En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

RANITIDINE RANBAXY

Mis à jour : Lundi 10 Octobre 2011
Famille du médicament :

Antiulcéreux

10/10/2011 : ce médicament est en arrêt de commercialisation. Il n’est plus disponible en pharmacie ou ne le sera bientôt plus.

Si vous devez prendre ce médicament, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien qui pourront vous conseiller un autre traitement.

Le document ci-dessous représente la dernière fiche publiée par Vidal concernant ce médicament et ne préjuge en rien des évolutions ayant pu survenir postérieurement à cette publication.

Ce médicament est un générique de AZANTAC

Ce médicament est un générique de RANIPLEX oral

Dans quel cas le médicament RANITIDINE RANBAXY est-il prescrit ?

C'est un antiulcéreux qui appartient à la famille des antihistaminiques de type H2 : ceux-ci agissent en bloquant l'action de l'histamine, qui stimule la sécrétion acide de l'estomac.

Il est utilisé dans le traitement :

En association avec un traitement antibiotique spécifique, ce médicament permet l'éradication d'un germe appelé Helicobacter pylori, très fréquemment responsable des récidives de l'ulcère.

Présentations du médicament RANITIDINE RANBAXY

RANITIDINE RANBAXY 150 mg : comprimé ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste II)
RANITIDINE RANBAXY 300 mg : comprimé  ; boîte de 14
Sur ordonnance (Liste II)

Composition du médicament RANITIDINE RANBAXY

p cpp cp
Ranitidine150 mg300 mg

Attention

La disparition des douleurs ne signifie pas que l'ulcère est cicatrisé : la durée du traitement doit être respectée.

Des précautions sont nécessaires en cas d'insuffisance rénale ou hépatique, ou d'antécédent de porphyrie.

Interactions du médicament RANITIDINE RANBAXY avec d'autres substances

Si vous prenez des pansements digestifs, respectez un délai d'au moins 2 heures entre leur prise et la prise de ce médicament.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Les données scientifiques actuellement disponibles n'ont pas mis en évidence de problème particulier lors de l'utilisation de ce médicament pendant la grossesse à la dose préconisée. Néanmoins, ne l'utilisez pas sans avis médical.

Allaitement :

Ce médicament passe dans le lait maternel : il est déconseillé pendant l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament RANITIDINE RANBAXY

Ce médicament peut être pris indifféremment au cours ou en dehors des repas.

Posologie usuelle :

Inflammation de l'œsophage : 300 mg le soir, pendant 4 à 8 semaines.

Ulcères de l'estomac ou du duodénum : 300 mg le soir, pendant 4 à 6 semaines, puis 150 mg le soir.

Traitement de Zollinger-Ellison : la posologie est individuelle et beaucoup plus élevée.

Traitement destiné à l'éradication d'Helicobacter pylori : 1 comprimé à 300 mg, matin et soir, associé à un traitement antibiotique pendant 14 jours ; puis 1 comprimé à 300 mg pendant 2 à 4 semaines. Le succès du traitement est étroitement lié au strict respect de la posologie de l'antiulcéreux et des antibiotiques pendant les 2 premières semaines.

Conseils

Si vous êtes fumeur, la poursuite du tabagisme est un frein important au traitement ; la nicotine augmente l'acidité gastrique et réduit l'efficacité du muscle qui ferme la jonction entre l'œsophage et l'estomac.

La prise de ce médicament ne dispense pas des mesures diététiques que peut vous conseiller votre médecin.

L'aspirine et les anti-inflammatoires peuvent être agressifs pour l'estomac : n'en prenez pas sans l'avis de votre médecin.

Effets indésirables possibles du médicament RANITIDINE RANBAXY

Rarement :
Laboratoire Ranbaxy Pharmacie Generiques

Actualités

ESMYA est indiqué dans la prise en charge de fibromes utérins (illustration).

ESMYA (ulipristal) : restriction des indications et mesures de réduction du risque d'atteintes hépatiques

Représentation en 3D de Streptococcus pneumoniae (illustration).

Vaccin PNEUMOVAX : mise à disposition exceptionnelle de seringues préremplies à péremption courte

L’amyotrophie spinale (ASA ou SMA) est une maladie neuromusculaire progressive d’origine génétique, caractérisée par une dégénérescence des motoneurones (illustration).

SPINRAZA (nusinersen) : risque d'hydrocéphalie communicante, non reliée à une méningite ou à une hémorragie