LÉTROZOLE ZYDUS

Mis à jour : Mardi 18 Juin 2019
Famille du médicament :

Agent antihormonal

Ce médicament est un générique de FEMARA

Dans quel cas le médicament LÉTROZOLE ZYDUS est-il prescrit ?

Ce médicament appartient à la famille des inhibiteurs de l'aromatase : il bloque une enzyme, appelée aromatase, nécessaire à la synthèse des estrogènes par la glande surrénale et les tissus gras de l'organisme après la ménopause. Des études ont montré qu'il a un effet bénéfique chez les femmes qui ont un cancer du sein dont la croissance est stimulée par les estrogènes.

Il est utilisé dans le traitement de certains cancers du sein chez la femme en ménopause.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament LÉTROZOLE ZYDUS

LÉTROZOLE ZYDUS 2,5 mg : comprimé ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 100 % - Prix : 41,71 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament LÉTROZOLE ZYDUS

p cp
Létrozole2,5 mg
Lactose+
Excipients : Amidon de maïs, Cellulose microcristalline, Hypromellose, Lactose monohydrate, Macrogol 400, Magnésium stéarate, Opadry, Silice colloïdale anhydre, Sodium carboxyméthylamidon, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament LÉTROZOLE ZYDUS

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

Ce médicament ne doit pas être administré aux femmes en préménopause. Des examens sanguins permettent de confirmer la ménopause avant de débuter le traitement.

Compte tenu des effets possibles de ce médicament sur la solidité des os, une attention particulière est portée aux femmes présentant un risque d'ostéoporose plus élevé que la moyenne. Le médecin pourra vous demander de pratiquer une ostéodensitométrie avant et pendant le traitement.

Des précautions sont nécessaires en cas d'insuffisance rénale ou d'insuffisance hépatique.

Attention : sportifSportif : ce médicament contient une substance interdite en et hors compétition par l'Agence mondiale antidopage. Pensez à tenir informé votre médecin de votre pratique sportive (discipline, niveau).

Attention : conducteurSi vous devez conduire ou utiliser une machine dangereuse, assurez-vous préalablement que ce médicament n'altère pas votre vigilance.

Interactions du médicament LÉTROZOLE ZYDUS avec d'autres substances

Les médicaments contenant des estrogènes ou du tamoxifène peuvent diminuer l'effet de ce traitement.

Fertilité, grossesse et allaitement

Ce médicament est contre-indiqué chez la femme enceinte et chez celle qui allaite.

Mode d'emploi et posologie du médicament LÉTROZOLE ZYDUS

Ce médicament peut être pris indifféremment au cours ou en dehors des repas.

Posologie usuelle :

  • Femme ménopausée : 1 comprimé par jour.

Conseils

Ce médicament ne convient pas au traitement de tous les cancers du sein. Il ne sera efficace que si votre tumeur possède des récepteurs aux estrogènes.

La durée de ce traitement dans le cancer du sein est habituellement de plusieurs années.

Effets indésirables possibles du médicament LÉTROZOLE ZYDUS

Résultant de la privation en estrogènes : bouffées de chaleur, perte de cheveux.

Fréquents : maux de tête, étourdissements, nausées, vomissements, digestion difficile, constipation, phlébite, œdèmes, fatigue, éruption cutanée, prise de poids ou au contraire perte de poids, douleurs osseuses ou musculaires, saignement génital, pertes vaginales, manque d'appétit.

Rares : essoufflement, baisse du nombre des globules blancs ou augmentation des transaminases.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

LEXIQUE

cancer

Maladie due au développement anarchique et incontrôlable de certaines cellules de l'organisme. Ces cellules anormales, capables de se multiplier indéfiniment, peuvent envahir des organes ou des vaisseaux sanguins et lymphatiques, formant à distance de nouvelles tumeurs, appelées métastases. On classe les cancers en tumeurs solides (qui se développent à partir d'un organe visible) et en tumeurs liquidiennes, qui proviennent des cellules de la moelle osseuse (leucémies notamment).

éruption cutanée

Apparition de boutons ou de plaques sur la peau. Ces lésions peuvent être dues à un aliment, à un médicament, et traduire une allergie ou un effet toxique. De nombreux virus peuvent également provoquer des éruptions de boutons : celles de la rubéole, de la roséole et de la rougeole sont les plus connues.

estrogène

Famille d'hormones stimulant les organes sexuels féminins (utérus et glandes mammaires essentiellement). On écrit aussi œstrogène.

globule blanc

Cellule présente dans le sang. Il en existe différents types : les polynucléaires neutrophiles, qui augmentent lors des infections ; les polynucléaires éosinophiles, dont le nombre est élevé chez les personnes allergiques ou en cas de parasitose ; les polynucléaires basophiles ; les lymphocytes et monocytes, dont le nombre s'élève en cas d'infection virale ou d'atteinte de la moelle osseuse.

insuffisance hépatique

Incapacité du foie à remplir sa fonction, qui est essentiellement l'élimination de certains déchets, mais également la synthèse de nombreuses substances biologiques indispensables à l'organisme : albumine, cholestérol et facteurs de la coagulation (vitamine K, etc.).

insuffisance rénale

Incapacité des reins à éliminer les déchets ou les substances médicamenteuses. Une insuffisance rénale avancée ne se traduit pas forcément par une diminution de la quantité d'urine éliminée. Seuls une prise de sang et le dosage de la créatinine peuvent révéler cette maladie.

ménopause

Arrêt progressif des cycles menstruels, qui survient chez la femme vers l'âge de 50 ans. La ménopause est due à une forte diminution de la sécrétion d'hormones par les ovaires. Elle peut également être la conséquence de l'ablation chirurgicale des ovaires ou d'un traitement médicamenteux.

œdème

Accumulation d'eau ou de lymphe provoquant un gonflement localisé.

ostéodensitométrie

Mesure de la densité des os au niveau de la colonne vertébrale et des hanches. Cette méthode indolore (similaire à un scanner) permet de dépister des signes de décalcification et d'ostéoporose, et de suivre l'efficacité du traitement contre ces problèmes de santé.

ostéoporose

Fragilisation des os, qui deviennent poreux et cassants.

phlébite

Inflammation d'une veine profonde avec formation d'un caillot sanguin, touchant généralement les jambes. La gravité des phlébites est liée à la possibilité d'un déplacement du caillot qui peut migrer jusqu'au cœur et venir ensuite obstruer une artère des poumons (embolie pulmonaire). Une paraphlébite, ou phlébite superficielle, est l'inflammation d'une veine superficielle ; elle est beaucoup moins préoccupante.

surrénale

Petite glande située au-dessus du rein, qui sécrète de nombreuses hormones, dont la cortisone et l'adrénaline.

transaminases

Enzymes dosées dans le sang, dont le taux s'élève lors de certaines hépatites. Elles figurent dans les analyses de sang sous le nom de SGOT et SGPT ou ASAT et ALAT.