En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

VIMPAT

Mis à jour : Mardi 17 Septembre 2019
Famille du médicament :

Antiépileptique

Dans quel cas le médicament VIMPAT est-il prescrit ?

Ce médicament est un antiépileptique. Son mécanisme d'action est mal connu.

Il est utilisé, seul ou en association avec d'autres antiépileptiques, dans le traitement de certaines formes d'épilepsie.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament VIMPAT

VIMPAT 50 mg : comprimé (rose) ; boîte de 14
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 9,14 €.
VIMPAT 50 mg : comprimé (rose) ; boîte de 56
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 36,23 €.
VIMPAT 100 mg : comprimé (jaune foncé) ; boîte de 56
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 70,86 €.
VIMPAT 150 mg : comprimé (saumon) ; boîte de 56
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 105,51 €.
VIMPAT 200 mg : comprimé (bleu) ; boîte de 56
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 140,15 €.
VIMPAT 10 mg/ml : sirop (arôme fraise) ; flacon de 200 ml avec gobelet doseur de 5 ml et seringue-doseuse
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 26,23 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament VIMPAT

p cpp cpp cp
Lacosamide50 mg100 mg150 mg
p cpp 5 ml
Lacosamide200 mg50 mg
Sorbitol935 mg
Aspartam+
Aucun excipient commun.

Contre-indications du médicament VIMPAT

Ce médicament ne doit pas être utilisé en cas de bloc auriculoventriculaire.

Attention

Ne modifiez ni n'interrompez jamais votre traitement antiépileptique sans l'accord de votre médecin : risque de réapparition des convulsions, même si aucune crise n'est survenue depuis une longue période.

Une augmentation du risque de dépression et de comportement suicidaire a été observée chez les patients traités par antiépileptiques. Les causes de cette augmentation ne sont pas connues et le risque ne peut être exclu avec ce médicament. La survenue d'idées morbides ou de signes de dépression (changement d'humeur, détachement affectif, difficultés de concentration...) doit être rapidement signalée à votre médecin. La vigilance de l'entourage s'impose.

Des précautions sont nécessaires chez les personnes ayant un antécédent d'infarctus du myocarde, des troubles du rythme cardiaque ou une insuffisance cardiaque. En cas de pouls anormalement lent, rapide ou irrégulier, d'étourdissement, de malaise ou d'essoufflement, consultez votre médecin.

Ce médicament peut être responsable de sensations vertigineuses qui peuvent favoriser le risque de chutes. Assurez-vous que vous supportez bien le traitement avant de reprendre des activités dangereuses.

La prise de boissons alcoolisées est déconseillée.

Attention : conducteurLa conduite automobile et l'utilisation de machines dangereuses sont contre-indiquées chez les épileptiques lorsque les crises persistent malgré un traitement préventif. Par ailleurs, ce médicament peut être à l'origine de vertiges ou de troubles visuels.

Interactions du médicament VIMPAT avec d'autres substances

Informez votre médecin si vous prenez un antiarythmique ou un médicament contenant l'une des substances suivantes : carbamazépine, lamotrigine, eslicarbazépine, prégabaline, fluconazole, itraconazole, kétoconazole, ritonavir, clarithromycine, rifampicine et millepertuis.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Si une grossesse survient pendant le traitement, consultez votre médecin. L'arrêt brutal d'un traitement antiépileptique expose à la réapparition de crises préjudiciables à la mère et à l'enfant à naître. Votre médecin appréciera le risque éventuel lié à la poursuite du traitement dans votre cas.

Allaitement :

Les données disponibles ne permettent pas de savoir si ce médicament passe dans le lait maternel : ne l'utilisez pas pendant l'allaitement sans avis médical.

Mode d'emploi et posologie du médicament VIMPAT

Ce médicament peut être administré au cours ou en dehors des repas, en 2 prises par jour (habituellement matin et soir).

Le flacon de sirop doit être agité avant chaque utilisation. Le gobelet doseur est destiné à l'adulte et l'enfant de plus de 50 kg et la seringue-doseuse est adaptée aux doses pour l'enfant de moins de 50 kg.

Posologie usuelle :

  • Adulte et adolescent pesant plus de 50 kg : la posologie initiale est de 50 mg, 2 fois par jour. Elle est augmentée progressivement par le médecin. Le traitement peut être également initié avec une dose unique de 200 mg suivie 12 heures plus tard une dose d'entretien de 100 mg, 2 fois par jour.

  • Enfant de plus de 4 ans et adolescent pesant moins de 50 kg : la dose est fonction du poids de l'enfant. Suivez soigneusement la prescription du médecin.

