QLAIRA

Mis à jour : Mardi 21 Avril 2020
Famille du médicament :

Pilule estroprogestative

Dans quel cas le médicament QLAIRA est-il prescrit ?

C'est un contraceptif oral (pilule) qui contient un estrogène et un progestatif. La particularité de ce contraceptif est de contenir de l'estradiol, un estrogène naturellement présent chez la femme. Les études semblent montrer que, avec ce type d'hormone, les règles sont moins longues et moins abondantes qu'avec les estrogènes de synthèse présents dans les autres contraceptifs hormonaux. Pour limiter les risques d'oubli, chaque plaquette contient 2 comprimés blancs dépourvus de toute substance active, destinés à être pris pendant les règles.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament QLAIRA

QLAIRA : comprimé (jaune foncé : 2, rouge : 5, jaune clair : 17, rouge foncé : 2, blanc : 2) ; boîte de 1 plaquette de 28
Sur ordonnance (Liste I) - Non remboursé - Prix libre 
QLAIRA : comprimé (jaune foncé : 2, rouge : 5, jaune clair : 17, rouge foncé : 2, blanc : 2) ; boîte de 3 plaquettes de 28
Sur ordonnance (Liste I) - Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament QLAIRA

p cp jaune foncép cp rouge
Estradiol valérate3 mg2 mg
Diénogest2 mg
Lactose++
p cp jaune clairp cp rouge foncé
Estradiol valérate2 mg1 mg
Diénogest3 mg
Lactose++
Excipients : Amidon de maïs, Amidon de maïs modifié, Fer jaune oxyde, Fer rouge oxyde, Hypromellose, Lactose monohydrate, Macrogol 6000, Magnésium stéarate, Povidone K 25, Talc, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament QLAIRA

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

Un examen médical est nécessaire avant de débuter la contraception hormonale. Il est suivi d'une surveillance annuelle pendant la prise de la pilule. Cette surveillance est particulièrement importante si vous souffrez de diabète, d'obésité, d'excès de cholestérol, de triglycérides ou de prolactine dans le sang, d'affection bénigne du sein ou de l'utérus, d'ictère (jaunisse) chronique ou survenu lors d'une grossesse, d'épilepsie, de migraine, de varices, de dépression, de calcul biliaire ou si des membres de votre famille ont des antécédents de cancer du sein ou d'accidents thromboemboliques.

Si vous avez plus de 35 ans, si vous fumez, le risque d'effets indésirables cardiovasculaires liés à la prise d'hormones augmente fortement. Un autre mode de contraception est souvent préconisé.

Arrêtez la prise du contraceptif et consultez votre médecin en cas d'apparition de l'un des symptômes suivants : maux de tête violents et inhabituels, troubles de la vision, élévation importante de la tension artérielle, douleur inhabituelle à la jambe.

La survenue d'un léger saignement entre les règles (spotting) est fréquente chez les femmes pendant les premiers mois d'utilisation de la pilule. Si les saignements se prolongent plus de 3 mois ou s'ils apparaissent en cours de contraception, vous devez en informer votre médecin.

L'oubli d'un comprimé ou sa mauvaise ingestion, du fait de vomissements par exemple, peuvent rendre la contraception inefficace.

En cas d'alitement prolongé (intervention chirurgicale, fracture de la jambe...), il peut être nécessaire d'interrompre votre contraception orale. Demandez conseil à votre médecin.

Interactions du médicament QLAIRA avec d'autres substances

L'efficacité contraceptive de cette pilule peut être diminuée par les produits de phytothérapie contenant du millepertuis, certains antiépileptiques, certains traitements du sida et les médicaments contenant l'une des substances suivantes : griséofulvine, rifampicine, rifabutine, modafinil. Il est recommandé d'utiliser une autre méthode contraceptive (préservatif ou dispositif intra-utérin) pendant toute la durée du traitement et un cycle suivant.

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez des médicaments contenant de la lamotrigine.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Ce médicament n'a pas de raison d'être utilisé pendant la grossesse. Si une grossesse survient malgré la contraception, du fait d'un oubli ou d'un retard de pilule, interrompez immédiatement la prise des comprimés. La grossesse pourra être poursuivie normalement si vous le désirez.

