En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

DOLIRHUME AUX HUILES ESSENTIELLES

Mis à jour : Jeudi 31 Décembre 2015
Famille du médicament :

Inhalation à visée décongestionnante

31/12/2015 : ce médicament est en arrêt de commercialisation. Il n’est plus disponible en pharmacie ou ne le sera bientôt plus.

Si vous devez prendre ce médicament, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien qui pourront vous conseiller un autre traitement.

Le document ci-dessous représente la dernière fiche publiée par Vidal concernant ce médicament et ne préjuge en rien des évolutions ayant pu survenir postérieurement à cette publication.

Dans quel cas le médicament DOLIRHUME AUX HUILES ESSENTIELLES est-il prescrit ?

Cette solution pour inhalation est une association d'essences végétales qui à une action décongestionnante sur les muqueuses des voies respiratoires.

Elle est utilisée pour dégager les voies respiratoires en cas de rhume ou de refroidissement.

Présentations du médicament DOLIRHUME AUX HUILES ESSENTIELLES

DOLIRHUME AUX HUILES ESSENTIELLES : solution pour inhalation ; flacon de 84 ml

Composition du médicament DOLIRHUME AUX HUILES ESSENTIELLES

p 100 g
Baume du Pérou1 g
Benjoin, teinture10 g
Eucalyptus, teinture60 g
Lavande, huile essentielle1 g
Thym, huile essentielle1 g
Lévomenthol4 g
Alcool+

Contre-indications du médicament DOLIRHUME AUX HUILES ESSENTIELLES

Ce médicament ne doit pas être utilisé en cas d'antécédent de convulsions ou d'épilepsie.

Attention

Ce médicament contient des terpènes qui peuvent, en cas de dépassement des posologies, avoir des effets indésirables graves ; des précautions sont nécessaires chez l'enfant et la personne âgée.

La solution ne doit pas être avalée ; ne la laissez pas à la portée des enfants.

Fertilité, grossesse et allaitement

L'effet de ce médicament pendant la grossesse ou l'allaitement est mal connu. L'évaluation du risque éventuel lié à son utilisation est individuelle : demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament DOLIRHUME AUX HUILES ESSENTIELLES

Préparer une inhalation en diluant 1 cuillère à café dans un bol d'eau chaude ou dans un inhalateur. Inspirer la vapeur dégagée.

Posologie usuelle :

  • Adulte et enfant de plus de 12 ans : les inhalations peuvent être répétées 3 fois par jour.

La durée du traitement ne doit pas dépasser 5 jours sans avis médical.

Conseils

Ce médicament peut être en accès libre (ou accès direct) dans certaines pharmacies ; dans ce cas, faites valider votre choix par votre pharmacien. Si les symptômes persistent ou s'aggravent, consultez rapidement un médecin.

Il est important de lutter contre la sécheresse de l'air ambiant (humidificateur...) pour éviter le dessèchement des sécrétions nasales et bronchiques.

Avant l'inhalation, il est indispensable d'attendre quelques secondes l'évaporation de l'alcool après dilution dans l'eau chaude.

Effets indésirables possibles du médicament DOLIRHUME AUX HUILES ESSENTIELLES

Irritation locale, réaction allergique, notamment au baume du Pérou.

En cas de dépassement de la posologie usuelle, les terpènes peuvent provoquer :
Laboratoire Sanofi-Aventis France

Commentaires (1)

Le 03/12/2014 à 13:05
avatar Anonyme1
Anonyme1
merci, bon moment de lecture ... on peut toujours préserver notre santé par les huiles essentielles, homéopathie, aromathérapie, moxibustion et acupuncture : c'est a dire que de la médecine naturelle.. visitez mon blog, là je partage moi aussi sur toute la médecine naturelle : medicament-/...

2 1

Actualités

ESMYA est indiqué dans la prise en charge de fibromes utérins (illustration).

ESMYA (ulipristal) : restriction des indications et mesures de réduction du risque d'atteintes hépatiques

Représentation en 3D de Streptococcus pneumoniae (illustration).

Vaccin PNEUMOVAX : mise à disposition exceptionnelle de seringues préremplies à péremption courte

L’amyotrophie spinale (ASA ou SMA) est une maladie neuromusculaire progressive d’origine génétique, caractérisée par une dégénérescence des motoneurones (illustration).

SPINRAZA (nusinersen) : risque d'hydrocéphalie communicante, non reliée à une méningite ou à une hémorragie