En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

PRADAXA

Mis à jour : Mardi 20 Mars 2018
Famille du médicament :

Anticoagulant oral

Dans quel cas le médicament PRADAXA est-il prescrit ?

Ce médicament est un anticoagulant oral. Il empêche la formation des caillots dans les vaisseaux sanguins en bloquant de façon sélective la thrombine, une enzyme qui joue un rôle central dans le processus de coagulation du sang.

Dosé à 75 mg et à 110 mg, il est utilisé dans la prévention des accidents thromboemboliques veineux dans le cadre d'une chirurgie pour la pose d'une prothèse de hanche ou du genou.

Dosé à 110 mg et à 150 mg, il est utilisé dans :
  • la prévention des accidents vasculaires cérébraux (AVC) et de la formation de caillots chez les adultes présentant un trouble du rythme cardiaque appelé « fibrillation atriale non valvulaire » ;

  • le traitement des thromboses et des embolies pulmonaires et en prévention des récidives.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament PRADAXA

PRADAXA 75 mg : gélule (blanche) ; boîte de 10
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 12,85 €.
PRADAXA 75 mg : gélule (blanche) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 38,07 €.
PRADAXA 110 mg : gélule (bleu clair) ; boîte de 10
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 12,85 €.
PRADAXA 110 mg : gélule (bleu clair) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 38,07 €.
PRADAXA 150 mg : gélule (bleu clair et blanche) ; boîte de 60
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 73,35 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament PRADAXA

p gélp gélp gél
Dabigatran étexilate75 mg 110 mg150 mg
Excipients communs : Acide tartrique, Carraghénates, Diméticone 350, Encre noire, Fer noir oxyde, Gomme arabique, Gomme laque, Hyprolose, Hypromellose, Potassium chlorure, Potassium hydroxyde, Talc, Titane dioxyde
Autres excipient (spécifique à certaines formes) : Indigotine

Contre-indications du médicament PRADAXA

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • insuffisance rénale grave,

  • saignement important,

  • maladie ou situation exposant à un risque hémorragique grave (lésion intracrânienne récente par exemple),

  • maladie du foie associée à un trouble de la coagulation,

  • port d'une valve cardiaque artificielle,

  • en association avec un autre anticoagulant (par voie orale ou injectable) et avec les médicaments contenant du kétoconazole (sauf forme destinée à être appliquée sur la peau), de l'itraconazole, de la ciclosporine, du tacrolimus ou de la dronédarone.

Attention

Une surveillance plus étroite est nécessaire chez les personnes présentant un risque accru d'hémorragie, notamment les patients âgés ou les patients souffrant d'insuffisance rénale, de troubles de la coagulation, d'ulcère de l'estomac ou du duodénum ; des analyses de sang peuvent être prescrites dans certains cas pour contrôler le taux d'hémoglobine dans le sang.

Tout signe pouvant faire penser à une hémorragie (saignement de la plaie, urines rouges, selles rouges ou noires, taches anormales de la peau ou bleus multiples, saignements du nez ou des gencives, etc.) doit vous conduire à prévenir immédiatement votre médecin.

L'aspirine et les AINS (ibuprofène par exemple) augmentent le risque hémorragique lié à l'usage de ce médicament. De nombreux produits qui en contiennent sont vendus sans ordonnance. Ne prenez aucun médicament sans l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

En cas d'intervention chirurgicale, signalez à l'anesthésiste la prise de ce médicament : une modification de votre traitement pourra éventuellement être décidée.

Interactions du médicament PRADAXA avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé aux médicaments contenant du kétoconazole (sauf traitements en application locale), de l'itraconazole, du tacrolimus ou de la dronédarone : risque d'hémorragie grave.

Il peut interagir avec certaines antidépresseurs, l'aspirine, les anti-inflammatoires non stéroïdiens et les médicaments contenant de l'amiodarone, de la quinidine ou du vérapamil.

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez un médicament contenant de la rifampicine, de la carbamazépine, de la phénytoïne ou du millepertuis.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

L'effet de ce médicament sur l'enfant à naître est mal connu : ce médicament est déconseillé pendant la grossesse.

Allaitement :

Les données actuellement disponibles ne permettent pas de savoir si ce médicament passe dans le lait maternel. L'allaitement doit être arrêté en cas de traitement par ce médicament.

Mode d'emploi et posologie du médicament PRADAXA

Les gélules doivent être avalées sans être ouvertes ni mâchées, avec un peu d'eau, au cours ou en dehors du repas.

Posologie usuelle :

  • Adulte :

    • Dans le cadre d'une chirurgie de prothèse du genou ou de hanche : 1 gélule à 110 mg, 1 à 4 heures après la fin de l'intervention chirurgicale, puis ensuite 2 gélules à 110 mg par jour, en une prise. La durée du traitement est comprise entre 10 et 35 jours en fonction de l'opération. Une diminution de la posologie est nécessaire en cas d'insuffisance rénale, d'association avec un médicament contenant de l'amiodarone, de la quinidine ou du vérapamil et chez les personnes âgées de plus de 75 ans.

      En cas d'oubli d'une dose, il faut poursuivre à la dose habituelle le lendemain à la même heure, sans doubler la dose.

