En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

NEXPLANON

Mis à jour : Lundi 17 Décembre 2018
Famille du médicament :

Implant contraceptif

Dans quel cas le médicament NEXPLANON est-il prescrit ?

Ce médicament est un implant (petit bâtonnet non biodégradable inséré sous la peau) contraceptif qui libère progressivement un progestatif dans le sang. Il permet ainsi de bloquer l'ovulation et de modifier la glaire cervicale tant que l'implant est présent dans l'organisme. Il contient également du sulfate de baryum qui le rend visible aux rayons X.

Il est utilisé comme contraceptif d'action prolongée.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament NEXPLANON

NEXPLANON : implant pour usage sous-cutané (4 cm x 2 mm) ; boîte unitaire avec applicateur stérile jetable et aiguille
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 103,61 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament NEXPLANON

p implant
Étonogestrel68 mg
Sulfate de baryum+
Excipients : Baryum sulfate, Copolymère d'éthylène d'acétate de vinyle, Magnésium stéarate

Contre-indications du médicament NEXPLANON

Certaines situations ne permettent pas la pose de cet implant :
  • accident thromboembolique (phlébite, embolie pulmonaire...) en évolution,

  • certains cancers du sein ou de l'utérus,

  • saignement génital (l'origine de ce saignement doit être déterminée par des examens avant la mise en route du traitement),

  • maladie grave du foie.

Attention

Un examen médical est nécessaire avant et 3 mois après la mise en place de cet implant, particulièrement en cas d'antécédent d'accidents thromboemboliques, de diabète, d'obésité, d'augmentation de la tension artérielle, d'antécédent de chloasma.

Comme pour les autres contraceptifs progestatifs pris en continu, les troubles des règles sont fréquents et variables : absence de règles (1 femme sur 5), saignements fréquents ou prolongés (1 femme sur 5). Les saignements surviennent souvent à intervalle irrégulier. Cet inconvénient possible doit être pris en compte avant d'envisager ce mode de contraception.

L'arrêt d'un tabagisme éventuel est recommandé chez les femmes qui suivent un traitement hormonal, du fait d'une augmentation possible du risque cardiovasculaire.

Un alitement prolongé peut nécessiter le retrait de l'implant.

Interactions du médicament NEXPLANON avec d'autres substances

L'efficacité contraceptive de ce médicament peut être diminuée par la prise conjointe d'un médicament inducteur enzymatique (certains antiépileptiques, antituberculeux et antifongiques) et par les produits de phytothérapie contenant du millepertuis.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Ce médicament n'a pas de raison d'être utilisé pendant la grossesse. En cas de doute, un test de grossesse doit être pratiqué avec l'insertion de l'implant. Si une grossesse survenait, le retrait de l'implant est bien sûr indispensable.

Allaitement :

La quantité d'hormone qui passe dans le sang, et donc dans le lait maternel, est très faible. Cet implant peut être utilisé pendant l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament NEXPLANON

Cet implant ne peut être posé ou retiré que par un médecin ou une sage-femme ayant été formé à l'utilisation de l'applicateur ; il est inséré dans la face interne du bras de la patiente après application d'un anesthésique local. La présence de l'implant doit être vérifiée par palpation après l'insertion.

Le moment choisi pour la mise en place de l'implant est déterminé par votre médecin ; il dépend du mode du contraception précédant l'insertion. Si l'insertion a lieu à un autre moment que celui recommandé par le médecin, une méthode contraceptive non hormonale doit être utilisée pendant les 7 jours suivant l'insertion.

Après une période de 3 ans (2 ans pour les femmes obèses ou en surpoids), l'implant doit être obligatoirement changé car la quantité de progestatif devient insuffisante pour assurer une contraception efficace. Le jour du retrait, un nouvel implant peut être inséré dans le même bras et par l'incision effectuée pour retirer le précédent implant.

Conseils

Penser à bien conserver la carte patiente comportant la date d'insertion, le bras où l'implant est inséré et le jour prévu pour le retrait.

Effets indésirables possibles du médicament NEXPLANON

Très fréquents (plus de une femme sur 10) : acné, maux de tête, prise de poids, tension des seins, règles irrégulières, diminution de l'importance ou de la durée des règles, infection vaginale.

Fréquents : augmentation de l'appétit, état dépressif, irritabilité, nervosité, diminution de la libido, étourdissements, bouffées de chaleur, perte de cheveux, douleurs abdominales, nausées, ballonnements, perte de poids, règles douloureuses.

Rarement : hypertension artérielle, peau grasse, grossesse extra-utérine, réaction allergique.

Manifestations locales lors de la mise en place ou du retrait de l'implant : ecchymose, irritation, démangeaisons.

