En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

FINASTÉRIDE ZENTIVA

Mis à jour : Mardi 19 Septembre 2017

Inhibiteur de la 5 alpha-réductase

Ce médicament est un générique de CHIBRO-PROSCAR

Dans quel cas le médicament FINASTÉRIDE ZENTIVA est-il prescrit ?

Ce médicament bloque l'action de la testostérone sur la prostate. Il ralentit la croissance de cette glande, qui conduit à l'adénome de la prostate et à un rétrécissement progressif des voies urinaires. Il ne permet pas de faire disparaître un adénome, mais de ralentir sa progression et de faire diminuer les symptômes urinaires (après un délai qui peut atteindre plusieurs mois).

Il est utilisé dans le traitement des troubles urinaires liés à un adénome de la prostate.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament FINASTÉRIDE ZENTIVA

FINASTÉRIDE ZENTIVA 5 mg : comprimé (bleu) ; boîte de 28
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 30 % - Prix : 12,54 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament FINASTÉRIDE ZENTIVA

p cp
Finastéride5 mg
Lactose+
Excipients : Amidon prégélatinisé, Cellulose microcristalline, Hypromellose, Indigotine laque aluminique, Lactose monohydrate, Macrogol 6000, Macrogol glycérides lauriques, Magnésium stéarate, Sodium carboxyméthylamidon, Titane dioxyde

Attention

Ce médicament n'a pas d'indication chez la femme ni chez l'enfant.

En cas d'aggravation rapide des difficultés urinaires ou de blocage (rétention) des urines, consultez d'urgence votre médecin.

Signalez sans tarder à votre médecin la survenue d'une grosseur, d'une douleur ou d'une augmentation du volume du sein ou d'un écoulement au niveau du mamelon.

Le dosage sanguin de l'antigène spécifique de la prostate (PSA), parfois utilisé dans le dépistage du cancer de la prostate, est affecté par ce traitement : le finastéride divise environ par deux le taux de PSA. Pour comparer avec le taux de PSA avant traitement, il faut donc multiplier par deux le taux de PSA sous traitement. Pour autant, ce médicament n'a pas d'action préventive connue sur le cancer de la prostate.

Fertilité, grossesse et allaitement

Ce médicament n'a pas d'indication chez la femme enceinte. Il passe faiblement dans le sperme et pourrait provoquer des anomalies chez le fœtus mâle. Par mesure de prudence, les hommes prenant ce médicament doivent utiliser des préservatifs si leur partenaire est enceinte ou susceptible de l'être pour éviter le passage du médicament à travers la muqueuse du vagin.

Mode d'emploi et posologie du médicament FINASTÉRIDE ZENTIVA

Ce médicament doit être pris avec un verre d'eau. L'heure de la prise est indifférente.

Posologie usuelle :

1 comprimé par jour.

Conseils

Un comprimé cassé ou écrasé ne doit pas être manipulé par une femme enceinte. Le comprimé entier est pelliculé et peut donc être manipulé sans danger.

Effets indésirables possibles du médicament FINASTÉRIDE ZENTIVA

Fréquents : baisse de la libido, impuissance.

Peu fréquents : éruption cutanée, troubles de l'éjaculation, augmentation du volume des seins (gynécomastie).

Très rarement : douleur des testicules, baisse du nombre et/ou de la mobilité des spermatozoïdes, dépression, palpitations, démangeaisons, urticaire, réaction allergique.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

A partir du 17 octobre, l'un ou l'autre des pictogramme ci-dessus sera présent sur les boîtes des médicaments à risque pendant la grossesse.

Médicaments et grossesse : les boîtes de médicaments à risque arborent le nouveau pictogramme "femmes enceintes"

HYALGAN est indiqué dans la prise en charge de la gonarthrose douloureuse avec épanchement (illustration).

Arthrose du genou : HYALGAN (acide hyaluronique) déremboursé à partir du 1er décembre 2017

Les premiers résultats de l'enquête de pharmacovigilance de l'ANSM montrent une forte hausse des signamenets d'effets indésirables en juillet et en août (section d'un graphe reproduit ci-dessous).

LEVOTHYROX : premiers résultats de l'enquête de pharmacovigilance de l'ANSM, des zones d'ombre persistent