En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

QLAIRA

Mis à jour : Mardi 17 Septembre 2019
Famille du médicament :

Pilule estroprogestative

Dans quel cas le médicament QLAIRA est-il prescrit ?

C'est un contraceptif oral (pilule) qui contient un estrogène et un progestatif. La particularité de ce contraceptif est de contenir de l'estradiol, un estrogène naturellement présent chez la femme. Les études semblent montrer que, avec ce type d'hormone, les règles sont moins longues et moins abondantes qu'avec les estrogènes de synthèse présents dans les autres contraceptifs hormonaux. Pour limiter les risques d'oubli, chaque plaquette contient 2 comprimés blancs dépourvus de toute substance active, destinés à être pris pendant les règles.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament QLAIRA

QLAIRA : comprimé (jaune foncé : 2, rouge : 5, jaune clair : 17, rouge foncé : 2, blanc : 2) ; boîte de 1 plaquette de 28
Sur ordonnance (Liste I) - Non remboursé - Prix libre 
QLAIRA : comprimé (jaune foncé : 2, rouge : 5, jaune clair : 17, rouge foncé : 2, blanc : 2) ; boîte de 3 plaquettes de 28
Sur ordonnance (Liste I) - Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament QLAIRA

p cp jaune foncép cp rouge
Estradiol valérate3 mg2 mg
Diénogest2 mg
Lactose++
p cp jaune clairp cp rouge foncé
Estradiol valérate2 mg1 mg
Diénogest3 mg
Lactose++
Excipients : Amidon de maïs, Amidon de maïs modifié, Fer jaune oxyde, Fer rouge oxyde, Hypromellose, Lactose monohydrate, Macrogol 6000, Magnésium stéarate, Povidone K 25, Talc, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament QLAIRA

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

Un examen médical est nécessaire avant de débuter la contraception hormonale. Il est suivi d'une surveillance annuelle pendant la prise de la pilule. Cette surveillance est particulièrement importante si vous souffrez de diabète, d'obésité, d'excès de cholestérol, de triglycérides ou de prolactine dans le sang, d'affection bénigne du sein ou de l'utérus, d'ictère (jaunisse) chronique ou survenu lors d'une grossesse, d'épilepsie, de migraine, de varices, de dépression, de calcul biliaire ou si des membres de votre famille ont des antécédents de cancer du sein ou d'accidents thromboemboliques.

Si vous avez plus de 35 ans, si vous fumez, le risque d'effets indésirables cardiovasculaires liés à la prise d'hormones augmente fortement. Un autre mode de contraception est souvent préconisé.

Arrêtez la prise du contraceptif et consultez votre médecin en cas d'apparition de l'un des symptômes suivants : maux de tête violents et inhabituels, troubles de la vision, élévation importante de la tension artérielle, douleur inhabituelle à la jambe.

La survenue d'un léger saignement entre les règles (spotting) est fréquente chez les femmes pendant les premiers mois d'utilisation de la pilule. Si les saignements se prolongent plus de 3 mois ou s'ils apparaissent en cours de contraception, vous devez en informer votre médecin.

L'oubli d'un comprimé ou sa mauvaise ingestion, du fait de vomissements par exemple, peuvent rendre la contraception inefficace.

En cas d'alitement prolongé (intervention chirurgicale, fracture de la jambe...), il peut être nécessaire d'interrompre votre contraception orale. Demandez conseil à votre médecin.

Interactions du médicament QLAIRA avec d'autres substances

L'efficacité contraceptive de cette pilule peut être diminuée par les produits de phytothérapie contenant du millepertuis, certains antiépileptiques, certains traitements du sida et les médicaments contenant l'une des substances suivantes : griséofulvine, rifampicine, rifabutine, modafinil. Il est recommandé d'utiliser une autre méthode contraceptive (préservatif ou dispositif intra-utérin) pendant toute la durée du traitement et un cycle suivant.

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez des médicaments contenant de la lamotrigine.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Ce médicament n'a pas de raison d'être utilisé pendant la grossesse. Si une grossesse survient malgré la contraception, du fait d'un oubli ou d'un retard de pilule, interrompez immédiatement la prise des comprimés. La grossesse pourra être poursuivie normalement si vous le désirez.