Une cicatrice ou un abcès peut se former au niveau du site d'insertion. L'expulsion de l'implant est également possible.

Des insertions profondes ou incorrectes peuvent entraîner des fourmillements (dus à une lésion nerveuse) ou une migration de l'implant.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (125)

Le 12/02/2019 à 15:42
avatar mamel
mamel Profession non médicale / Autre
bonjour,
ca fait maintenant presque 4 mois depuis que j'ai met l'implanon le 26/10/2018, après un mois j avais des spottings qui dure trop longtemps j ai vu l medecin elle prescrit un médicament puis par la suite apres un mois de plus toujours ya les regles +- abondantes elle m a prescrit encore la pilule , et ca fait un mois maintenant elle est finit la pilule depuis 5 jours voila encore les regles qui arrivent mais cette fois ci abandantes je dis bien comme elle viennent avant que je pose l'implant . je sais pas est ce que a chaque fois je prend la pillule pr q ca arrete ou bien je dois l'enlever directement pr me mettre a l aise . vu que je suis dirigé vers ce type de contraception pr eviter la pillule et ses effets et les règles mais finalement ca marche pas

1 1
Le 14/02/2019 à 11:51
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Je suis désolé, je n'ai pas bien compris la question. Mais de toute façon, j'ai peur qu'il s'agisse d'une demande personnalisée à laquelle il est impossible de répondre sur un forum.

0 0
Le 10/02/2019 à 23:01
avatar Miyu1993
Miyu1993 Profession non médicale / Autre
Bonjour
Je porte maintenant mon première implant d une durabilité de 3 ans depuis 2 ans et demi je n ai jamais été indisposé et depuis maintenant presque un semaine je suis indisposé es que c est normal ?

1 0
Le 12/02/2019 à 12:02
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
Tout dépende la façon dont vous êtes indisposée. Mieux vaut dialoguer avec votre médecin.

0 0
Le 30/01/2019 à 11:31
avatar Savannah47
Savannah47 Profession non médicale / Autre
Bonjour
Je porte mon deuxième implant depuis novembre 2016.et jusqu'à là je n'avais pas trop d'effets secondaires : petite prise de poids et des règles très irrégulières voire absentes. Mais depuis un an maintenant mes règles sont régulières ,longues et très abondantes. Est-ce normal ce changement en cours de période? Est-ce un effet secondaire de l'implant ou cela peut-il cacher un autre problème ?
Merci d'avance pour votre réponse.

0 0
Le 31/01/2019 à 10:47
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Seule une consultation avec un médecin permettra de vous apporter un réponse fondée. Les forums ont leurs limites !

0 0
Le 29/01/2019 à 21:22
avatar Rachel 80
Rachel 80 Profession non médicale / Autre
Bonsoir
Mon gynéco m'a prescrit ce type de contraception mais ayant fait une phlébite avec embolie pulmonaire il y a 15 ans je me demande si vraiment ce type de contraception est approprié dans mon cas de plus il m'a prescrit optimizette pour trois mois avant de me décider a l implant est ce possible avec mes antécédents
Cordialement

0 0
Le 31/01/2019 à 11:23
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
Beaucoup de facteur entrent en jeu.
- le contexte de cette phlébite (si elle est survenue en dehors de toute cause déclenchante, c'est plus inquiétant)
- le résultat d'un éventuel bilan sanguin spécialisé à la recherche d'une anomalie favorisant les phlébite et les embolies pulmonaires.
- vos autres facteurs de risque.
- le fait que ayez ou non pris la pilule un an ou plus sans accident.

Bref, votre question démontre qu'il est impossible de répondre à certaines questions en dehors d'un cabinet médical.

1 0
Le 24/01/2019 à 18:42
avatar illoo6285
illoo6285 Profession non médicale / Autre
Bonjour, c’est assez bête comme question mais voila j’ai posé mon implant le 21 décembre 2018.
Et j’ai rendez vous chez le médecin. Peut-il prendre ma tension avec Le Bras ou l´implant est posé ?

3 0
Le 29/01/2019 à 10:52
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Il peut, mais il est souvent recommandé de la prendre à l'autre bras.

0 0
Le 23/01/2019 à 00:34
avatar Clarahno
Clarahno Profession non médicale / Autre
Bonsoir

J’ai un implant depuis une semaine je voulais savoir à partir de combien de temps nous voyons les effets secondaires ? Je n’arrive plus à coucher avec mon copain depuis que j’en l’ai. L’implant peut il en être déjà la cause ?

2 0
Le 24/01/2019 à 09:54
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
C'est possible, mais je ne peux pas l'affirmer.

