En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

ISOFEBRIL VITAMINE C

Mis à jour : Mardi 30 Août 2011
Famille du médicament :

Association antalgique et antipyrétique

30/08/2011 : ce médicament est en arrêt de commercialisation. Il n’est plus disponible en pharmacie ou ne le sera bientôt plus.

Si vous devez prendre ce médicament, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien qui pourront vous conseiller un autre traitement.

Le document ci-dessous représente la dernière fiche publiée par Vidal concernant ce médicament et ne préjuge en rien des évolutions ayant pu survenir postérieurement à cette publication.

Dans quel cas le médicament ISOFEBRIL VITAMINE C est-il prescrit ?

Ce médicament, antalgique et antipyrétique, associe de l'aspirine, du paracétamol et de la vitamine C.

Il est utilisé dans le traitement symptomatique de la douleur ou de la fièvre.

Présentations du médicament ISOFEBRIL VITAMINE C

ISOFEBRIL VITAMINE C : comprimé effervescent (arôme citron) ; boîte de 16

Composition du médicament ISOFEBRIL VITAMINE C

p cp
Acide acétylsalicylique (aspirine)300 mg
Paracétamol200 mg
Acide ascorbique (vitamine C)300 mg
Sodium322 mg
Lactose+

Contre-indications du médicament ISOFEBRIL VITAMINE C

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

Ce médicament est déconseillé chez les personnes atteintes de goutte.

Un avis médical est préférable en cas d'antécédent d'ulcère de l'estomac ou du duodénum, même ancien, d'insuffisance rénale et chez la femme qui porte un stérilet.

Évitez de prendre ce médicament pendant la semaine qui précède une extraction dentaire, une opération, ou lors de règles abondantes : augmentation du risque d'hémorragie.

L'utilisation d'aspirine chez l'enfant doit être prudente en cas de varicelle ou de fièvre due à un virus (grippe...). Des cas de syndrome de Reye, rarissimes, mais parfois mortels, ont été constatés. Ce syndrome se traduit par des troubles de la conscience et des vomissements. En cas de fièvre due à un virus, et en l'absence d'avis médical, d'autres antipyrétiques (paracétamol seul, par exemple) doivent être préférés.

Ce médicament contient du sel (sodium) en quantité notable.

Interactions du médicament ISOFEBRIL VITAMINE C avec d'autres substances

Les interactions sont d'intensité variable en fonction des doses d'aspirine utilisées. Si vous êtes traité par l'un des médicaments cités ci-dessous, ne prenez pas d'aspirine sans l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

L'aspirine utilisée à fortes doses (plus de 3 g par jour) ne doit pas être associée avec le méthotrexate (utilisé à des doses supérieures à 15 mg/semaine) : risque accru de la toxicité du méthotrexate.

L'aspirine peut interagir avec :
  • les autres anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) : risque accru d'effets indésirables ;

  • les anticoagulants oraux, l'héparine et les antiagrégants plaquettaires (PLAVIX...) : augmentation du risque hémorragique ;

  • les médicaments contenant du probénécide.

Informez par ailleurs votre médecin ou votre pharmacien si vous prenez un antidiabétique, un antihypertenseur de la famille des inhibiteurs de l'enzyme de conversion ou des inhibiteurs de l'angiotensine II, un antidépresseur de la famille des IRS, un diurétique ou un corticoïde.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Des effets néfastes pour la mère et l'enfant à naître ont été mis en évidence lorsque l'aspirine, comme les autres AINS, est utilisée au cours des 4 derniers mois de la grossesse ; le risque existe même avec une seule prise et même si la grossesse est à terme.

En conséquence, en dehors de certaines situations médicales très particulières, l'aspirine ne peut être utilisée que de façon ponctuelle pendant les 5 premiers mois, et son usage est contre-indiqué à partir du 6e mois.

Allaitement :

L'aspirine passe dans le lait maternel : son usage est déconseillé chez la femme qui allaite.

Mode d'emploi et posologie du médicament ISOFEBRIL VITAMINE C

Ce médicament doit être pris de préférence avant ou au cours des repas, en respectant un intervalle de 4 heures entre 2 prises. En cas d'insuffisance rénale, l'intervalle entre 2 prises doit être d'au moins 8 heures.

Les comprimés doivent être dissous dans un verre d'eau.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 1 ou 2 comprimés par prise, à renouveler si nécessaire, sans dépasser 6 comprimés par jour.

  • Enfant de 10 à 15 ans : 1 comprimé, 1 à 3 fois par jour.

  • Enfant de 6 à 10 ans : 1 comprimé, 1 à 2 fois par jour.

Conseils

De nombreux médicaments contiennent de l'aspirine et du paracétamol : vous devez en tenir compte en cas de prise conjointe car un surdosage en aspirine expose à une augmentation de ses effets indésirables et un surdosage en paracétamol est toxique pour le foie.

En raison de la présence de vitamine C, il est recommandé de prendre ce médicament avant 17 heures.

Effets indésirables possibles du médicament ISOFEBRIL VITAMINE C

Liés à l'aspirine :
  • gastrite, douleurs abdominales, saignement du nez ou des gencives ;

  • rares et parfois graves : hémorragie du tube digestif (vomissements sanglants, selles noires ou, plus souvent, pertes de sang imperceptibles, responsables de l'apparition progressive d'une anémie) ; accidents allergiques (urticaire, œdème, asthme) ;

  • signes devant faire penser à un surdosage : bourdonnements d'oreille, sensation de baisse de l'audition, maux de tête.

Liés au paracétamol : réaction allergique (exceptionnelle).

Liés à la vitamine C : à forte dose (supérieure à 1 g par jour), calculs des voies urinaires chez les personnes prédisposées.

Laboratoire Ratiopharm

Actualités

Les préparations coliques  sont indiquées pour le lavage colique, en préparation des examens d'exploration (endoscopie, radiologie) ou d'une chirurgie colique chez l'adulte (illustration).

Préparations coliques orales : prescription médicale obligatoire pour 10 spécialités passées sur liste I

SRILANE est indiqué dans le traitement local d'appoint des entorses, des contusions et de la lombalgie aiguë (illustration).

SRILANE 5 % crème (idrocilamide) : arrêt de commercialisation depuis mi-octobre

Les substituts nicotiniques remboursables sur prescription médicale « classique » n'entrent plus dans le cadre du forfait annuel, à hauteur de 150 € par an et par personne (illustration).

NICORETTESKIN (boîte de 7), NIQUITIN et NIQUITINMINIS : désormais remboursables sur prescription "classique"