AQUAREST

Mis à jour : Mardi 25 Août 2020
Famille du médicament :

Suppléance lacrymale

Dans quel cas le médicament AQUAREST est-il prescrit ?

C'est un gel de suppléance lacrymale : il compense une insuffisance de sécrétion naturelle de larmes.

Il est utilisé dans le traitement de la sécheresse oculaire due à une insuffisance lacrymale (œil sec).

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament AQUAREST

AQUAREST 0,2 % : gel ophtalmique ; boîte de 60 récipients unidoses
- Remboursable à 65 % - Prix : 5,49 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament AQUAREST

p 1 g
Carbomère 9802 mg
Excipients : Eau ppi, Phosphate disodique dodécahydrate, Sodium hydroxyde, Sorbitol, Triglycérides à chaîne moyenne

Attention

Une irritation oculaire peut être due à une infection : en cas de doute, n'hésitez pas à consulter votre médecin.

N'utilisez pas ce gel ophtalmique de façon prolongée ou en cas de port de lentilles de contact sans prendre un avis médical.

Interactions du médicament AQUAREST avec d'autres substances

Ce gel peut interagir avec d'autres traitements ophtalmiques : respectez un intervalle de 15 minutes entre deux instillations et instillez ce gel en dernier.

Fertilité, grossesse et allaitement

Ce gel peut être utilisé pendant la grossesse ou l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament AQUAREST

Tirer la paupière inférieure vers le bas tout en regardant vers le haut et déposer les gouttes de gel entre la paupière et le globe oculaire (cul-de-sac conjonctival).

Posologie usuelle :

1 goutte, 3 à 5 fois par jour.

Conseils

L'application correcte du produit peut nécessiter une aide.

Les récipients unidoses ne contiennent pas de conservateur ; ils doivent être jetés juste après utilisation.

Effets indésirables possibles du médicament AQUAREST

Très rarement : intolérance locale.

Un trouble visuel bref peut survenir après instillation du produit, jusqu'à ce que la solution se répartisse uniformément sur l'œil.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Documents utiles Chauvin SA

LEXIQUE

cul-de-sac conjonctival

Espace formé lorsqu'on tire vers le bas la paupière inférieure, qui se décolle de l'œil et forme une cavité. C'est dans celle-ci que doivent être déposées les gouttes de collyre et les pommades ophtalmiques. Le médicament se répartit naturellement sur la totalité de l'œil. Il sera éliminé, comme les larmes, par le canal lacrymal, qui évacue les larmes vers le nez.