Allaitement :

Les hormones contenues dans ce contraceptif passent dans le lait maternel : ne l'utilisez pas pendant l'allaitement sans avis médical.

Mode d'emploi et posologie du médicament QLAIRA

Les comprimés contiennent des doses décroissantes d'estrogène et des doses croissantes de progestatif. Ils doivent être pris dans l'ordre indiqué sur la plaquette sans trop faire varier l'heure de prise (choisir le petit déjeuner ou le coucher de préférence).

Les règles débutent habituellement durant la prise des derniers comprimés d'une plaquette. Une nouvelle plaquette est reprise à la suite de la précédente, que les règles soient terminées ou non. Dans certains cas, les règles ne surviennent qu'au début de la nouvelle plaquette.

En cas de première contraception orale ou de reprise d'une contraception interrompue temporairement, prendre le premier comprimé le premier jour des règles.

En cas de changement de contraceptif, prendre le premier comprimé de la plaquette :
  • le jour suivant la prise du dernier comprimé actif, si le précédent contraceptif était une autre pilule estroprogestative ;

  • sans interruption et à n'importe quel moment du cycle, si le précédent contraceptif était un contraceptif progestatif microdosé ;

  • le jour du retrait, si le précédent mode de contraception était un implant contraceptif ;

  • le jour prévu pour l'injection, dans le cas du relais d'une contraception par progestatif injectable.

Dans tous les cas, l'efficacité contraceptive n'est assurée qu'après un délai de 9 jours. Une méthode contraceptive complémentaire (préservatif, par exemple) est nécessaire pendant cette période.

Après un accouchement ou une interruption de grossesse, suivre les indications du médecin.

Conseils

En cas d'oubli d'un comprimé de moins de 12 heures, prendre immédiatement le comprimé oublié et continuer à l'heure habituelle pour les comprimés suivants. Si le retard est supérieur à 12 heures, prendre le comprimé oublié (ce qui peut correspondre à la prise de 2 comprimés si l'oubli est découvert lors de la prise suivante). Si l'oubli a lieu entre le 1er et le 17e jour de la plaquette, une méthode contraceptive complémentaire (préservatif, spermicide, diaphragme) doit être employée pendant les 9 jours suivants. Si l'oubli a lieu entre le 18e et la 24e jour de la plaquette, jeter la plaquette en cours, débuter une nouvelle plaquette et utiliser une méthode contraceptive complémentaire pendant 9 jours. En cas d'oubli d'un comprimé rouge foncé, prendre immédiatement le comprimé oublié et continuer à l'heure habituelle.

L'oubli d'un comprimé blanc (inactif) ne prête pas à conséquence. Jeter le comprimé blanc non pris.

Il n'y a pas de danger à débuter une grossesse au cours du cycle qui suit l'arrêt volontaire du contraceptif oral.

Effets indésirables possibles du médicament QLAIRA

Effets de la contraception estroprogestative plus ou moins fréquents : troubles digestifs, tension modérée des seins, jambes lourdes, diminution ou disparition des règles, règles douloureuses, prise de poids, acné, irritation oculaire par les lentilles de contact, inflammation ou candidose vaginale, modification de l'humeur ou de la libido, irritabilité, maux de tête.

Effets rares de la contraception estroprogestative, mais nécessitant son arrêt : accident thromboembolique (phlébite, embolie pulmonaire...), taches sombres sur le visage, tension douloureuse des seins, migraine, troubles de la vision, augmentation importante des lipides dans le sang, réaction allergique, exacerbation d'un lupus érythémateux disséminé, d'une porphyrie ou d'une chorée, pancréatite, tumeur bénigne du foie, jaunisse, calcul de la vésicule biliaire.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (40)

Le 18/10/2019 à 19:45
avatar Amanda
Amanda Profession non médicale / Autre
Bonjour,

je prends la pilule qlaira depuis environ un an.
Je viens de me rendre compte que j'ai pris deux fois une pilule en une journée (hier ou avant-hier). Je devais être au 15e jour et le fait d'en avoir prise une de plus sans m'en rendre compte me ramène donc au 16e jour.
J'ai eu un rapport non protégé avec mon partenaire il y a 4 jours. Je vais donc continuer la prise de ma pilule "normalement" en rajoutant la prise d'une pilule de couleur jaune au 25e jour.
Est-ce la bonne démarche à suivre ? Je n'ai trouvé aucune information sur la notice..
Que me conseillez-vous de faire ?

