En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

TELZIR

Mis à jour : Mardi 17 Septembre 2019
Famille du médicament :

Antirétroviral

Dans quel cas le médicament TELZIR est-il prescrit ?

Ce médicament est un antirétroviral actif sur les virus de l'immunodéficience humaine (VIH). Il appartient à la famille des inhibiteurs de la protéase du VIH (antiprotéase). En bloquant cette enzyme, il empêche la reproduction du virus dans les cellules infectées, sans toutefois permettre son élimination. Il est pris avec du ritonavir à faible dose, un autre antirétroviral, qui est destiné à augmenter les concentrations du fosampénavir dans le sang.

Il est utilisé, en association avec de faibles doses de ritonavir et d'autres médicaments antirétroviraux, dans le traitement des adultes et des enfants de plus de 6 ans infectés par le VIH.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament TELZIR

TELZIR 700 mg : comprimé (rose) ; boîte de 60
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 100 % - Prix : 368,11 €.
TELZIR 50 mg/ml : suspension buvable (arômes : menthe, chewing-gum) ; flacon de 225 ml avec mesurette de 10 ml
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 100 % - Prix : 99,32 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament TELZIR

p cpp ml
Fosamprénavir700 mg50 mg
Parahydroxybenzoate de propyle et de méthyle +
Excipient commun : Hypromellose
Autres excipients (spécifiques à certaines formes) : Arôme artificiel de chewing-gum, Calcium chlorure dihydrate, Cellulose microcristalline, Croscarmellose sel de Na, Eau purifiée, Fer rouge oxyde, Magnésium stéarate, Menthe arôme naturel, P-hydroxybenzoate de méthyle, P-hydroxybenzoate de propyle, Polysorbate 80, Povidone K 30, Propylèneglycol, Silice colloïdale anhydre, Sucralose, Titane dioxyde, Triacétine

Contre-indications du médicament TELZIR

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • en association avec les médicaments contenant de l'alfuzosine, de l'amiodarone, du bépridil, de la dihydroergotamine, de l'ergotamine, du pimozide, de la quétiapine, de la quinidine, du midazolam, du triazolam, de la flécaïnide, de la propafénone, de la simvastatine de la lovastatine ou de la rifampicine ;

  • en association les produits de phytothérapie contenant du millepertuis.

Attention

Une éruption cutanée, avec ou sans démangeaisons, est parfois observée au cours du traitement. Elle disparaît en général spontanément malgré la poursuite du traitement. En cas de survenue d'une éruption cutanée importante ou associée à d'autres symptômes (fièvre, malaise général, fatigue, cloques, aphtes..), prenez un avis médical rapide. Un arrêt du traitement peut être nécessaire.

Des précautions sont recommandées chez les patients ayant une insuffisance hépatique ou une hépatite chronique B ou C. Des analyses de sang régulières peuvent être prescrites pour s'assurer du bon fnctionnement du foie.

Les patients souffrant d'hémophilie doivent signaler à leur médecin l'apparition d'hématomes (bleus) sans cause apparente.

Des atteintes osseuses sont possibles avec les antirétroviraux, en particulier en cas de traitement corticoïde, d'obésité, de consommation excessive d'alcool ou de dépression du système immunitaire. Prenez un avis médical en cas de douleur de la hanche, du genou ou de l'épaule, de raideur articulaire ou des difficultés à vous déplacer.

Le traitement antiviral n'élimine pas le risque de transmission du VIH à d'autres personnes lors de rapports sexuels : vous devez continuer à prendre les mesures de protection appropriées (préservatifs).

Interactions du médicament TELZIR avec d'autres substances

Ce médicament, pris avec le ritonavir, ne doit pas être associé avec les médicaments contenant les substances suivantes :
  • alfuzosine, amiodarone, bépridil, dihydroergotamine, ergotamine, pimozide, quétiapine, quinidine, midazolam, triazolam, flécaïnide, propafénone, simvastatine ou lovastatine : risque d'augmentation de leurs effets indésirables ;

  • rifampicine et millepertuis : risque de diminution des concentrations du fosamprénavir.

