ALLERGIFLASH

Mis à jour : Mardi 17 Septembre 2019
Famille du médicament :

Collyre antiallergique

Dans quel cas le médicament ALLERGIFLASH est-il prescrit ?

Ce collyre contient un antihistaminique antiallergique.

Il est utilisé pour traiter les conjonctivites allergiques.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament ALLERGIFLASH

ALLERGIFLASH : collyre ; flacon de 5 ml
- Non remboursé - Prix libre 
ALLERGIFLASH : collyre ; boîte de 10 récipients unidoses de 0,3 ml
- Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament ALLERGIFLASH

p ml
Lévocabastine0,5 mg
Excipients : Eau purifiée, Hydroxypropylbétadex, Phosphate disodique dodécahydrate, Phosphate monosodique dihydrate, Sodium chlorure

Attention

Ce médicament est destiné à être utilisé sur les conseils de votre pharmacien pour soulager les symptômes de l'allergie oculaire (picotement, larmoiement, yeux rouges, gonflement des paupières). Seules les conjonctivites allergiques déjà diagnostiquées sont susceptibles d'être traitées en automédication. En cas de persistance des symptômes, consultez votre médecin.

Attention : conducteurConducteur : l'instillation de ce collyre peut provoquer une gêne visuelle transitoire.

Interactions du médicament ALLERGIFLASH avec d'autres substances

Ce collyre peut interagir avec d'autres collyres : respectez un intervalle de 15 minutes entre deux instillations.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Le passage de ce médicament dans le sang est négligeable. Ce collyre peut être utilisé pendant la grossesse.

Allaitement :

N'utilisez pas ce collyre pendant l'allaitement sans avis médical.

Mode d'emploi et posologie du médicament ALLERGIFLASH

Tirer la paupière inférieure vers le bas tout en regardant vers le haut. Déposer les gouttes de collyre entre la paupière et le globe oculaire (cul-de-sac conjonctival).

Afin de diminuer le passage de la substance dans le sang, il est recommandé de comprimer les voies lacrymales (angle interne de l'œil) pendant 1 minute après l'instillation.

Une unidose permet une instillation dans les deux yeux.

Posologie usuelle :

  • Adulte et enfant : 1 goutte, 2 à 4 fois par jour.

Le traitement ne doit pas dépasser plus de 5 jours sans avis médical.

Conseils

Compte tenu de son absence de toxicité, ce médicament peut être obtenu sans ordonnance, néanmoins un avis médical est nécessaire avant de l'utiliser chez l'enfant.

L'application correcte du produit peut nécessiter une aide.

Les unidoses doivent être jetées après l'instillation. Le flacon de 5 ml ne doit pas être conservé plus de 3 mois après ouverture.

Effets indésirables possibles du médicament ALLERGIFLASH

Fréquents : douleur oculaire, vision floue.

Peu fréquents : gonflement des paupières.

Très rares : larmoiement, rougeur, irritation ou démangeaisons oculaires, maux de tête, urticaire, réaction allergique.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

LEXIQUE

allergie

Réaction cutanée (démangeaisons, boutons, gonflement) ou malaise général apparaissant après un contact avec une substance particulière, l'utilisation d'un médicament ou l'ingestion d'un aliment. Les principales formes d'allergie sont l'eczéma, l'urticaire, l'asthme, l'œdème de Quincke et le choc allergique (choc anaphylactique). L'allergie alimentaire peut également se traduire par des troubles digestifs.

antihistaminique

Médicament qui s'oppose aux différents effets de l'histamine. Deux types principaux existent : les antihistaminiques de type H1 (antiallergiques) et les antihistaminiques de type H2 (antiulcéreux gastriques). Certains antihistaminiques de type H1 sont sédatifs, d'autres n'altèrent pas la vigilance.

conjonctivite

Inflammation de la conjonctive, due à un corps étranger, à une allergie, à une infection ou à un produit irritant.

cul-de-sac conjonctival

Espace formé lorsqu'on tire vers le bas la paupière inférieure, qui se décolle de l'œil et forme une cavité. C'est dans celle-ci que doivent être déposées les gouttes de collyre et les pommades ophtalmiques. Le médicament se répartit naturellement sur la totalité de l'œil. Il sera éliminé, comme les larmes, par le canal lacrymal, qui évacue les larmes vers le nez.

réaction allergique

Réaction due à l'hypersensibilité de l'organisme à un médicament. Les réactions allergiques peuvent prendre des aspects très variés : urticaire, œdème de Quincke, eczéma, éruption de boutons rappelant la rougeole, etc. Le choc anaphylactique est une réaction allergique généralisée qui provoque un malaise par chute brutale de la tension artérielle.