SEBIVO

Mis à jour : Vendredi 01 Novembre 2019
Famille du médicament :

Antiviral

01/11/2019 : ce médicament est en arrêt de commercialisation. Il n’est plus disponible en pharmacie ou ne le sera bientôt plus.

Si vous devez prendre ce médicament, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien qui pourront vous conseiller un autre traitement.

Le document ci-dessous représente la dernière fiche publiée par Vidal concernant ce médicament et ne préjuge en rien des évolutions ayant pu survenir postérieurement à cette publication.

Dans quel cas le médicament SEBIVO est-il prescrit ?

Ce médicament est un antiviral actif sur le virus de l'hépatite B (VHB). Il appartient à la famille des analogues nucléosidiques. Il empêche la reproduction du VHB, en bloquant une enzyme du virus. Des études ont montré que la telbivudine permet ainsi de faire baisser les taux d'ADN du virus et de normaliser les transaminases. Toutefois, il ne permet pas l'élimination du VHB.

Il est utilisé dans le traitement de l'hépatite B chronique active chez l'adulte.

Présentations du médicament SEBIVO

SEBIVO 600 mg : comprimé (blanc) ; boîte de 28
Sur ordonnance (Liste I)

Composition du médicament SEBIVO

p cp
Telbivudine600 mg

Attention

Ce médicament est potentiellement toxique pour les muscles. Signalez rapidement à votre médecin toute douleur ou faiblesse musculaire inexpliquée survenant au cours du traitement.

Certains antiviraux exposent à un risque de complication rare mais grave : l'acidose lactique. Le risque est faible avec la telbivudine, mais ne peut être exclu, notamment chez les femmes obèses. Certains signes peuvent précéder sa survenue de quelques jours à quelques semaines : manifestations digestives (nausées, vomissements, perte de l'appétit, douleurs abdominales, diarrhée), neuromusculaires (crampes ou douleurs musculaires, fourmillements des membres). Il est donc important de consulter le médecin devant ces signes.

La maladie hépatique peut s'aggraver pendant ou après la fin du traitement. N'arrêtez pas le traitement sans en parler à votre médecin. Un suivi médical comportant des examens sanguins réguliers (dosage des transaminases et des marqueurs de l'infection) est indispensable pendant le traitement et au moins 6 mois après son arrêt.

Le traitement antiviral n'élimine pas le risque de transmission du virus de l'hépatite B à d'autres personnes lors de rapports sexuels : vous devez continuer à prendre les mesures de protections appropriées (préservatifs).

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

L'effet de ce médicament pendant la grossesse est mal connu. Par prudence, son usage est déconseillé chez la femme enceinte.

Allaitement :

Les données disponibles ne permettent pas de savoir si ce médicament passe dans le lait maternel. L'allaitement est déconseillé pendant le traitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament SEBIVO

Ce médicament doit être pris une fois par jour, au cours ou en dehors des repas.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 1 comprimé par jour.

Une adaptation des doses est nécessaire en cas d'insuffisance rénale.

Conseils

Conditions particulière de délivrance :

Ce médicament est un médicament à prescription restreinte : la prescription initiale doit être rédigée par un médecin spécialisé en gastroentérologie, infectiologie ou médecine interne. Cette ordonnance, valable 6 mois, doit être présentée avec celles destinées aux renouvellements (qui peuvent être rédigées par un autre médecin).

Effets indésirables possibles du médicament SEBIVO

Fréquents (1 à 10 % des patients) : sensation de vertiges, maux de tête, toux, diarrhée, douleur abdominale, nausées, éruption cutanée, fatigue, augmentation des transaminases.

Peu fréquents (moins de 1 patient sur 100) : douleur ou faiblesse musculaire, douleur articulaire, malaise, engourdissement, fourmillement dans les bras ou les jambes, troubles du goût.

Rares (moins de 1 patient sur 1 000) : acidose lactique, destruction du tissu musculaire.

Laboratoire Novartis Pharma SAS

Actualités

Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).

Disponibilité des médicaments distribués en ville et à l'hôpital : 2 ruptures de stock et 1 remise à disposition

Représentation anatomique de la prostate (illustration).

XTANDI : extension du remboursement dans le cancer de la prostate résistant à la castration non métastatique

Les produits de contraste utilisés pour la réalisation de certains examens d'imagerie peuvent déclencher des réactions d'hypersensibilité immédiate, de sévérité variable (illustration).

Produits de contraste : des précautions à respecter pour encadrer le risque d'hypersensibilité immédiate