Il peut interagir avec de nombreux autres médicaments, notamment les anticoagulants oraux, certains immunosuppresseurs (ciclosporine, tacrolimus), certains antibiotiques (rifabutine, macrolides), certains antifongiques, certains contraceptifs oraux, certains anticonvulsivants (carbamazépine, phénobarbital), certains médicaments des troubles de l'érection (sildénafil, tadalafil, vardénafil...), des hypocholestérolémiants (atorvastatine). Ne prenez aucun autre médicament sans prendre l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

L'effet de ce médicament pendant la grossesse est mal connu. Si une grossesse survient au cours du traitement, prévenez votre médecin.

Allaitement :

L'infection par le VIH contre-indique l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament TELZIR

Les comprimés peuvent être pris au cours ou en dehors des repas.

La suspension buvable doit être prise à jeun chez l'adulte et au cours des repas pour les enfants, afin de faire passer le goût. Le flacon doit être agité vigoureusement avant la prise.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 700 mg, matin et soir, associé à 100 mg de ritonavir 2 fois par jour.

  • Enfant de plus de 6 ans et pesant plus de 39 kg : 700 mg, matin et soir, associé à 100 mg de ritonavir 2 fois par jour.

  • Enfant de plus de 6 ans et pesant moins de 39 kg : 18 mg par kg, matin et soir, associé à 3 mg par kg de ritonavir 2 fois par jour.

Conseils

Ce traitement doit être pris tous les jours : veiller à toujours disposer d'une réserve de médicament.

L'activité d'un traitement antirétroviral est maximale si vous respectez strictement les doses et les modalités de prise. Dans le cas contraire, il existe un risque d'apparition de résistances virales qui peut compromettre l'efficacité des traitements ultérieurs.

Le traitement nécessite un suivi régulier pour s'assurer du bon contrôle de l'infection et prévenir la survenue de complications évolutives (notamment des infections opportunistes). Il est important de garder un contact régulier avec votre médecin traitant.

Le flacon de suspension buvable ne doit pas être conservé plus de 28 jours après ouverture.

Conditions particulières de délivrance :

Ce médicament, disponible en ville et à l'hôpital, est un médicament à prescription restreinte : il doit être obligatoirement prescrit pour la première fois à l'hôpital (prescription initiale hospitalière annuelle). La prescription peut être renouvelée par le médecin traitant (pour une durée maximale d'un an, si les examens sont satisfaisants) mais toute modification nécessite une nouvelle prescription hospitalière. Elle doit être renouvelée après 12 mois obligatoirement à l'hôpital.

La délivrance des antirétroviraux se fait sur la présentation des 2 ordonnances : la prescription initiale hospitalière datant de moins de 1 an et l'ordonnance de renouvellement du médecin de ville identique à cette dernière.

Effets indésirables possibles du médicament TELZIR

Le plus fréquemment : nausées, diarrhées, douleurs abdominales et vomissements, maux de tête. Ils sont généralement modérés et ne nécessitent pas l'arrêt du traitement.

Fréquents: sensation de vertiges, picotement ou engourdissement de la bouche, fatigue anormale, élévation des transaminases

Une éruption cutanée est parfois observée pendant le traitement. Dans de rares cas, ces érutions cutanées peuvent être graves et obligent à l'arrêt du traitement.

Une prise de poids ainsi qu'une augmentation des graisses et du taux de glucose dans le sang peut également être observée au cours des traitements antirétroviraux.

Les inhibiteurs de protéase peuvent rarement entraîner des douleurs ou une faiblesse musculaires. Signalez à votre médecin la survenue de problèmes musculaires.

Une augmentation des saignements spontanés a également été rapportée chez les hémophiles traités par un inhibiteur de protéase.

Un syndrome de restauration immunitaire peut se produire lorsque le système immunitaire se remet à jouer son rôle et combat les infections existantes, ce qui provoque une inflammation de la zone infectée.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).

Ruptures de stock et remises à disposition en ville : DEPAKOTE, RIFATER, ARACYTINE, OZURDEX et LARGACTIL

Les spécialités à base d'alpha-amylase sont indiquées dans le traitement d'appoint des états congestifs de l'oropharynx (illustration).

MAXILASE et ALFA-AMYLASE BIOGARAN CONSEIL : attention aux risques de réactions d'hypersensibilité

La mitomycine C est une substance antinéoplasique et antibiotique extraite de Streptomyces caespitosus, une espèce d'actinobactéries (illustration @Wikimedia).

AMETYCINE et MITOMYCIN-C KYOWA : rappel de lots de grande envergure