En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

SÉDORRHOÏDE VEINOTONIQUE

Mis à jour : Lundi 11 Juillet 2011
Famille du médicament :

Vasculoprotecteur et veinotonique

11/07/2011 : ce médicament est en arrêt de commercialisation. Il n’est plus disponible en pharmacie ou ne le sera bientôt plus.

Si vous devez prendre ce médicament, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien qui pourront vous conseiller un autre traitement.

Le document ci-dessous représente la dernière fiche publiée par Vidal concernant ce médicament et ne préjuge en rien des évolutions ayant pu survenir postérieurement à cette publication.

Ce médicament est un générique de DIOVENOR

Dans quel cas le médicament SÉDORRHOÏDE VEINOTONIQUE est-il prescrit ?

C'est un protecteur vasculaire et un veinotonique. Il stimule la circulation du sang dans les veines et lutte contre l'altération des vaisseaux capillaires.

Il est utilisé dans le traitement symptomatique :
  • des jambes lourdes, impatiences et autres troubles en rapport avec une mauvaise circulation veineuse ou lymphatique ;

  • des troubles liés à la fragilité des petits vaisseaux ;

  • des crises d'hémorroïdes.

Présentations du médicament SÉDORRHOÏDE VEINOTONIQUE

SÉDORRHOÏDE VEINOTONIQUE 300 mg  : comprimé ; boîte de 30

Composition du médicament SÉDORRHOÏDE VEINOTONIQUE

p cp
Diosmine300 mg

Attention

Ce médicament est insuffisant pour prévenir le risque de phlébite chez les malades alités ou plâtrés.

Le traitement de l'insuffisance veineuse repose sur des mesures spécifiques telles que le port de bas de contention.

Des douleurs, un saignement anal qui persistent malgré le traitement peuvent être dus à une maladie autre que des hémorroïdes et nécessitent un avis médical. De même, tout saignement anal survenant chez une personne de plus de 50 ans doit faire l'objet d'une consultation médicale.

Fertilité, grossesse et allaitement

L'effet de ce médicament pendant la grossesse ou l'allaitement est mal connu. L'évaluation du risque éventuel lié à son utilisation est individuelle : demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament SÉDORRHOÏDE VEINOTONIQUE

Ce médicament doit être pris avec un verre d'eau au cours des repas.

Posologie usuelle :

600 mg par jour, soit 2 comprimés par jour.

Traitement de la crise aiguë d'hémorroïdes : 4 à 6 comprimés par jour.

Conseils

Une activité physique régulière et la surélévation du pied du lit permettent de faciliter la circulation veineuse et lymphatique.

La constipation chronique et les efforts excessifs de poussée sont les principaux facteurs déclenchant des crises d'hémorroïdes. Un régime riche en fibres alimentaires, des boissons abondantes et un exercice physique régulier en limitent le risque.

Effets indésirables possibles du médicament SÉDORRHOÏDE VEINOTONIQUE

Rarement : troubles digestifs.

Laboratoire Coopération Pharmaceutique Française

Actualités

L'inscription d'une spécialité au répertoire des génériques est une condition indispensable à la substitution lors de la délivrance à l'officine (illustration).

Création de groupes génériques pour vardénafil comprimé orodispersible et sunitinib gélule

Le germe le plus souvent responsable de typhoïde est Salmonella typhi (illustration @Wikimedia).

Typhoïde : le vaccin TYPHERIX n’est plus commercialisé en France

Représentation en 3D de virus immunodéficience humaine (illustration).

Infection par le VIH : arrêt de commercialisation de CRIXIVAN (indinavir) en juin 2018