En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

OROPÉRIDYS

Mis à jour : Mercredi 30 Mars 2016
Famille du médicament :

Stimulant de la motricité digestive

30/03/2016 : ce médicament est en arrêt de commercialisation. Il n’est plus disponible en pharmacie ou ne le sera bientôt plus.

Si vous devez prendre ce médicament, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien qui pourront vous conseiller un autre traitement.

Le document ci-dessous représente la dernière fiche publiée par Vidal concernant ce médicament et ne préjuge en rien des évolutions ayant pu survenir postérieurement à cette publication.

Dans quel cas le médicament OROPÉRIDYS est-il prescrit ?

Ce médicament est un antiémétique et un régulateur de la motricité du tube digestif. Il régularise la contraction des muscles de l'œsophage, de l'estomac et du duodénum.

Il est utilisé dans le traitement des nausées et des vomissements.

Présentations du médicament OROPÉRIDYS

OROPÉRIDYS : comprimé orodispersible (blanc ; arôme menthe) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste II)

Composition du médicament OROPÉRIDYS

p cp
Dompéridone10 mg

Contre-indications du médicament OROPÉRIDYS

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

Ce médicament peut, très rarement, provoquer des troubles du rythme cardiaque parfois graves, en particulier chez la personne de plus de 60 ans ou en cas de traitement à des doses supérieures à 30 mg par jour. Signalez rapidement à votre médecin tout signe cardiaque (palpitations, accélération anormale du cœur par exemple).

Afin de limiter le risque d'effets indésirables cardiaques ou neurologiques, ce médicament doit être pris à la dose la plus faible possible pendant la durée la plus courte possible.

Des précautions sont nécessaires en cas d'insuffisance rénale.

Interactions du médicament OROPÉRIDYS avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé avec les médicaments susceptibles de favoriser les torsades de pointes, les antiprotéases, les antifongiques de la famille des azolés et les antibiotiques contenant de la clarithromycine, de la télitromycine ou de l'érythromycine..

Signalez tout autre traitement en cours à votre médecin ou à votre pharmacien.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

L'effet de ce médicament pendant la grossesse est mal connu : seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel de son utilisation dans votre cas.

Allaitement :

Ce médicament passe faiblement dans le lait maternel. Un choix doit être fait entre l'allaitement et la prise du médicament. Cette décision sera prise en accord avec votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament OROPÉRIDYS

Ce médicament doit être pris un quart d'heure avant les repas. S'il est pris après les repas, son absorption est retardée.

Les comprimés orodispersibles sont à laisser fondre dans la bouche ou à dissoudre dans un demi-verre d'eau.

Posologie usuelle :

  • Adulte et enfant de plus de 12 ans et pesant plus de 35 kg : 1 comprimé, 1 à 3 fois par jour.

La durée du traitement ne doit pas dépasser 1 semaine, sauf avis médical contraire.

Conseils

En cas d'oubli d'une prise, ne pas doubler la dose lors de la prise suivante pour compenser l'oubli, mais continuer à la dose prescrite par votre médecin.

Lors de vomissements répétés, les pertes en eau et en sels minéraux sont importantes. Elles doivent être compensées par des aliments liquides (bouillons salés, sodas...) pris en petites quantités et régulièrement.

Conditions de prise en charge :

En raison d'une efficacité mal établie dans le traitement des nausées et vomissements de l'enfant, les médicaments à base de dompéridone sont plus remboursés chez l'enfant.

Effets indésirables possibles du médicament OROPÉRIDYS

Fréquents : bouche sèche.

Peu fréquents : diarrhée, somnolence, maux de tête, éruption cutanée, démangeaisons, urticaire, fatigue, anxiété, agitation, nervosité, baisse de la libido, écoulement de lait par le mamelon, tension ou douleur des seins, syndrome extrapyramidal (essentiellement chez les nourrissons et les jeunes enfants).

D'autres effets ont été rapportés avec une fréquence indéterminée : convulsions, rétention urinaire, arrêt des règles, gynécomastie, augmentation du taux de prolactine, réaction allergique, troubles du rythme cardiaque (arythmie, torsades de pointes...).

Laboratoire Pierre Fabre Médicament

Actualités

ESMYA est indiqué dans la prise en charge de fibromes utérins (illustration).

ESMYA (ulipristal) : restriction des indications et mesures de réduction du risque d'atteintes hépatiques

Représentation en 3D de Streptococcus pneumoniae (illustration).

Vaccin PNEUMOVAX : mise à disposition exceptionnelle de seringues préremplies à péremption courte

L’amyotrophie spinale (ASA ou SMA) est une maladie neuromusculaire progressive d’origine génétique, caractérisée par une dégénérescence des motoneurones (illustration).

SPINRAZA (nusinersen) : risque d'hydrocéphalie communicante, non reliée à une méningite ou à une hémorragie