0 0
Le 18/01/2019 à 13:42
avatar jessica6363
jessica6363 Profession non médicale / Autre
bonjours voila moi j ai un implant nexplanon depuis février 2016 suite a mon accouchement de mon 3 éme enfant pour ma par je n est jamais eu aucun souci avec les effet indésirable a par mal a la tête 2 j avant les règles j ai toujours eu des règles réguliers mais voila j ai un retard de 13 jours et j ai fait un teste qui est négatif j ai rendez vous le 5/02 pour faire changer mon implant penser vous qu il soit possible d etre enceinte sous nexplanon et qu il puisse fausser les teste de grossesse merci de vos reponce

1 0
Le 22/01/2019 à 11:41
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
NEXPLANON ou pas, un test négatif est fiable.

0 2
Le 15/01/2019 à 22:43
avatar Fidjy
Fidjy Profession non médicale / Autre
Bonjour, voilà enfaite je me suis fais poser l’implant suite a une ivg depuis le 30 juillet 2018 j’ai eu mes règles après lavortement et un mois après j’ai eu un petit peu et depuis plus rien et en fin novembre j’ai eu une infection sans nom d’après la gynécologue elle m’a donner un antibiotique et de là à crèmes chose que je n’est jamais eu encore j’ai 23 ans enfin sa me démengais vraiment beaucoup et là sa me le refais en plus j’ai des pertes un peu jaune quand je m’essuie et blanche qui coule (désolé des détails sa m’inquiète) est ce normal ??

0 0
Le 17/01/2019 à 11:02
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
Désolé, mais votre message s'apparente à une consultation en ligne et nous ne pouvons pas y répondre. Seul votre médecin peut répondre à votre question.

0 0
Le 14/01/2019 à 02:00
avatar Naiicha
Naiicha Profession non médicale / Autre
Je me suis faite poser l’implanon suite à une ivg le 4 novembre depuis ce jour je n’ai eu aucun saignement meme apres l’ivg rien. Bref tout cela pour dire que je vie un calvaire , j’ai toujours des nausées , des vomissement et de forte douleur au ventre qui font penser à la nidation ( des fois à gauche , des fois à droite et parfois au bas du ventre ) apres mon ivg j’avais encore le ventre arrondi qui avait degonfler mais maintenant c’est encore gonflé et arrondi toujours vers le bas , j’ai vu mon medecin il m’as dit d’attendre que mon corps s’adapte ça va passer mais c’est compliquer j’ai de troo forte nausées qui fait que parfois je ne peu même pas prendre la voiture , parce que mes lunettes me gêne et je ne vois rien.


Je reflechi encore a faire un test de grosseses et aller faire une echographie , j’espere que ce n’est pas une grosseses extra uterine

0 0
Le 15/01/2019 à 08:21
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
Faire un test de grossesse en pharmacie peut être un moyen de se rassurer. Si les choses de n'améliorent pas, vous en reparlerez avec votre médecin, certaines femmes ne supportent pas les implants.

0 0
Le 12/01/2019 à 22:19
avatar Crystal B
Crystal B Profession non médicale / Autre
Bonjour, je me suis fait posé nexpplanon chez ma gyneco le 2/10/18 après avoir arrêté la pillule leeloo l'été ( je voulais arrêté avec la contraception hormonal et me faire mettre un sterilet mais etant nullipart ma gygy m'a orienté vers l'implant ).
Le mois suivant j'ai pas eu de règles j'ai revu ma gygy pour un 1er contrôle et tt etait niquel. Suis allé en vacs en decembre en amerique et le 10 dec j'ai eu 1 jour de spotting. Du 26 au 31 dec des pertes légères rouges clair comme des regles. Ca s'est stoppé pendant 6 jours et du 6 jisqu'au moment que je vous ecrit tjrs de regles. Mon prochain rdv est en avril.
Dois je attendre 1 mois pour voir si ca persiste ou dois je consulter. Est ce trop tôt poir etablir un diagnostic ?
Que me conseillez vous? Merci

0 0
Le 15/01/2019 à 08:05
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Les saignements que vous décrivez sont banals avec un implant. Vous en parlerez en avril à votre gynécologue.

0 0
Lire tous les commentaires

Actualités

ORAMORPH est une solution à libération immédiate de morphine (illustration)

ORAMORPH 10 mg/5 mL solution buvable en récipient unidose (morphine) : rupture de stock jusqu'au 31 mars 2019 et solution alternative

Le méningiome est une tumeur, le plus souvent bénigne, qui se développe à partir des méninges (illustration)

LUTERAN (chlormadinone), LUTENYL (nomégestrol) et génériques : risque de survenue de méningiome

PNEUMOREL est indiqué dans le traitement de la toux et de l’expectoration au cours des bronchopneumopathies  (illustration)

Suspension des AMM de PNEUMOREL comprimé et sirop (fenspiride) : rappel de tous les lots