans le sang. Elles proviennent essentiellement de l'assimilation des corps gras, des sucres et de l'alcool.

tumeur

Développement anormal de cellules de l'organisme. Les tumeurs bénignes repoussent les tissus voisins sans les altérer : verrues, grains de beauté, adénomes, etc. ; leur développement reste localisé. Les tumeurs malignes envahissent les tissus avoisinants et peuvent essaimer à distance (métastases).