En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

CIPROFIBRATE ALMUS

Mis à jour : Vendredi 31 Août 2012
Famille du médicament :

Hypolipémiant

31/08/2012 : ce médicament est en arrêt de commercialisation. Il n’est plus disponible en pharmacie ou ne le sera bientôt plus.

Si vous devez prendre ce médicament, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien qui pourront vous conseiller un autre traitement.

Le document ci-dessous représente la dernière fiche publiée par Vidal concernant ce médicament et ne préjuge en rien des évolutions ayant pu survenir postérieurement à cette publication.

Ce médicament est un générique de LIPANOR

Dans quel cas le médicament CIPROFIBRATE ALMUS est-il prescrit ?

C'est un hypolipidémiant qui appartient à la famille des fibrates. Il permet d'abaisser le taux des graisses circulant dans le sang, cholestérol et triglycérides essentiellement.

Il est utilisé dans le traitement des excès de cholestérol ou de triglycérides, lorsqu'un régime adapté et assidu n'est pas suffisant.

Présentations du médicament CIPROFIBRATE ALMUS

CIPROFIBRATE ALMUS 100 mg : gélule ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste II)

Composition du médicament CIPROFIBRATE ALMUS

p gél
Ciprofibrate100 mg
Lactose+

Contre-indications du médicament CIPROFIBRATE ALMUS

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

Ce médicament peut être toxique pour le foie ou les muscles. Signalez à votre médecin toute fatigue anormale, perte d'appétit, douleur ou faiblesse musculaire. Des analyses de sang régulières permettent de vérifier que le médicament est bien supporté.

Interactions du médicament CIPROFIBRATE ALMUS avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé à un autre fibrate : risque accru de toxicité musculaire.

Il peut interagir avec les hypocholestérolémiants de la famille des statines.

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez un anticoagulant oral ou un médicament contenant de la colchicine.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Ce médicament n'a pas lieu d'être utilisé pendant la grossesse en dehors de situations exceptionnelles (triglycérides supérieurs à 10 g/l).

Allaitement :

En l'absence de données, l'allaitement est déconseillé.

Mode d'emploi et posologie du médicament CIPROFIBRATE ALMUS

Ce médicament est pris de préférence au cours du repas.

Posologie usuelle :

  • Adulte : la posologie est adaptée par le médecin en fonction des résultats de la prise de sang. Elle est habituellement de 1 gélule par jour.

Le régime reste indispensable pendant toute la durée du traitement.

Conseils

Un régime pauvre en cholestérol et en graisses animales n'est pas simple à suivre : les erreurs sont fréquentes. Demandez conseil à votre médecin, à votre pharmacien ou à un professionnel de la nutrition.

Effets indésirables possibles du médicament CIPROFIBRATE ALMUS

Nausées, vomissements, digestion difficile, diarrhée, maux de tête, vertiges, somnolence : ces effets surviennent plus fréquemment en début de traitement.

Rarement : douleurs musculaires (voir Attention), élévation des transaminases, réaction allergique cutanée, photosensibilisation, chute de cheveux, troubles de l'érection.

Laboratoire Almus France

Actualités

La colestyramine est indiquée dans le traitement de l'hypercholestérolémie essentielle lorsque le régime est avéré insuffisant et/ou qu'il existe des facteurs de risque associés (illustration).

QUESTRAN (colestyramine) : rupture de stock en ville et contingentement à l'hôpital

La calcitonine réduit la calcémie, principalement par inhibition des ostéoclastes, ce qui diminue la résorption osseuse et donc augmente le stockage du calcium dans l'os (illustration).

MIACALCIC injectable (calcitonine de saumon) : déremboursement programmé le 5 avril 2019

TRUVADA est désormais remboursable dans la PrEP au VIH-1 chez l'adolescent de 15 ans et plus (illustration).

Prophylaxie pré-exposition au VIH-1 : TRUVADA désormais remboursable chez l'adolescent de 15 ans et plus