CÉTIRIZINE ZYDUS FRANCE

Mis à jour : Mercredi 20 Mai 2015
Famille du médicament :

Antiallergique

20/05/2015 : ce médicament est en arrêt de commercialisation. Il n’est plus disponible en pharmacie ou ne le sera bientôt plus.

Si vous devez prendre ce médicament, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien qui pourront vous conseiller un autre traitement.

Le document ci-dessous représente la dernière fiche publiée par Vidal concernant ce médicament et ne préjuge en rien des évolutions ayant pu survenir postérieurement à cette publication.

Ce médicament est un générique de ZYRTECSET et de VIRLIX.

Dans quel cas le médicament CÉTIRIZINE ZYDUS FRANCE est-il prescrit ?

Ce médicament est un antihistaminique antiallergique. Contrairement aux antihistaminiques plus anciens, il n'a pas d'effets atropiniques ni, dans la majorité des cas, d'effet sédatif.

Il est utilisé dans le traitement des manifestations allergiques diverses : rhinite ou conjonctivite allergiques, urticaire.

Présentations du médicament CÉTIRIZINE ZYDUS FRANCE

CÉTIRIZINE ZYDUS FRANCE 10 mg : comprimé sécable ; boîte de 7

Composition du médicament CÉTIRIZINE ZYDUS FRANCE

p cp
Cétirizine dichlorhydrate10 mg
Lactose+

Contre-indications du médicament CÉTIRIZINE ZYDUS FRANCE

Ce médicament ne doit pas être utilisé en cas d'insuffisance rénale grave.

Attention

Ce médicament est en vente libre. En l'absence d'avis médical, il ne doit toutefois être utilisé qu'en cas de réapparition de symptômes déjà diagnostiqués par un médecin et traités auparavant par un médicament contenant la même substance (cétirizine).

Des précautions sont nécessaires chez les personnes souffrant d'épilepsie ou à risque de convulsions.

Bien qu'aucune interaction nette n'ait été constatée avec l'alcool, évitez la prise de boissons alcoolisées pendant le traitement.

Attention : conducteurCe médicament peut, dans de rares cas, entraîner une baisse de la vigilance. Assurez-vous à l'occasion des premières prises que vous le supportez bien, avant de conduire ou d'utiliser une machine dangereuse.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

L'effet de ce médicament pendant la grossesse est mal connu : seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel de son utilisation dans votre cas.

Allaitement :

Ce médicament passe faiblement dans le lait maternel. Il est cependant préférable de ne pas l'utiliser sans avis médical pendant l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament CÉTIRIZINE ZYDUS FRANCE

Les comprimés doivent être avalés avec un verre d'eau.

Les comprimés ne sont pas adaptés à l'enfant de moins de 6 ans. En effet, ils risquent d'obstruer les voies respiratoires si l'enfant déglutit mal et que le comprimé passe dans la trachée (fausse route).

Posologie usuelle :

  • Adulte et enfant de plus de 12 ans : 1 comprimé par jour.

  • Enfant de 6 à 12 ans : 1/2 comprimé, 2 fois par jour.

En cas d'insuffisance rénale, une adaptation des doses est nécessaire ; demandez conseil à votre médecin.

Conseils

Ce médicament agit sur les manifestations de l'allergie mais n'en supprime pas la cause. Si les symptômes persistent ou s'aggravent, consultez votre médecin.

Effets indésirables possibles du médicament CÉTIRIZINE ZYDUS FRANCE

Somnolence, fatigue, vertiges, maux de tête et plus rarement, sécheresse de la bouche, troubles de l'accommodation.

D'autres effets indésirables ont également été observés :
Laboratoire Zydus France

Actualités

Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).

Disponibilité des médicaments distribués en ville et à l'hôpital : 2 ruptures de stock et 1 remise à disposition

Représentation anatomique de la prostate (illustration).

XTANDI : extension du remboursement dans le cancer de la prostate résistant à la castration non métastatique

Les produits de contraste utilisés pour la réalisation de certains examens d'imagerie peuvent déclencher des réactions d'hypersensibilité immédiate, de sévérité variable (illustration).

Produits de contraste : des précautions à respecter pour encadrer le risque d'hypersensibilité immédiate