En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

ONDANSÉTRON ARROW

Mis à jour : Mardi 19 Septembre 2017

Antiémétique

Ce médicament est un générique de ZOPHREN

Dans quel cas le médicament ONDANSÉTRON ARROW est-il prescrit ?

Ce médicament est un antinauséeux puissant.

Il est utilisé pour prévenir et traiter les nausées ou les vomissements provoqués par les chimiothérapies anticancéreuses ou par la radiothérapie.

Présentations du médicament ONDANSÉTRON ARROW

ONDANSÉTRON ARROW 8 mg : comprimé ; boîte de 2
Sur ordonnance (Liste I), médicament d'exception - Remboursable à 65 % - Prix : 7,78 €.
ONDANSÉTRON ARROW 8 mg : comprimé ; boîte de 4
Sur ordonnance (Liste I), médicament d'exception - Remboursable à 65 % - Prix : 16,03 €.
ONDANSÉTRON ARROW 8 mg : comprimé orodispersible (arôme menthe) ; boîte de 2
Sur ordonnance (Liste I), médicament d'exception - Remboursable à 65 % - Prix : 7,78 €.
ONDANSÉTRON ARROW 8 mg : comprimé orodispersible (arôme menthe) ; boîte de 4
Sur ordonnance (Liste I), médicament d'exception - Remboursable à 65 % - Prix : 16,03 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament ONDANSÉTRON ARROW

p cpp cp orodisp
Ondansétron8 mg8 mg
Aspartam+
Excipients communs : Lactose monohydrate, Magnésium stéarate
Autres excipients (spécifiques à certaines formes) : Amidon de maïs modifié, Arôme, Aspartam, Calcium silicate, Cellulose microcristalline, Crospovidone, Glucose, Hyprolose faiblement substituée, Hypromellose, Macrogol 400, Maltodextrine, Menthe arôme, Pulégone, Silice colloïdale anhydre, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament ONDANSÉTRON ARROW

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

Des troubles du rythme cardiaque ont été rapportés avec ce médicament ; signalez rapidement à votre médecin la survenue de douleurs thoraciques ou de syncopes.

Des précautions sont nécessaires en cas de situations favorisant les torsades de pointes, d'insuffisance hépatique ou de risque de constipation (prise conjointe de médicaments qui ralentissent le transit, chirurgie digestive récente).

En cas d'apparition de plaques rouges sur la peau ou de brûlures des muqueuses (bouche, yeux, parties génitales) sans cause évidente, consultez un médecin en urgence.

Interactions du médicament ONDANSÉTRON ARROW avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé avec l'apomorphine (APOKINON, DOPACEPTIN) : risque d'hypotension grave et de perte de connaissance.

Informez par ailleurs votre médecin ou votre pharmacien si vous prenez un médicament susceptible de favoriser les torsades de pointes (érythromycine, kétoconazole, amiodarone, certains bêtabloquants par exemple), un antidépresseur de la famille des inhibiteurs de la recapture de la sérotonine ou un antalgique contenant du tramadol.

Fertilité, grossesse et allaitement

L'effet de ce médicament pendant la grossesse ou l'allaitement est mal connu : seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel de son utilisation dans votre cas.

Mode d'emploi et posologie du médicament ONDANSÉTRON ARROW

Les comprimés orodispersibles peuvent être absorbés avec ou sans eau ; ils sont mieux adaptés aux enfants de moins de 6 ans.

Posologie usuelle :

Nausées et vomissements précoces :

  • Adulte : 1 comprimé à 8 mg, 2 heures avant la chimiothérapie ou la radiothérapie.

Nausées et vomissements retardés :

  • Adulte : 1 comprimé à 8 mg toutes les 12 heures, pendant 2 à 5 jours.

  • Enfant de plus de 6 mois : la dose est calculée en fonction de la surface corporelle ou du poids de l'enfant.

Conseils

Les traitements destinés à combattre les vomissements induits par les chimiothérapies anticancéreuses sont surtout efficaces préventivement. Leur effet est beaucoup moins marqué s'ils sont utilisés après l'apparition des vomissements.

La chimiothérapie entraîne deux types de vomissements :
  • les vomissements précoces, survenant dans les heures qui suivent son administration ;

  • les vomissements retardés, qui apparaissent plusieurs jours après la séance de chimiothérapie. C'est surtout dans ce dernier cas qu'il existe un risque d'oublier le traitement préventif ; il devient alors difficile de combattre ces vomissements après leur apparition.

Une ordonnance d'un modèle particulier (médicament d'exception) est nécessaire pour se faire rembourser ce médicament.

Les comprimés doivent être rangés à l'abri de la lumière, dans leur emballage d'origine.

Effets indésirables possibles du médicament ONDANSÉTRON ARROW

Très fréquents : maux de tête.

Fréquents : bouffées de chaleur, constipation pouvant dans de rares cas se compliquer d'une occlusion intestinale chez les patients prédisposés.

Peu fréquents : troubles du rythme cardiaque, douleurs thoraciques, ralentissement du pouls, augmentation des transaminases.

Hoquet, baisse de la tension artérielle, mouvements involontaires, mouvements anormaux des yeux, convulsions.

Réaction allergique.

Très rarement : éruption cutanée potentiellement grave (voir Attention).

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

La prescription d'un THS semble plus utile les premières années suivant le début de la ménopause (illustration).

Ménopause : un suivi de 18 ans de 27 000 femmes sous THS ou placebo écarte les risques annoncés en 2002

Les IEC et les ARA II sont formellement contre-indiqués aux 2e et 3e trimestres de la grossesse (illustration).

IEC et ARA II : un mésusage persistant pendant la grossesse

A partir du 17 octobre, l'un ou l'autre des pictogramme ci-dessus sera présent sur les boîtes des médicaments à risque pendant la grossesse.

Grossesse : les boîtes de médicaments à risque arborent le pictogramme "femmes enceintes"