Allaitement :

Les hormones contenues dans ce contraceptif passent dans le lait maternel : ne l'utilisez pas pendant l'allaitement sans avis médical.

Mode d'emploi et posologie du médicament QLAIRA

Les comprimés contiennent des doses décroissantes d'estrogène et des doses croissantes de progestatif. Ils doivent être pris dans l'ordre indiqué sur la plaquette sans trop faire varier l'heure de prise (choisir le petit déjeuner ou le coucher de préférence).

Les règles débutent habituellement durant la prise des derniers comprimés d'une plaquette. Une nouvelle plaquette est reprise à la suite de la précédente, que les règles soient terminées ou non. Dans certains cas, les règles ne surviennent qu'au début de la nouvelle plaquette.

En cas de première contraception orale ou de reprise d'une contraception interrompue temporairement, prendre le premier comprimé le premier jour des règles.

En cas de changement de contraceptif, prendre le premier comprimé de la plaquette :
  • le jour suivant la prise du dernier comprimé actif, si le précédent contraceptif était une autre pilule estroprogestative ;

  • sans interruption et à n'importe quel moment du cycle, si le précédent contraceptif était un contraceptif progestatif microdosé ;

  • le jour du retrait, si le précédent mode de contraception était un implant contraceptif ;

  • le jour prévu pour l'injection, dans le cas du relais d'une contraception par progestatif injectable.

Dans tous les cas, l'efficacité contraceptive n'est assurée qu'après un délai de 9 jours. Une méthode contraceptive complémentaire (préservatif, par exemple) est nécessaire pendant cette période.

Après un accouchement ou une interruption de grossesse, suivre les indications du médecin.

Conseils

En cas d'oubli d'un comprimé de moins de 12 heures, prendre immédiatement le comprimé oublié et continuer à l'heure habituelle pour les comprimés suivants. Si le retard est supérieur à 12 heures, prendre le comprimé oublié (ce qui peut correspondre à la prise de 2 comprimés si l'oubli est découvert lors de la prise suivante). Si l'oubli a lieu entre le 1er et le 17e jour de la plaquette, une méthode contraceptive complémentaire (préservatif, spermicide, diaphragme) doit être employée pendant les 9 jours suivants. Si l'oubli a lieu entre le 18e et la 24e jour de la plaquette, jeter la plaquette en cours, débuter une nouvelle plaquette et utiliser une méthode contraceptive complémentaire pendant 9 jours. En cas d'oubli d'un comprimé rouge foncé, prendre immédiatement le comprimé oublié et continuer à l'heure habituelle.

L'oubli d'un comprimé blanc (inactif) ne prête pas à conséquence. Jeter le comprimé blanc non pris.

Il n'y a pas de danger à débuter une grossesse au cours du cycle qui suit l'arrêt volontaire du contraceptif oral.

Effets indésirables possibles du médicament QLAIRA

Effets de la contraception estroprogestative plus ou moins fréquents : troubles digestifs, tension modérée des seins, jambes lourdes, diminution ou disparition des règles, règles douloureuses, prise de poids, acné, irritation oculaire par les lentilles de contact, inflammation ou candidose vaginale, modification de l'humeur ou de la libido, irritabilité, maux de tête.

Effets rares de la contraception estroprogestative, mais nécessitant son arrêt : accident thromboembolique (phlébite, embolie pulmonaire...), taches sombres sur le visage, tension douloureuse des seins, migraine, troubles de la vision, augmentation importante des lipides dans le sang, réaction allergique, exacerbation d'un lupus érythémateux disséminé, d'une porphyrie ou d'une chorée, pancréatite, tumeur bénigne du foie, jaunisse, calcul de la vésicule biliaire.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (48)

Le 25/05/2020 à 21:09
avatar Dlmsmee
Dlmsmee Etudiant d'une autre profession de santé
Bonjour,

J’ai oublié le comprimé 22 le samedi 16/05.
J’ai attaqué une nouvelle plaquette le dimanche comme c’était conseillé.

Il est dit de faire attention pendant 9 jours mais j’ai eu un rapport non protégé 5 jours après.

Est ce qu’il y a un risque de grossesse ?
Merci

0 0
Le 26/05/2020 à 10:26
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
Dans la situation que vous décrivez, le risque de grossesse est infime.