Merci à vous

Etes-vous sûr de vouloir signaler ce commentaire aux modérateurs ?

0 0
Le 12/03/2019 à 13:43
avatar Cindouillebobo
Cindouillebobo Etudiant d'une autre profession de santé
Bonjour

Je prend la pilule qlaira depuis 25 jours
J'arrive bientôt a la fin de la plaquette et j'ai besoin d'infos
Quand je fais des recherches sur internet je trouve des choses différentes

Alors, je prend cette pilule pour éviter d'avoir mes regles (même les fausses regles de mon ancienne pilule me font terriblement souffrir)
J'ai fais pleins d'infection urinaire et je ne supporte plus les protection hygiénique (n'importe lesquelles me font avoir des infections)

En recherchant, j'ai vu que les deux dernieres pilule de ma plaquette qlaira sont des placebos qui provoque les réglés
Donc dans mon cas il faut que je fasse comment ? Apres mon 26eme jour je dois recommmencer une autre plaquette de qlaira et jeter les deux dernière pilule (les deux blanched 27 et 28) ? Ou je dois les prendre et le 29e jour recommencer une nouvelle plaquette qlaira ?
Je ne veux pas du tout de règle, même les fausses
Svp aidez moi

0 0
Le 14/03/2019 à 09:27
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Cette pilule dont la composition varie au cours du cycle n'est pas adaptée à votre objectif de suppression des règles. Parlez-en avec votre médecin.

1 1
Le 08/03/2019 à 00:34
avatar Ava17
Ava17 Profession non médicale / Autre
Bonjour,

J'en suis à ma deuxième plaquette de Qlaira (je n'ai pas pris les placebos car le but était que je n'ai pas mes règles même si les deux comprimés les plus faiblement dosés les ont déclenchées). Je fais de la rétention d'eau et j'ai la poitrine gonflée, cela s'était atténué lors de la prise des deux comprimés rouges foncés de fin de plaquette. J'ai repris les 4 premiers comprimés et je recommence à gonfler (seins, ventre). Est-ce que cela peut se stabiliser dans les mois à venir (comme les spottings lorsqu'on commence une nouvelle pilule). Ou il y a de faibles chances ?
Merci par avance.

1 0
Le 12/03/2019 à 11:44
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Cela peut s'arranger, ou pas... Impossible de le prévoir.

0 0
Le 18/01/2019 à 10:55
avatar axoulr
axoulr Profession non médicale / Autre
Bonjour,
J’ai commencé’ il y a 2 mois Qlaira et à chaque fois mes règles arrivent au début de la plaquette, est-ce normal? Y’a t il un risque ? Y’a t il quelque chose à faire ?

Merci d’avance

1 1
Le 22/01/2019 à 11:57
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
C'est désagréable, mais sans danger. Votre médecin pourra vous donner un conseil personnalisé, ce que je ne peux pas faire sur un forum.

1 0
Le 14/12/2018 à 06:08
avatar Mimine78
Mimine78 Profession non médicale / Autre
Bonjour,
Je suis sous Qlaira depuis quelques mois et on a découvert que j’avais des calculs biliaires. Je viens d’etre Hospitalisée et on m’a fait l’ablation de la vésicule. Par contre pendant mon hospitalisation j’ai continué à prendre ma pilule sauf avant hier soir car c’etait le moment de l’intervention. J’ai donc pris deux comprimés hier soir. Ai je bien fait?! Je viens de lire que la pilule n’etait Pas bien pour des porteurs de calculs...

0 0
Le 18/12/2018 à 10:11
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
Il existe un doute sur le fait que la pilule puisse favoriser les calculs de la vésicule, mais ça ne contre-indique pas son usage pour autant.

