PARATABS

Mis à jour : Mardi 31 Décembre 2013
Famille du médicament :

Antalgique et antipyrétique

31/12/2013 : ce médicament est en arrêt de commercialisation. Il n’est plus disponible en pharmacie ou ne le sera bientôt plus.

Si vous devez prendre ce médicament, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien qui pourront vous conseiller un autre traitement.

Le document ci-dessous représente la dernière fiche publiée par Vidal concernant ce médicament et ne préjuge en rien des évolutions ayant pu survenir postérieurement à cette publication.

Dans quel cas le médicament PARATABS est-il prescrit ?

Ce médicament est un antalgique et un antipyrétique qui contient du paracétamol.

Il est utilisé pour faire baisser la fièvre et pour soulager la douleur.

Présentations du médicament PARATABS

PARATABS 500 mg : comprimé orodispersible (arôme fraise) ; boîte de 12

Composition du médicament PARATABS

p cp
Paracétamol500 mg
Aspartam+
Lactose+

Contre-indications du médicament PARATABS

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

Le paracétamol est présent seul ou en association avec d'autres substances dans de nombreux médicaments : assurez-vous de ne pas prendre simultanément plusieurs médicaments contenant du paracétamol, car une prise conjointe entraîne un risque de surdosage qui peut être toxique pour le foie.

Il est important de respecter les posologies maximales recommandées par votre médecin ou votre pharmacien, notamment en cas de dénutrition, de déshydratation, d'alcoolisme chronique, d'insuffisance rénale grave et chez les personnes pesant moins de 50 kg.

Interactions du médicament PARATABS avec d'autres substances

En cas de traitement par un anticoagulant oral et par du paracétamol aux doses maximales (4 g par jour) pendant au moins 4 jours, une surveillance accrue du traitement anticoagulant sera éventuellement nécessaire.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Les études scientifiques actuellement disponibles n'ont pas mis en évidence de problème particulier lors de l'utilisation du paracétamol chez la femme enceinte.

Allaitement :

Aux doses usuelles, l'usage de ce médicament est possible pendant l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament PARATABS

Ce médicament peut être pris indifféremment pendant ou entre les repas. Respecter un intervalle de 4 à 6 heures entre 2 prises. En cas d'insuffisance rénale, l'intervalle entre 2 prises doit être de 8 heures minimum.

Le comprimé doit être mis sur la langue où il fond rapidement. Il peut également être dispersé dans un peu d'eau (notamment pour les jeunes enfants).

Posologie usuelle :

  • Adulte : 1 ou 2 comprimés, à renouveler si besoin après un délai de 4 heures. Ne pas dépasser 6 comprimés par jour.

  • Enfant : 60 mg par kg et par jour, soit de préférence 15 mg par kg toutes les 6 heures ou éventuellement 10 mg par kg toutes les 4 heures. À titre indicatif :

    • enfant de 25 à 33 kg (environ 8 à 13 ans) : 1 comprimé, 1 à 3 fois par jour ;

    • enfant de 33 à 43 kg (environ 8 à 13 ans) : 1 comprimé, 1 à 4 fois par jour ;

    • enfant de 43 à 50 kg (environ 13 à 15 ans) : 1 comprimé, 1 à 6 fois par jour.

    La dose quotidienne maximale de paracétamol chez l'enfant est de 80 mg par kg, en 4 prises minimum, sans dépasser 3 g par jour.

Conseils

Dans le traitement de la fièvre chez l'enfant, lorsque le paracétamol est utilisé à la dose de 60 mg par kg et par jour, l'adjonction d'aspirine ou son usage en alternance avec le paracétamol est inutile, car l'aspirine ne permet pas d'obtenir une baisse supplémentaire de la fièvre.

Des sueurs abondantes accompagnent généralement la baisse de température lors du traitement des fièvres élevées. Ce phénomène est normal.

Effets indésirables possibles du médicament PARATABS

Exceptionnellement : réaction allergique.

Laboratoire Actavis France

LEXIQUE

antalgique

Médicament qui agit contre la douleur. Les antalgiques agissent soit directement sur les centres de la douleur situés dans le cerveau, soit en bloquant la transmission de la douleur au cerveau.

Synonyme : analgésique.

anticoagulant

Médicament qui empêche le sang de coaguler et qui prévient donc la formation de caillots dans les vaisseaux sanguins.

Les anticoagulants sont utilisés pour traiter ou prévenir les phlébites, les embolies pulmonaires, certains infarctus. Ils permettent aussi d'empêcher la formation de caillots dans le cœur lors de troubles du rythme comme la fibrillation auriculaire ou en cas de valve cardiaque artificielle.

Il existe deux grand types d'anticoagulants :
  • les anticoagulants oraux, qui bloquent l'action de la vitamine K (antivitamine K, ou AVK) et dont l'efficacité est contrôlée par un dosage sanguin : l'INR (anciennement TP) ;

  • les anticoagulants injectables, dérivés de l'héparine, dont l'efficacité peut être contrôlée par le dosage sanguin de l'activité anti-Xa, le Temps de Howell (TH) ou le Temps de Cephalin Kaolin (TCK) suivant les produits utilisés. Un dosage régulier des plaquettes sanguines est nécessaire pendant toute la durée d'utilisation d'un dérivé de l'héparine.

antipyrétique

Médicament utilisé pour abaisser la température du corps lors des accès de fièvre.

insuffisance rénale

Incapacité des reins à éliminer les déchets ou les substances médicamenteuses. Une insuffisance rénale avancée ne se traduit pas forcément par une diminution de la quantité d'urine éliminée. Seuls une prise de sang et le dosage de la créatinine peuvent révéler cette maladie.

phénylcétonurie

Maladie héréditaire qui se caractérise par l'absence d'une enzyme et qui conduit à l'accumulation dans le sang d'un produit toxique. Son dépistage est systématique à la naissance. Le traitement repose sur un régime alimentaire spécifique pendant la petite enfance.

posologie

Quantité et répartition de la dose d'un médicament en fonction de l'âge, du poids et de l'état général du malade.

réaction allergique

Réaction due à l'hypersensibilité de l'organisme à un médicament. Les réactions allergiques peuvent prendre des aspects très variés : urticaire, œdème de Quincke, eczéma, éruption de boutons rappelant la rougeole, etc. Le choc anaphylactique est une réaction allergique généralisée qui provoque un malaise par chute brutale de la tension artérielle.

surdosage

La prise en quantité excessive d'un médicament expose à une augmentation de l'intensité des effets indésirables, voire à l'apparition d'effets indésirables particuliers.

Ce surdosage peut résulter d'une intoxication accidentelle, ou volontaire dans un but de suicide : il convient alors de consulter le centre antipoison de votre région (liste en annexe de l'ouvrage). Mais le plus souvent, le surdosage est la conséquence d'une erreur dans la compréhension de l'ordonnance, ou de la recherche d'une augmentation de l'efficacité par un dépassement de la posologie préconisée. Enfin, une automédication intempestive peut conduire à l'absorption en quantité excessive d'une même substance contenue dans des médicaments différents. Certains médicaments exposent plus particulièrement à ce risque, car ils sont considérés (à tort) comme anodins : vitamines A et D, aspirine, etc. L'arrêt ou la diminution des prises médicamenteuses permettent de faire disparaître les troubles liés à un surdosage.