0 0
Le 22/05/2020 à 22:02
avatar Dlmsmee
Dlmsmee Etudiant d'une autre profession de santé
Bonjour,

J’ai oublié le comprimé 22 samedi 16/05 donc il y a 6 jours ce soir. J’ai attaqué une nouvelle plaquette le dimanche comme c’était conseillé. Il est dit de faire attention pendant 9 jours. Depuis j’ai des saignements très faibles (je ne sais pas si c’est les règles ou le fait d’avoir oublié un comprimé).
J’ai eu un rapport non protégé aujourd’hui, est ce qu’il y a un risque de grossesse ?
Merci

0 0
Le 25/05/2020 à 09:33
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
L'efficacité de votre contraception n'est pas compromise par ces saignements.

0 0
Le 09/05/2020 à 15:02
avatar Kbjv
Kbjv Profession non médicale / Autre
Bonjour,

J’aurai voulu savoir s’il faut se protéger, avec un préservatif, à chaque début d’une nouvelle plaquette Qlaira ou si on a pas besoin ?

Merci d’avance de votre réponse.

0 0
Le 11/05/2020 à 13:13
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
Pas besoin

0 0
Le 05/05/2020 à 21:40
avatar FloTlp
FloTlp Profession non médicale / Autre
Bonjour,
Je prends la pilule Qlaira depuis maintenant 2 mois et je viens de me rendre compte que je suis en avance d'une pilule (nous sommes mardi et je viens d'avaler celle du mercredi). J'en suis à mon 22ème jour du mois (normalement 21) et je pense avoir eu un problème lors de mon 18ème jour. Or, je m'en rends compte seulement maintenant.
De plus, je souhaitais ce mois-ci "sauter" mes règles en passant les 4 derniers comprimés et en entamant ma prochaine plaquette à la deuxième rangée.
Cela est-il toujours possible dans mon cas? Si non, que dois-je faire? Continuer ou prendre une autre solution?
Merci s'avance pour votre réponse!

0 0
Le 07/05/2020 à 08:40
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Vous ne pouvez pas avoir pris une pilule en plus et finir au 22e jours. Vous devriez avoir fini au 20e jour. Cette pilule n'est pas adaptée à une prise continue dans le but d'éviter les règles, mais vous pouvez essayer. Vous serez protégée, mais vous risquez d'avoir vos règles quand même.

0 0
Le 29/03/2020 à 10:24
avatar dkdoccgbezu
dkdoccgbezu Profession non médicale / Autre
Bonjour,

J’utilise Qlaira depuis un moment, tout ce passe bien. Cependant hier j’ai oublié ma pillule au 21eme jour. D’après ce qu’il y a écrit je dois recommencer une nouvelle plaquette ce soir. Cela veut dire que je vais sauter ma période de règle qui arrive souvent mon 27eme jours, est ce normal que je vais louper ma dernière semaine. ? Je vais être déréglé ?

0 0
Le 31/03/2020 à 07:13
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
Cela va sans doute supprimer vos règles. Vous aurez un cycle rallongé de la durée de la nouvelle plaquette.

0 0
Le 11/03/2020 à 15:38
avatar Moi88
Moi88 Profession non médicale / Autre
Bonjour
J'ai appris qu'en ne prenant pas les 2 comprimés rouges foncé, les 2 placebo et ni les comprimés de la première semaine de la plaquette, on pouvait décalé ses règles à notre convenance grâce aux comprimés jaunes.
Mais est il possible de raccourcir la durée de ses règles sous qlaira lorsque un ou 2 comprimés rouges foncé ont été ingéré?
En ne prenant pas les 2 placebo et en enchaînant la plaquette suivante par exemple?
Merci d'avance

0 0
Le 12/03/2020 à 10:25
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
Cela ne compromet pas la contraception, mais rien ne dit que cela va raccourcir vos règles.

0 0
Le 13/02/2020 à 23:20
avatar Cha95
Cha95 Etudiant d'une autre profession de santé
Bonsoir,

Je viens de me rendre compte sur ma plaquette que j’ai une pilule d’avance... ce qui veut dire que j’ai dû en prendre deux le même jour sans m’en rendre compte (peut-être hier car j’ai eu la tête qui tournait beaucoup le soir).
Ça m’inquiète un peu car je ne sais pas ce que je dois faire : arrêter et commencer une nouvelle plaquette ? Continuer normalement (ce qui veut dire que demain (vendredi) je prendrai la pilule du samedi) ? Ou continuer sur une autre plaquette à partir de la pilule que j’aurais dû prendre demain ?

