En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

CARBOCISTÉINE RATIOPHARM CONSEIL

Mis à jour : Jeudi 12 Mai 2016
Famille du médicament :

Fluidifiant bronchique

12/05/2016 : ce médicament est en arrêt de commercialisation. Il n’est plus disponible en pharmacie ou ne le sera bientôt plus.

Si vous devez prendre ce médicament, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien qui pourront vous conseiller un autre traitement.

Le document ci-dessous représente la dernière fiche publiée par Vidal concernant ce médicament et ne préjuge en rien des évolutions ayant pu survenir postérieurement à cette publication.

Ce médicament est un générique de RHINATHIOL

Dans quel cas le médicament CARBOCISTÉINE RATIOPHARM CONSEIL est-il prescrit ?

Ce médicament fluidifie les sécrétions (mucosités) présentes dans les bronches. Il facilite leur évacuation par la toux.

Il est utilisé en cas de toux grasse avec difficulté à cracher, notamment au cours des bronchites aiguës.

Présentations du médicament CARBOCISTÉINE RATIOPHARM CONSEIL

CARBOCISTÉINE RATIOPHARM CONSEIL 2 % Enfant : sirop (arôme banane) ; flacon de 125 ml avec cuillère-mesure de 5 ml

Composition du médicament CARBOCISTÉINE RATIOPHARM CONSEIL

p c mes
Carbocistéine100 mg
Saccharose2,9 g

Contre-indications du médicament CARBOCISTÉINE RATIOPHARM CONSEIL

Ce médicament ne doit pas être utilisé pas être utilisé chez l'enfant de moins de 2 ans.

Attention

Ce médicament ne peut être utilisé en cas de bronchite chronique que sur avis médical.

Des précautions sont nécessaires en cas d'ulcère de l'estomac ou du duodénum.

N'utilisez pas d'antitussif en plus de ce médicament sans l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

Si les sécrétions persistent au-delà de quelques jours, si elles se colorent ou elles sont accompagnées de fièvre, consultez votre médecin.

Ce sirop contient du sucre (saccharose) en quantité notable.

Fertilité, grossesse et allaitement

Ce médicament ne contient que des substances présumées sans danger pendant la grossesse ou l'allaitement. Néanmoins, ne l'utilisez pas de façon prolongée sans l'avis de votre pharmacien ou de votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament CARBOCISTÉINE RATIOPHARM CONSEIL

Ce médicament est pris de préférence en dehors des repas.

Posologie usuelle :

  • Enfant de 5 à 15 ans : 1 cuillère-mesure de sirop Enfant, 3 fois par jour.

  • Enfant de 2 à 5 ans : 1 cuillère-mesure de sirop Enfant, 2 fois par jour.

Le traitement peut être interrompu dès l'amélioration des symptômes. Sa durée ne doit pas dépasser 8 à 10 jours chez l'enfant sans avis médical.

Conseils

Fumer, ou être exposé à la fumée des autres, est un frein important à l'évacuation des mucosités.

Il est important de lutter contre la sécheresse de l'air ambiant (humidificateur...) pour éviter le dessèchement des sécrétions. Il est également recommandé de boire beaucoup.

Chez le jeune enfant, l'incapacité à évacuer les crachats peut justifier l'aide d'un kinésithérapeute, sur prescription médicale.

Effets indésirables possibles du médicament CARBOCISTÉINE RATIOPHARM CONSEIL

Douleurs d'estomac, nausées, diarrhée, pouvant nécessiter une réduction des doses.

Réaction allergique cutanée (démangeaisons, éruption cutanée, urticaire...).

Risque d'accumulation de mucus fluidifié dans les bronches et de complications respiratoires, en cas d'utilisation chez le nourrisson.

Laboratoire Téva Santé

Actualités

Les substituts nicotiniques diffusent de la nicotine de manière lente et régulière, permettant ainsi au fumeur de se libérer petit à petit de sa dépendance physique (illustration).

NICOTINELL comprimé à sucer (boîte de 204) et NICOTINELL TTS patch (boîte de 28) : désormais remboursables à 65 %

La prise de lévothyroxine permet de substituer une carence en hormones thyroïdiennes (illustration).

LEVOTHYROX : l’ancienne formule (EUTHYROX) restera commercialisée en 2019

Les patients traités par hydrochlorothiazide doivent vérifier régulièrement l\'état de leur peau et faire examiner toute lésion cutanée suspecte par leur médecin (illustration).

Hydrochlorothiazide : risque accru de "cancer de la peau non mélanome" à doses cumulatives croissantes