Conseils

En cas d'oubli d'une dose, si l'oubli est constaté plus de 6 heures avant la dose suivante, prendre immédiatement la dose oubliée et continuer à l'heure habituelle. Si l'oubli est constaté moins de 6 heures avant la dose suivante, ne pas prendre la dose oubliée et poursuivre le traitement à l'heure habituelle.

Afin d'éviter les oublis, il est préférable de prendre ce médicament à heure fixe.

Veillez à ne pas manquer de votre traitement antiépileptique : lors de vos déplacements, munissez-vous d'une réserve et d'une ordonnance en cours de validité.

Ce médicament n'est pas remboursable chez l'enfant de 4 à 16 ans à la date du 15 octobre 2018.

Effets indésirables possibles du médicament VIMPAT

Très fréquents (plus de 10 % des patients) : vertiges, maux de tête, vision double, nausées.

Fréquents (1 à 10 % des patients) : dépression, troubles de l'équilibre ou de la coordination, tremblements, troubles de la mémoire, somnolence, vision trouble, bourdonnement d'oreilles, vomissements, constipation, ballonnements, bouche sèche, démangeaisons, éruption cutanée, troubles de la marche, fatigue, irritabilité, chute.

Peu fréquents (moins de 1 % des patients) : agressivité, agitation, euphorie, urticaire, troubles psychiques, réaction allergique, bradycardie, troubles du rythme cardiaque.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (9)

Le 12/11/2014 à 09:45
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour Benoit,

Merci pour votre remarque. Il y a au effectivement une inversion de couleur dans les présentations. Nous allons corriger rapidement notre fiche.

2 3
Le 09/11/2014 à 14:52
avatar Kyria
Kyria
Bonjour, il semble que le comprimé à un dosage de 150 mg soit saumon et que celui de 200 mg soit bleu, à l'inverse de ce qui est indiqué dans la présentation du médicament. C'était juste pour le signaler, merci. Cordialement

5 1
Le 17/12/2013 à 17:42
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour Mike,

Il faudrait que votre médecin traitant précise le nombre de boîtes qu'il vous faut chaque mois pour éviter ce problème.

0 1
Le 12/12/2013 à 11:34
avatar Kyria
Kyria
Pour moi très efficace avec quelques effets secondaires. je le prend depuis 2008 il me semble je l'avais pris en essai. Par contre il devient de plus en plus difficile a trouver et dès que j'ai reussi a en avoir la pharmacienne ne veut pas m'en redonner la fois d'après sous pretexte que la secu ne voudra pas. j'y retourne la 3eme fois plus de vimpat. je fais quoi?

8 1
Le 05/08/2013 à 09:15
avatar Kyria
Kyria
on a tardé 1 an à trouver la combinaison de 2 molécules pour arrêter les C.G.T.C. maintenant depuis 1 an je prends 3g de keppra et 300mg de vimpat et ma foi ça gère bien mes crises enfin au grand soulagement de ma neuro; seul gros inconvénient je prends du poids et vous? (en plus je suis hémiplégique, mon épilepsie n est pas innée c est suite un A.V.C.)voilà j espère que ça puisse ...

12 4
Le 22/06/2012 à 15:35
avatar Kyria
Kyria
Je prends vimpat depuis plus de 1 an ça marche juste quelques vertiges au début. maintenant je ne fait plus de grosses crises. juste un serrement dans la tête une ou deux fois. je le prends combiné avec keppra rivotril et un peu de phéno. ça marche pour moi. J'èpere que ça va durer. Je revois mon neuro. au mois d'octobre .En tout cas je me sens plus alerte qu'avant.Youppi!

14 0
Le 16/10/2011 à 07:58
avatar Kyria
Kyria
bonjour. J'ai les mêmes symptomes. Il semble donc que ce médicament provoque ces inconvénients mais j'aimerais savoir si chez vous il est vraiment efficace.

2 2
Le 18/09/2011 à 15:22
avatar Kyria
Kyria
bonjour monique, je prends aussi du Vimpat car je suis épileptique et j'ai les mêmes symptômes. je suis toujours très fatiguée apres la prise du médicament, j'ai des nausées aussi. au revoir

7 10
Le 02/09/2011 à 10:15
avatar Kyria
Kyria
Suite à un méningiome entre la boite crânienne et le cerveau, j'ai été opérée. Je prends du Vimpat qui me rend nauséeuse et toujours fatiguée.

17 0

Actualités

Lésions de kératose actinique (illustration @James Heilman sur Wikimedia).

Kératose actinique : utiliser PICATO avec prudence en cas d'antécédents de cancer de la peau

Le point sur les stratégies de switch entre traitements contre la dépression

Changement de traitement antidépresseur : le point sur les stratégies de substitution

Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).

Disponibilité des médicaments en ville : ruptures, tensions et remises à disposition