En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

NEXPLANON

Mis à jour : Jeudi 18 Octobre 2018
Famille du médicament :

Implant contraceptif

Dans quel cas le médicament NEXPLANON est-il prescrit ?

Ce médicament est un implant (petit bâtonnet non biodégradable inséré sous la peau) contraceptif qui libère progressivement un progestatif dans le sang. Il permet ainsi de bloquer l'ovulation et de modifier la glaire cervicale tant que l'implant est présent dans l'organisme. Il contient également du sulfate de baryum qui le rend visible aux rayons X.

Il est utilisé comme contraceptif d'action prolongée.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament NEXPLANON

NEXPLANON : implant pour usage sous-cutané (4 cm x 2 mm) ; boîte unitaire avec applicateur stérile jetable et aiguille
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 103,61 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament NEXPLANON

p implant
Étonogestrel68 mg
Sulfate de baryum+
Excipients : Baryum sulfate, Copolymère d'éthylène d'acétate de vinyle, Magnésium stéarate

Contre-indications du médicament NEXPLANON

Certaines situations ne permettent pas la pose de cet implant :
  • accident thromboembolique (phlébite, embolie pulmonaire...) en évolution,

  • certains cancers du sein ou de l'utérus,

  • saignement génital (l'origine de ce saignement doit être déterminée par des examens avant la mise en route du traitement),

  • maladie grave du foie.

Attention

Un examen médical est nécessaire avant et 3 mois après la mise en place de cet implant, particulièrement en cas d'antécédent d'accidents thromboemboliques, de diabète, d'obésité, d'augmentation de la tension artérielle, d'antécédent de chloasma.

Comme pour les autres contraceptifs progestatifs pris en continu, les troubles des règles sont fréquents et variables : absence de règles (1 femme sur 5), saignements fréquents ou prolongés (1 femme sur 5). Les saignements surviennent souvent à intervalle irrégulier. Cet inconvénient possible doit être pris en compte avant d'envisager ce mode de contraception.

L'arrêt d'un tabagisme éventuel est recommandé chez les femmes qui suivent un traitement hormonal, du fait d'une augmentation possible du risque cardiovasculaire.

Un alitement prolongé peut nécessiter le retrait de l'implant.

Interactions du médicament NEXPLANON avec d'autres substances

L'efficacité contraceptive de ce médicament peut être diminuée par la prise conjointe d'un médicament inducteur enzymatique (certains antiépileptiques, antituberculeux et antifongiques) et par les produits de phytothérapie contenant du millepertuis.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Ce médicament n'a pas de raison d'être utilisé pendant la grossesse. En cas de doute, un test de grossesse doit être pratiqué avec l'insertion de l'implant. Si une grossesse survenait, le retrait de l'implant est bien sûr indispensable.

Allaitement :

La quantité d'hormone qui passe dans le sang, et donc dans le lait maternel, est très faible. Cet implant peut être utilisé pendant l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament NEXPLANON

Cet implant ne peut être posé ou retiré que par un médecin ou une sage-femme ayant été formé à l'utilisation de l'applicateur ; il est inséré dans la face interne du bras de la patiente après application d'un anesthésique local. La présence de l'implant doit être vérifiée par palpation après l'insertion.

Le moment choisi pour la mise en place de l'implant est déterminé par votre médecin ; il dépend du mode du contraception précédant l'insertion. Si l'insertion a lieu à un autre moment que celui recommandé par le médecin, une méthode contraceptive non hormonale doit être utilisée pendant les 7 jours suivant l'insertion.

Après une période de 3 ans (2 ans pour les femmes obèses ou en surpoids), l'implant doit être obligatoirement changé car la quantité de progestatif devient insuffisante pour assurer une contraception efficace. Le jour du retrait, un nouvel implant peut être inséré dans le même bras et par l'incision effectuée pour retirer le précédent implant.

Conseils

Penser à bien conserver la carte patiente comportant la date d'insertion, le bras où l'implant est inséré et le jour prévu pour le retrait.

Effets indésirables possibles du médicament NEXPLANON

Très fréquents (plus de une femme sur 10) : acné, maux de tête, prise de poids, tension des seins, règles irrégulières, diminution de l'importance ou de la durée des règles, infection vaginale.