1 0
Le 24/11/2018 à 14:36
avatar rach 2.0
rach 2.0 Profession non médicale / Autre
bonjour,

j'ai commencé pour la premiere fois une plaquette de Qlaira, mais avec 1 semaine de retard : mes regles se terminais lors de la premiere prise. et maintenant je suis au 20ieme comprimé avec un début de regles que dois je faire ? continuer ou commencer une nouvelle plaquette ?

2 0
Le 27/11/2018 à 14:04
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
Prenez le dernier comprimé et arrêtez 7 jours, comme prévu.

0 1
Le 13/11/2018 à 20:53
avatar Emmajfhx
Emmajfhx Profession non médicale / Autre
Bonjour, j’ai un petit problème, J’ai du mal comprendre l’explication de la prise de la pillule je l’ai donc commencé le 24 septembre, lorsque mes règles ont commencées, sauf que lorsque ma première plaquette c’est terminé j’ai attendu d’avoir mes règles pour commencer une deuxième plaquette ce qui a fait que je n’avais pas pris la pillule du 22 octobre jusqu’au 4 novembre. Que faire ?

1 0
Le 15/11/2018 à 11:24
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
Vous n'auriez pas dû attendre plus de 7 jours, même en l'absence de règles. Il faut donc que vous n'ayez que des rapports protégés par préservatif pendant la première semaine de cette nouvelle plaquette.

0 1
Le 09/04/2018 à 21:53
avatar Elise13
Elise13 Etudiant d'une autre profession de santé
Bonjour,
J’en étais au comprimé 14 il me semble de ma plaquette,
Cependant j’ai oublié ma pilule chez mon compagnon ce week-end donc la dernière prise était samedi soir,
Je n’ai pas eu de rapport là semaine précédente de cet arrêt,
Cependant je pourrais la reprendre que vendredi le temps de la récupérer, je ne peux pas en acheter une dans l’immédiat ou mercredi au plus proche ,
Faudra il que je recommence une plaquette neuve tout de suite que ce soit mercredi ou vendredi, faudra il que je la continue?
Je ne sais pas quoi faire, merci de prendre le temps de répondre

0 2
Le 10/04/2018 à 11:51
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
Reprenez une plaquette neuve, avec ou sans règles, et protégez vos rapports pendant les 7 premiers jours.

1 0
Le 30/11/2015 à 20:09
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour MargauxMu ,

Normalement cela ne devrait pas poser de problème, vu que le jaune foncé n'est pas "placebo" (il contient des estrogènes, comme le jaune clair). Il faut donc continuer la plaquette normalement pour rester protégée.

2 0
Le 30/11/2015 à 15:20
avatar MargauxMu
MargauxMu
Bonjour,
J'avais commencé une plaquette et en étais au 11e jour. Seulement, samedi soir j'ai oublié ma plaquette chez moi et ai du en acheter une nouvelle. Je pensais être à la première semaine de la prise alors que je devais prendre un comprimé jaune clair, le n°11, et donc sans faire exprès j'ai pris le comprimé n°4, jaune foncé. Hier soir dimanche j'ai pris le comprimé n°12 mais je ne sais pas ce que je dois faire et si j'aurais du prendre le comprimé n°°5...J'espère être claire, excusez-moi. Pourriez-vous m'aider svp ? Je vous remercie !

0 2
Lire tous les commentaires

Actualités

Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).

Ruptures de stock et remises à disposition en ville : DEPAKOTE, RIFATER, ARACYTINE, OZURDEX et LARGACTIL

Les spécialités à base d'alpha-amylase sont indiquées dans le traitement d'appoint des états congestifs de l'oropharynx (illustration).

MAXILASE et ALFA-AMYLASE BIOGARAN CONSEIL : attention aux risques de réactions d'hypersensibilité

La mitomycine C est une substance antinéoplasique et antibiotique extraite de Streptomyces caespitosus, une espèce d'actinobactéries (illustration @Wikimedia).

AMETYCINE et MITOMYCIN-C KYOWA : rappel de lots de grande envergure