En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

PRAMIPEXOLE ZENTIVA

Mis à jour : Mardi 19 Septembre 2017

Antiparkinsonien

Ce médicament est un générique de SIFROL.

Dans quel cas le médicament PRAMIPEXOLE ZENTIVA est-il prescrit ?

Ce médicament est un antiparkinsonien de la famille des dopaminergiques. Il pallie le déficit en dopamine, caractéristique de la maladie de Parkinson, en stimulant les récepteurs à la dopamine.

Il est utilisé dans le traitement de la maladie de Parkinson, seul, ou en complément du traitement par la lévodopa, lorsque des fluctuations importantes de l'activité de la lévodopa (effet on-off) sont responsables de troubles invalidants.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament PRAMIPEXOLE ZENTIVA

PRAMIPEXOLE ZENTIVA 0,18 mg : comprimé sécable (blanc) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 5,33 €.
PRAMIPEXOLE ZENTIVA 0,18 mg : comprimé sécable (blanc) ; boîte de 100
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 18,88 €.
PRAMIPEXOLE ZENTIVA 0,7 mg : comprimé sécable (blanc) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 22,74 €.
PRAMIPEXOLE ZENTIVA 0,7 mg : comprimé sécable (blanc) ; boîte de 100
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 70,96 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament PRAMIPEXOLE ZENTIVA

p cpp cp
Pramipexole0,18 mg0,7 mg
Excipients : Amidon de maïs, Hyprolose, Magnésium stéarate, Mannitol, Silice colloïdale anhydre

Attention

Un contrôle de la tension artérielle est recommandé, en particulier en début de traitement, en raison du risque d'hypotension orthostatique.

Des précautions sont nécessaires en cas d'insuffisance rénale ou de troubles psychiques.

Signalez à votre médecin toute somnolence marquée ou survenant subitement au cours de la journée : une adaptation des doses, voire un arrêt du traitement, peut être nécessaire.

Comme tout médicament dopaminergique, le pramipexole expose à un risque de troubles compulsifs du comportement : jeu pathologique, dépenses inappropriées et répétées, boulimie, augmentation importante de la libido. En cas de survenue de tels troubles, n'hésitez pas à en parler rapidement à votre médecin, sans honte ou culpabilité. Une modification du traitement pourra être envisagée.

Une surveillance ophtalmologique est recommandée, notamment en cas d'apparition de troubles visuels (baisse de la vision, vision double...).

Les médicaments dopaminergiques peuvent, dans de rares cas, provoquer un endormissement soudain au cours de la journée sans signe annonciateur. La conduite automobile et l'utilisation de machines dangereuses sont déconseillées pendant le traitement. Elles sont contre-indiquées chez les personnes ayant eu une envie impérieuse de dormir sous traitement.

Interactions du médicament PRAMIPEXOLE ZENTIVA avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé aux neuroleptiques utilisés dans le traitement des vomissements : risque d'annulation de leurs effets.

Il est également déconseillé avec les neuroleptiques utilisés dans les troubles psychiques ; cette association peut néanmoins être nécessaire chez certaines personnes atteintes de la maladie de Parkinson.

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez un médicament abaissant la pression artérielle (antihypertenseur, antidépresseur imipraminique...) ou un médicament sédatif.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

L'effet de ce médicament pendant la grossesse est mal connu. Par mesure de prudence, son usage est déconseillé chez la femme enceinte.

Allaitement :

Ce médicament inhibe la lactation : l'allaitement devra être arrêté en cas de traitement par ce médicament.

Mode d'emploi et posologie du médicament PRAMIPEXOLE ZENTIVA

Ce médicament peut être pris indifféremment au cours ou en dehors des repas.

Posologie usuelle :

  • Adulte : la dose quotidienne est répartie en 3 prises. Le médecin recherche la posologie efficace la plus faible possible. Son augmentation est progressive, afin de limiter l'apparition des effets indésirables. L'arrêt du traitement doit également être progressif.

Conseils

Dans le traitement de la maladie de Parkinson, il est important de respecter la posologie préconisée par le médecin, notamment les horaires de prises : un pilulier peut être utile.

Le maintien d'une activité physique régulière est recommandée.

Prenez contact avec les associations pour parkinsoniens : elles diffusent une information utile sur l'évolution de la maladie et sur ses traitements.

Effets indésirables possibles du médicament PRAMIPEXOLE ZENTIVA

Les effets indésirables les plus fréquents sont : nausées, mouvements involontaires ou anormaux, hypotension orthostatique, étourdissement, malaise, constipation, fatigue, maux de tête, somnolence ou au contraire insomnie. Hallucinations, le plus souvent visuelles, et parfois auditives, à signaler à votre médecin.

Rêves anormaux, trou de mémoire, confusion des idées, idées délirantes, agitation, vomissements, perte de poids ou au contraire prise de poids, œdème des jambes, troubles de la libido, hoquet, essoufflement, pneumonie, insuffisance cardiaque, démangeaisons, rougeur cutanée, sécrétion inappropriée d'hormone antidiurétique.

Altération de la vision (vision double ou diminuée, vue trouble) pouvant nécessiter un suivi ophtalmologique, accès brutaux de sommeil dans la journée (voir Attention).

Des troubles compulsifs du comportement ont été rapportés sous traitement dopaminergique : addiction aux jeux d'argent, consommation excessive de nourriture, achats compulsifs, hypersexualité (voir Attention).

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

A partir du 17 octobre, l'un ou l'autre des pictogramme ci-dessus sera présent sur les boîtes des médicaments à risque pendant la grossesse.

Grossesse : les boîtes de médicaments à risque arborent le pictogramme "femmes enceintes"

HYALGAN est indiqué dans la prise en charge de la gonarthrose douloureuse avec épanchement (illustration).

Arthrose du genou : HYALGAN (acide hyaluronique) déremboursé à partir du 1er décembre 2017

Les premiers résultats de l'enquête de pharmacovigilance de l'ANSM montrent une forte hausse des signamenets d'effets indésirables en juillet et en août (section d'un graphe reproduit ci-dessous).

LEVOTHYROX : premiers résultats de l'enquête de pharmacovigilance de l'ANSM, des zones d'ombre persistent