Fréquents : augmentation de l'appétit, état dépressif, irritabilité, nervosité, diminution de la libido, étourdissements, bouffées de chaleur, perte de cheveux, douleurs abdominales, nausées, ballonnements, perte de poids, règles douloureuses.

Rarement : hypertension artérielle, peau grasse, grossesse extra-utérine, réaction allergique.

Manifestations locales lors de la mise en place ou du retrait de l'implant : ecchymose, irritation, démangeaisons.

Une cicatrice ou un abcès peut se former au niveau du site d'insertion. L'expulsion de l'implant est également possible.

Des insertions profondes ou incorrectes peuvent entraîner des fourmillements (dus à une lésion nerveuse) ou une migration de l'implant.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (114)

Le 30/11/2018 à 09:12
avatar AK96
AK96 Profession non médicale / Autre
Bonjour, j’ai mon implant depuis le 3 aout maintenant suite à un avortement. J’ai eu de gros saignement durant 2 semaines suite a ca, mais je pense qu’ils etaient du à l’avortement. Ensuite j’ai eu 2 semaines de tranquilité. Mais depuis sans arret spotting, j’ai eu le droit a du sang clair, et ensuite des pertes marronés.
Je ne souhaite absolument pas changer de contraception, je n’ai pas d’autre effet secondaire que le spotting. Est-ce que malheuresement je vais devoir faire retirer mon implant ? Ou est-ce qu’avec le temps ces desagréments vont se stoper ? Merci de vos reponses j’en ai vraiment besoin.

0 0
Le 04/12/2018 à 10:20
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Ce spotting est gênant et peut vous faire perdre du fer. Mais il n'est pas dangereux. Il faut juste surveiller votre stock de fer (dosage de la ferritine)

1 0
Le 08/10/2018 à 02:12
avatar Dr_romaissa
Dr_romaissa Médecin
J'ai poser cet implant le 27 juillet 2018 ( après u mois de mon accouchement) , au début tout était nickel, mais après avoir mes règles le 5 septembre, les saignements ne s'arrêtent pas, je saigne jusqu'à aujourd'hui, un mois de saignement et ça ne s'arrête pas, est ce que c'est l'un des effets du nexplanon? J'arrive pas a vivre ma vie sexuelle comme avant! J'ai choisi nexplanon pour son efficacité et j'ai pas penser que ça va arriver a moi!
NB: les saignements sont minimes sans odeur fétide mais de couleur noirâtre!

1 0
Le 08/10/2018 à 09:17
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Il vous faut consulter afin de bénéficier d'un examen gynécologique. Seul votre médecin pourra apprécier la situation.

1 0
Le 04/10/2018 à 07:46
avatar Juhugaelo
Juhugaelo Profession non médicale / Autre
Bonjour j’ai mis l’implant en décembre 2015 tout c’est très bien passé pas de règle pas de symptômes particuliers sauf que là j’arrive dans les 3 derniers mois avant de le changer car sa fera 3 ans est ce que vous pensez que pendant ces 3 mois on peut tomber enceinte est ce qu’il est moins efficace merci par avance

0 1
Le 04/10/2018 à 11:00
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Le produit est conçu pour garder son efficacité pendant au moins 3 ans.

1 0
Le 25/09/2018 à 14:20
avatar mimiedam
mimiedam Profession non médicale / Autre
bonjour,

jai mis l'implan en novembre 2017 et depuis quelques temps j'ai des saignements pendant mes rapports sexuels. mais pas de saignements avant ni après.
y a t il un rapport possible avec l'implan ?
merci pour votre réponse

1 0
Le 27/09/2018 à 10:28
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Il faudrait un examen gynécologique pour vous répondre, donc vous devez consulter.

0 0
Le 23/09/2018 à 12:08
avatar Loute
Loute Profession non médicale / Autre
Bonjours Je me suis faite poser un nexplanon en décembre 2017 ,suite à un ivg, je n’ai pas fait la visite de suite , mais j’ai eu met réglé jusqu’à juillet 2018 ce qui fais 7 mois à la suite , mon médecin me disait que c’etais normal , mais depuis que met réglé ce sont arrêter , j’ai beaucoup de perte vaginale, puis j’ai super là dans le ventre.. j’aimerai avoir votre avis ?

