En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

TIORFAST

Mis à jour : Mardi 19 Septembre 2017

Antidiarrhéique

Dans quel cas le médicament TIORFAST est-il prescrit ?

Ce médicament est un antidiarrhéique qui agit en réduisant les sécrétions intestinales.

Il est utilisé dans le traitement symptomatique de courte durée des diarrhées aiguës de l'adulte, en complément des mesures diététiques.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament TIORFAST

TIORFAST 100 mg : gélule (ivoire) ; boîte de 10
- Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament TIORFAST

p gél
Racécadotril100 mg
Lactose41 mg
Excipients : Amidon de maïs modifié, Fer jaune oxyde, Gélatine, Lactose monohydrate, Magnésium stéarate, Silice colloïdale anhydre, Titane dioxyde

Attention

Une diarrhée qui s'accompagne de torpeur, de soif, de fièvre, ou de sang dans les selles nécessite rapidement un avis médical.

Ce médicament n'est pas adapté au traitement des diarrhées dues à certains antibiotiques.

Des précautions sont nécessaires en cas d'insuffisance hépatique ou d'insuffisance rénale.

En cas de gonflement du visage ou du cou ou de survenue d'une éruption cutanée étendue, consultez en urgence un médecin.

Interactions du médicament TIORFAST avec d'autres substances

La prise de ce médicament avec un inhibiteur de l'enzyme de conversion (bénazépril, captopril, fosinopril, lisinopril, périndopril, zofénopril...) est déconseillée : augmentation du risque d'œdème de Quincke.

Fertilité, grossesse et allaitement

L'effet de ce médicament pendant la grossesse ou l'allaitement est mal connu : seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel de son utilisation dans votre cas.

Mode d'emploi et posologie du médicament TIORFAST

Ce médicament est pris de préférence avant les repas.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 1 gélule d'emblée quel que soit le moment, puis 1 gélule au début des 3 principaux repas.

    Le traitement peut être arrêté dès que les selles recommencent à être formées. Si au bout de 3 jours, la diarrhée persiste, il faut consulter un médecin.

Conseils

Une diarrhée peut provoquer une déshydratation, notamment chez la personne âgée. Cette perte d'eau par l'organisme doit être compensée par des solutés de réhydratation ou des boissons abondantes (bouillon salé, boissons sucrées) car elle peut être à l'origine d'une fatigue, de malaise ou de confusion des idées.

Le régime à suivre en cas de diarrhée repose sur une alimentation légère, à base de :
  • banane, pomme de terre, en soupe ou en purée ;

  • pâtes, riz ou tapioca bien cuits, eau de cuisson du riz ;

  • compote de pommes ou de coings, gelée de coings ou de myrtilles ;

  • biscuits salés ou sucrés.

Doivent être évités : les jus de fruits et les fruits crus, les légumes riches en fibres, les viandes, oeufs, laitages et les boissons glacées.

Effets indésirables possibles du médicament TIORFAST

Fréquents : maux de tête.

Peu fréquents : éruption de boutons.

Réaction allergique (urticaire, démangeaisons, œdème de Quincke...) de fréquence indéterminée.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

A partir du 17 octobre, l'un ou l'autre des pictogramme ci-dessus sera présent sur les boîtes des médicaments à risque pendant la grossesse.

Grossesse : les boîtes de médicaments à risque arborent le pictogramme "femmes enceintes"

HYALGAN est indiqué dans la prise en charge de la gonarthrose douloureuse avec épanchement (illustration).

Arthrose du genou : HYALGAN (acide hyaluronique) déremboursé à partir du 1er décembre 2017

Les premiers résultats de l'enquête de pharmacovigilance de l'ANSM montrent une forte hausse des signamenets d'effets indésirables en juillet et en août (section d'un graphe reproduit ci-dessous).

LEVOTHYROX : premiers résultats de l'enquête de pharmacovigilance de l'ANSM, des zones d'ombre persistent