Merci pour votre aide !

0 0
Le 18/02/2020 à 07:48
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
Les trois options sont possibles et efficaces.

0 0
Le 14/12/2019 à 19:57
avatar mana94
mana94 Profession non médicale / Autre
Bonjour,

Je prends depuis 3 mois Jasminelle Continu et il me reste 4 comprimés placebo à prendre pour finir la plaquette. Ma gynécologue vient de me prescrire une nouvelle pilule : QLAIRA , car avec Jasminelle j'ai eu des plaques rouges et des manifestations cutanées qui me gènent beaucoup. Faut-il terminer la plaquette ou bien commencer la nouvelle plaquette de Qlaira dès maintenant ?
Merci de votre réponse

0 0
Le 17/12/2019 à 07:53
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
Il vaut mieux démarrer avant la fin des comprimés placebo. Dans le doute, n'ayez que des rapports protégés la première semaine de QLAIRA

0 0
Le 18/10/2019 à 19:45
avatar Amanda
Amanda Profession non médicale / Autre
Bonjour,

je prends la pilule qlaira depuis environ un an.
Je viens de me rendre compte que j'ai pris deux fois une pilule en une journée (hier ou avant-hier). Je devais être au 15e jour et le fait d'en avoir prise une de plus sans m'en rendre compte me ramène donc au 16e jour.
J'ai eu un rapport non protégé avec mon partenaire il y a 4 jours. Je vais donc continuer la prise de ma pilule "normalement" en rajoutant la prise d'une pilule de couleur jaune au 25e jour.
Est-ce la bonne démarche à suivre ? Je n'ai trouvé aucune information sur la notice..
Que me conseillez-vous de faire ?

Merci à vous

0 0
Le 22/10/2019 à 06:59
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Le plus simple est de continuer comme si de rien n'était, et de ne rien prendre le lendemain de la dernière pilule blanche (un jour sans pilule). Vous ne risquez rien et vous ne déréglez pas votre calendrier.

1 0
Le 12/03/2019 à 13:43
avatar Cindouillebobo
Cindouillebobo Etudiant d'une autre profession de santé
Bonjour

Je prend la pilule qlaira depuis 25 jours
J'arrive bientôt a la fin de la plaquette et j'ai besoin d'infos
Quand je fais des recherches sur internet je trouve des choses différentes

Alors, je prend cette pilule pour éviter d'avoir mes regles (même les fausses regles de mon ancienne pilule me font terriblement souffrir)
J'ai fais pleins d'infection urinaire et je ne supporte plus les protection hygiénique (n'importe lesquelles me font avoir des infections)

En recherchant, j'ai vu que les deux dernieres pilule de ma plaquette qlaira sont des placebos qui provoque les réglés
Donc dans mon cas il faut que je fasse comment ? Apres mon 26eme jour je dois recommmencer une autre plaquette de qlaira et jeter les deux dernière pilule (les deux blanched 27 et 28) ? Ou je dois les prendre et le 29e jour recommencer une nouvelle plaquette qlaira ?
Je ne veux pas du tout de règle, même les fausses
Svp aidez moi

2 0
Le 14/03/2019 à 09:27
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Cette pilule dont la composition varie au cours du cycle n'est pas adaptée à votre objectif de suppression des règles. Parlez-en avec votre médecin.

1 5
Lire tous les commentaires

Actualités

Les troubles du sommeil constituent un important problème de santé, tant par leur fréquence que par leurs répercussions humaines, sociales et économiques (illustration).

Insomnie : arrêt de commercialisation de NOCTAMIDE (lormétazépam)

Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).

Disponibilité des médicaments distribués en ville et à l'hôpital : deux spécialités sous contingentement

Représentation en 3D de neurones contenant des corps de Lewy (petites sphères rouges), caractéristiques de la maladie de Parkinson (illustration).

Maladie de Parkinson : arrêt de commercialisation de la forme injectable d'ARTANE