0 0
Le 25/09/2018 à 10:32
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
votre question s'assimile malheureusement à une demande d'avis personnalisé, qu'il est impossible de donner hors du cadre d'une consultation. Nous ne pouvons répondre qu'aux questions générales sur les médicaments ou les stratégies de santé.

0 0
Le 19/09/2018 à 19:50
avatar nenette
nenette Profession non médicale / Autre
bonjour j'ai poser l'implant debut juin j'ai eu mes regles juin juillet et aout mais rien depuis.est ce normal ou pas?

0 0
Le 20/09/2018 à 10:23
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Ne plus avoir de règles avec un implant hormonal est banal et non inquiétant.

0 0
Le 31/08/2018 à 10:18
avatar calanthe
calanthe Infirmier/Infirmière
Rubrique PIPI AU LIT.
Cela se voit particulièrement sur des enfants en grande souffrance, battus, maltraités, en carence d'affection maternelle. Comme Pro de santé, j'ai eu l'occasion d'en visiter dans des familles ignorantes des besoins de l'enfance voire méprisantes à l'égard de l'enfant qui devient le souffre douleur intra familial ce qui augmente le problème..Il faut avoir le courage d'en parler à la famille quand elle est en mesure d'entendre...

0 3
Le 04/09/2018 à 12:25
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
Quel rapport avec NEXPLANON ?

10 0
Le 30/08/2018 à 17:27
avatar Anaïs
Anaïs Profession non médicale / Autre
Bonjour, j’ai poser mon implant il y a 1 mois, et j’ai quelque saignement extremement douloureux depuis aujourd’hui ( même douleur que quand j’avais mes règle avant l’implant) est ce que c’est normal ?

0 0
Le 04/09/2018 à 12:05
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Il n'est jamais normal d'avoir des problèmes sous traitement, et nous ne pouvons pas faire de diagnostic sur un forum. Pour autant, ce n'est pas forcément inquiétant. Il faut revoir votre médecin.

1 0
Le 29/01/2018 à 20:39
avatar cindy57290
cindy57290 Profession non médicale / Autre
Bonjour,
Il y a 1 an, j'ai commencé à avoir des douleurs abdominales tous les examens n'ont rien donné il a donc été décidé que c'était une colopathie.
Le 15 décembre dernier je me suis fait poser mon 3e implant. Depuis le 3 janvier j'ai des maux de tête incessants et des vertiges. Tous les examens sont bons et aucun traitement me soulage. Mon médecin pense que ça vient de l'implant et le gynçcologue dit que non
Qu'en pensez-vous ?

5 2
Le 30/01/2018 à 11:57
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Nous sommes mal placés pour arbitrer un différend entre vos médecins, car nous n'avons pas accès à votre dossier, désolé.

2 5
Le 18/01/2018 à 09:39
avatar Lilik
Lilik Profession non médicale / Autre
Bonjour, j'ai fait poser mon implant nexplanon en décembre 2016 et tout s'est bien passé pas d'effets indésirables et plus de règles du tout. Mais depuis deux semaines, j'ai de petits saignements . c'est léger pas du tout comme des règles mais ça dure alors que ça fait un an que je n'avais plus rien. Est ce que ça peut arriver ou bien dois je m'inquiéter et consulter un médecin ?

5 3
Le 18/01/2018 à 10:45
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
Le spotting est un problème banal sous contraceptif. Parlez en avec votre médecin si cela persiste.

4 3
Lire tous les commentaires

Actualités

Le « pou de tête » (Pediculus humanus capitis) vit sur le cuir chevelu où il se nourrit et les cheveux où il pond (illustration).

Poux de tête : arrêt de commercialisation de PRIODERM suite à l'inscription du malathion sur liste I

Radiographie du poignet montrant des lésions de rachitisme, principalement ici des ventouses (illustration @Frank Gaillard sur Wikimedia).

PHOSPHONEUROS : posologie et pipette modifiées pour éviter les erreurs médicamenteuses

Le collyre hypotenseur IOPIDINE 1 % n\\\'est désormais plus recommandé pendant la grossesse (illustration).

IOPIDINE 1 % m/V collyre en solution : désormais non recommandé pendant la grossesse