En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

MÉTHYLPREDNISOLONE DAKOTA PHARM 500 mg

Mis à jour : Lundi 30 Mai 2005
Famille du médicament :

Dérivé de la cortisone

30/05/2005 : ce médicament est en arrêt de commercialisation. Il n’est plus disponible en pharmacie ou ne le sera bientôt plus.

Si vous devez prendre ce médicament, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien qui pourront vous conseiller un autre traitement.

Le document ci-dessous représente la dernière fiche publiée par Vidal concernant ce médicament et ne préjuge en rien des évolutions ayant pu survenir postérieurement à cette publication.

Dans quel cas le médicament MÉTHYLPREDNISOLONE DAKOTA PHARM 500 mg est-il prescrit ?

Ce médicament est un anti-inflammatoire stéroïdien qui appartient à la famille des corticoïdes de synthèse (dérivés chimiques de la cortisone naturelle). Les propriétés de la cortisone sont nombreuses, mais ce médicament est surtout utilisé pour son effet anti-inflammatoire puissant et rapide. Il présente, à efficacité égale, moins d'effets indésirables que la cortisone naturelle. À forte dose, il permet de diminuer la réponse immunitaire excessive de l'organisme observée dans certaines affections.

Ces forts dosages sont utilisés dans le traitement :
  • de la sclérose en plaques pour diminuer la durée et la gravité des poussées,

  • du rejet de greffe dans le cadre d'une transplantation d'organe,

  • de la polyarthrite rhumatoïde dans ses formes graves,

  • de certains purpuras thrombopéniques,

  • de certaines affections rénales.

Présentations du médicament MÉTHYLPREDNISOLONE DAKOTA PHARM 500 mg

MÉTHYLPREDNISOLONE DAKOTA PHARM 500 mg : poudre pour solution injectable ; boîte de 5 flacons
Sur ordonnance (Liste I), réservé à l'usage hospitalier

Composition du médicament MÉTHYLPREDNISOLONE DAKOTA PHARM 500 mg

p fl
Méthylprednisolone500 mg

Contre-indications du médicament MÉTHYLPREDNISOLONE DAKOTA PHARM 500 mg

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • maladies virales en évolution (hépatite, zona, herpès),

  • infection ou mycose non contrôlée par un traitement adapté,

  • psychose non contrôlée par un traitement,

  • en association avec les vaccins vivants atténués.

Ces contre-indications peuvent s'appliquer ou ne pas s'appliquer en fonction de la façon dont le médicament est utilisé.

Attention

L'injection de ce médicament ne doit être pratiquée que sous contrôle médical.

Des précautions sont nécessaires chez les personnes ayant une prédisposition aux allergies, des antécédents de tuberculose, d'ulcère de l'estomac ou du duodénum et chez les personnes souffrant d'insuffisance rénale, d'insuffisance hépatique, de colite ulcéreuse, de diabète, d'hypertension artérielle, d'ostéoporose ou de myasthénie grave.

La prise d'un corticoïde diminue les défenses immunitaires : la vaccination avec un vaccin contenant des germes vivants atténués ne peut être pratiquée qu'avec l'accord de votre médecin. Vous devez également éviter le contact avec des personnes atteintes de varicelle ou de rougeole.

Attention : sportifSportif : ce médicament contient une substance susceptible de rendre positifs certains tests antidopage.

Interactions du médicament MÉTHYLPREDNISOLONE DAKOTA PHARM 500 mg avec d'autres substances

Ce médicament peut interagir avec les médicaments qui donnent des torsades de pointes.

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez :
  • un médicament susceptible de faire baisser la kaliémie (amphotéricine B administrée par voie intraveineuse, certains diurétiques, laxatifs stimulants) ;

  • un antihypertenseur ;

  • un antidiabétique ;

  • un digitalique ;

  • un anticoagulant ;

  • de l'aspirine ou un AINS ;

  • un médicament contenant de la carbamazépine, du phénobarbital, de la phénytoïne, de la primidone, de la rifampicine, de la ciclosporine, de l'interféron alfa ou de l'isoniazide.

En cas de vaccination, l'utilisation d'un vaccin vivant est déconseillée.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Les études scientifiques actuellement disponibles n'ont pas mis en évidence de problème particulier lors de l'utilisation ponctuelle de corticoïdes chez la femme enceinte. Seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel en cas d'utilisation prolongée.

Allaitement :

En cas de traitement prolongé, il peut être nécessaire d'interrompre l'allaitement : prenez l'avis de votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament MÉTHYLPREDNISOLONE DAKOTA PHARM 500 mg

L'injection doit être réalisée soit par voie intraveineuse directe en injection lente de 20 à 30 minutes, soit en perfusion.

Posologie usuelle :

Elle dépend de la maladie traitée. À titre indicatif :

La durée du traitement est en général limitée à 3 à 5 jours.

Conseils

Dans la sclérose en plaques, les premiers effets du traitement sont généralement ressentis après 8 à 10 jours. Le rétablissement peut néanmoins prendre plusieurs semaines.

Ce médicament doit être prescrit par un médecin hospitalier. Les injections sont le plus souvent effectuées à l'hôpital.

Les traitements corticoïdes peuvent dans certains cas nécessiter :
  • la diminution de la consommation de sel,

  • la prise de potassium (prescrit par le médecin),

  • un régime riche en protéines et en calcium, pauvre en glucides.

Effets indésirables possibles du médicament MÉTHYLPREDNISOLONE DAKOTA PHARM 500 mg

Effets liés à l'injection IV du produit :
  • rares cas de réaction allergique ;

  • une augmentation, ou au contraire, un ralentissement du rythme cardiaque ont été constatés lors de l'administration intraveineuse de fortes doses de corticoïdes. Avant chaque perfusion, un électrocardiogramme est recommandé en raison du risque de ces modifications de rythme cardiaque.

D'autres effets indésirables peuvent être observés avec les traitements corticoïdes :
Certains effets surviennent avec les traitements corticoïdes à long terme :
  • gonflement du visage et du buste, apparition de poils, taches cutanées violacées, acné ;

  • ostéoporose ;

  • arrêt de la croissance chez l'enfant, troubles des règles ;

  • certaines formes de cataracte et de glaucome.

Laboratoire Sanofi-Aventis France

Actualités

Lymphome de Hodgkin - Coloration hématoxyline-éosine-safran (HES) [illustration@Famittle sur Wikimedia).

NATULAN (procarbazine) : rupture de stock en ville et mise à disposition à l’hôpital d'unités néerlandaises

L'enregistrement des données électro-encéphalographiques est l'unique moyen de directement mettre en évidence l'activité épileptique (illustration).

DEPAKOTE (divalproate de sodium) : remise à disposition normale

Représentation en 3D de virus de la rage (illustration).

Vaccin contre la rage RABIPUR : remise à disposition progressive en ville