    • En prévention lors de troubles du rythme cardiaque : 1 gélule à 150 mg, 2 fois par jour. Une diminution de la posologie est nécessaire en cas d'association avec un médicament contenant du vérapamil et chez les personnes âgées de plus de 80 ans.

      En cas d'oubli d'une dose, si l'oubli est constaté jusqu'à 6 heures avant la prochaine prise, il est possible de prendre la dose puis continuer à l'heure habituelle.

    • Traitement des thromboses et des embolies et en prévention des récidives : 1 gélule de 150 mg, 2 fois par jour après un traitement par un anticoagulant injectable pendant au moins 5 jours.

Effets indésirables possibles du médicament PRADAXA

Hémorragies de gravité variable : bleus, saignement de nez, hémorragie du tube digestif...

Présence de sang dans les urines.

Anémie, anomalie de la numération formule sanguine.

Troubles digestifs : diarrhée, digestion difficile, nausées, reflux gastro-œsophagien.

Éruption cutanée, démangeaisons, réaction allergique.

Élévation des transaminases.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (12)

Le 11/04/2017 à 23:25
avatar Mimide
Mimide Profession non médicale / Autre
Bonjour
J'ai fait un avc et l'irm a montré que ce n'était pas le premier... Je n'ai à ce jour heureusement aucune séquelle et je prend du Kardegic 300 puis 160 sans aucun effet indésirable...
Le neurologue me propose de passer au pradaxa...
Ce médicament est il vraiment différent...

20 5
Le 18/04/2017 à 10:55
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour, le PRADAXA est un anticoagulant alors que l'aspirine est un antiagrégant plaquettaire. Les anticoagulants sont plus efficaces pour éviter la formation des caillots sanguins. Ils sont prescrits aux sujets présentant un risque élevé, ce qui est peut-être le cas pour vous.

3 1
Le 23/02/2015 à 20:26
avatar hos003
hos003
salut j'ai une crise hémorroïdaire externe et un pharmacien m'a prescrit une pommade titanoreine à la licodeine 2% creme. Donc est ce cette pommade peut soigner ces gonflements ou bien elle soignent seulement les brulures ou les cicatrices? merci

9 4
Le 03/04/2014 à 15:08
avatar hos003
hos003
je sous pradaxa depuis 6 mois : depuis le départ de nombreuses plaques d'exema sont apparues sur es tempes,lecrâne et les pomettes malgré les soins et lavage avec des produits haut de gamme : mêmes effets sur mon petit frère ?

14 5
Le 15/10/2013 à 17:32
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour "Marrante",

Difficile de vous répondre (quelle est la raison de cette mise sous Pradaxa : antécédents de caillots, fibrillation... ?), il n'est effectivement pas prouvé que PRADAXA est plus dangereux que les AVK, qui ont également des risques hémorragiques et nécessitent une surveillance soutenue.

Par contre, s'il est mal supporté (comme Gwechall, ci-dessous, malheureusement...), il faut reconsidérer le traitement...

3 0
Le 10/10/2013 à 17:38
avatar hos003
hos003
PRAVAXA 110mg 2 fois par jour pour une personne agée de 89 ans qui par ailleurs prend également de l'aspirine 75 mg, n'est-ce-pas un peu trop ? La cardiologue dit qu'il n'est pas encore prouvé que ce médicament soit dangereux.  Faut-il vraiment continuer à servir de cobaye à cet âge, ou peut-on penser plus raisonnable de revenir à la coumadine qu'elle prenait avant????

13 9
Le 08/10/2013 à 09:48
avatar hos003
hos003
hématome sous-dural développé après 3 mois de traitement PRADAXA

8 0
Le 09/09/2013 à 08:58
avatar Modérateur
Modérateur
@mcpl41 : à priori, il n'y a pas d'interaction entre ces 2 médicaments.

1 2
Le 06/09/2013 à 10:48
avatar hos003
hos003
Je me suis fait prescrire du PRADAXA lors d'un AVC mineur. aujourd'hui j'avais des vertiges j'ai pris du TANGANIL est-ce comptatible avec ? Merci

16 4
Le 18/07/2013 à 15:42
avatar Modérateur
Modérateur
@Mado : les insomnies ne font pas partie des effets indésirables répertoriés de Pradaxa.

5 1
Le 18/07/2013 à 15:01
avatar hos003
hos003
Comme GITO, ce médicament est difficile a sortir de l'emballage. Une question, Pradaxa donne t-il des insomnies

15 6
Lire tous les commentaires

Actualités

HEXASTAT est indiqué en traitement de deuxième ligne du cancer de l'ovaire et du cancer bronchique à petites cellules (illustration).

HEXASTAT gélule (altrétamine) : rupture de stock jusqu’à mi-juin 2018

La rupture de stock de MENVEO touche la ville et l'hôpital pour une durée indéterminée (illustration).

Vaccin méningococcique MENVEO : rupture de stock en ville et à l'hôpital pour une durée indéterminée

Les femmes enceintes ou désirant une grossesse, traitées par CYNOMEL, doivent consulter leur médecin pour remplacer ce traitement par la lévothyroxine (illustration).

CYNOMEL (liothyronine) : désormais contre-indiqué pendant la grossesse