En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

ZOELY

Mis à jour : Mardi 20 Juin 2017

Contraceptif oral

Médicament sous surveillance renforcée Ce médicament fait l’objet d’une surveillance supplémentaire afin de pouvoir identifier rapidement de nouvelles informations sur sa sécurité d’emploi.

Dans quel cas le médicament ZOELY est-il prescrit ?

C'est un contraceptif oral (pilule) qui contient un estrogène et un progestatif. La particularité de ce contraceptif est de contenir de l'estradiol, un estrogène naturellement présent chez la femme. Ce contraceptif agit principalement en inhibant l'ovulation et en modifiant la glaire cervicale. Pour limiter les risques d'oubli, chaque plaquette contient 4 comprimés jaunes dépourvus de toute substance active, destinés à être pris pendant les règles.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament ZOELY

ZOELY : comprimé (blanc : 24, jaune : 4) ; boîte de 1 plaquette de 28
Sur ordonnance (Liste I) - Non remboursé - Prix libre 
ZOELY : comprimé (blanc : 24, jaune : 4) ; boîte de 3 plaquettes de 28
Sur ordonnance (Liste I) - Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament ZOELY

p cp blanc
Estradiol1,5 mg
Nomégestrol acétate2,5 mg
Lactose+
Excipients : Alcool polyvinylique, Cellulose microcristalline, Crospovidone, Fer jaune oxyde, Fer noir oxyde, Lactose monohydrate, Macrogol 3350, Magnésium stéarate, Silice colloïdale anhydre, Talc, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament ZOELY

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

Un examen médical est nécessaire avant de débuter la contraception hormonale. Il est suivi d'une surveillance annuelle pendant la prise de la pilule. Cette surveillance est particulièrement importante si vous souffrez de diabète, d'obésité, d'excès de cholestérol, de triglycérides ou de prolactine dans le sang, d'affection bénigne du sein ou de l'utérus, d'ictère (jaunisse) chronique ou survenu lors d'une grossesse, d'épilepsie, de migraine, de varices, de dépression, de calcul biliaire ou si des membres de votre famille ont des antécédents de cancer du sein ou d'accidents thromboemboliques.

Si vous avez plus de 35 ans, si vous fumez, le risque d'effets indésirables cardiovasculaires liés à la prise d'hormones augmente fortement. Un autre mode de contraception est souvent préconisé.

Arrêtez la prise du contraceptif et consultez votre médecin en cas d'apparition de l'un des symptômes suivants : maux de tête violents et inhabituels, troubles de la vision, élévation importante de la tension artérielle, douleur inhabituelle à la jambe.

La survenue d'un léger saignement entre les règles (spotting) est fréquente chez les femmes pendant les premiers mois d'utilisation de la pilule. Si les saignements se prolongent plus de 3 mois ou s'ils apparaissent en cours de contraception, vous devez en informer votre médecin.

L'oubli d'un comprimé ou sa mauvaise ingestion, du fait de vomissements par exemple, peuvent rendre la contraception inefficace.

En cas d'alitement prolongé (intervention chirurgicale, fracture de la jambe...), il peut être nécessaire d'interrompre votre contraception orale. Demandez conseil à votre médecin.

Interactions du médicament ZOELY avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé avec les produits de phytothérapie contenant du millepertuis : risque de baisse d'efficacité voire d'annulation de l'effet contraceptif.

L'efficacité contraceptive de cette pilule peut être également diminuée par certains antiépileptiques, certains traitements du sida et les médicaments contenant l'une des substances suivantes : griséofulvine, rifampicine, rifabutine, modafinil. Il est recommandé d'utiliser une autre méthode contraceptive (préservatif ou dispositif intra-utérin) pendant toute la durée du traitement et un cycle suivant.

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez des médicaments contenant de la lamotrigine.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Ce médicament n'a pas de raison d'être utilisé pendant la grossesse. Si une grossesse survient malgré la contraception, du fait d'un oubli ou d'un retard de pilule, interrompez immédiatement la prise des comprimés. La grossesse pourra être poursuivie normalement si vous le désirez.

Allaitement :

Les hormones contenues dans ce contraceptif passent dans le lait maternel : ne l'utilisez pas pendant l'allaitement sans avis médical.

Mode d'emploi et posologie du médicament ZOELY

Prendre régulièrement, et sans oubli, 1 comprimé blanc par jour pendant 24 jours consécutifs, puis 1 comprimé jaune pendant 4 jours. Il est recommandé de ne pas trop faire varier l'heure de prise (choisir le petit déjeuner ou le coucher de préférence). La nouvelle plaquette est prise à la suite de la précédente, que les règles soient terminées ou non.

En cas de première contraception orale ou de reprise d'une contraception interrompue temporairement, prendre le premier comprimé le premier jour des règles.

En cas de changement de contraceptif, prendre le premier comprimé de la plaquette :
  • le jour suivant la prise du dernier comprimé actif, si le précédent contraceptif était une autre pilule estroprogestative ;

  • sans interruption et à n'importe quel moment du cycle, si le précédent contraceptif était un contraceptif progestatif microdosé ;

  • le jour du retrait, si le précédent mode de contraception était un implant contraceptif ;

  • le jour prévu pour l'injection, dans le cas du relais d'une contraception par progestatif injectable.

Dans tous les cas, l'efficacité contraceptive n'est assurée qu'après un délai de 7 jours. Une méthode contraceptive complémentaire (préservatif, par exemple) est nécessaire pendant cette période.

Après un accouchement ou une interruption de grossesse, suivre les indications du médecin.

Conseils

En cas d'oubli d'un comprimé blanc, si l'oubli date de moins de 12 heures, prendre immédiatement le comprimé oublié ; le comprimé suivant sera pris à l'heure habituelle. La sécurité contraceptive n'est pas altérée.

Si l'oubli date de plus de 12 heures, prendre immédiatement le comprimé oublié (ce qui peut correspondre à la prise de deux comprimés blancs en même temps). Trois situations différentes peuvent alors se présenter :
  • Cet oubli a lieu entre le 1er et le 7e jour de la plaquette : utiliser une contraception complémentaire (préservatif) pendant les 7 jours qui suivent. La sécurité contraceptive n'est pas altérée pour ce cycle, sauf dans le cas où un rapport sexuel a eu lieu pendant les 7 jours qui précédaient l'oubli.

  • Oubli entre le 8e et le 17e jour de la plaquette : aucune méthode contraceptive complémentaire n'est nécessaire ; la sécurité contraceptive n'est pas altérée par cet oubli.

  • Oubli entre le 18e et le 24e jour : prendre les comprimés blancs restants aux jours prévus et enchaîner directement avec la plaquette suivante sans prendre les comprimés jaunes. Des saignements irréguliers peuvent survenir pendant la plaquette suivante. Il est également possible d'arrêter prématurément les comprimés blancs à la date de l'oubli et de passer tout de suite aux comprimés jaunes inactifs, ce qui aura comme conséquence de provoquer des règles.

En cas d'oublis multiples, une contraception complémentaire est nécessaire pour les rapports survenus dans les 7 jours qui suivent le dernier oubli.

Dans tous les cas, les oublis les plus gênants sont ceux qui surviennent en début de cycle.

L'oubli d'un comprimé jaune (inactif) ne prête pas à conséquence. Jeter le comprimé non pris.

En cas de vomissements ou de diarrhée importante survenant juste après la prise du comprimé blanc (sans rapport avec la prise du contraceptif), prendre un autre comprimé. Si ces troubles durent plus de 12 heures, la sécurité contraceptive n'est plus assurée et une méthode complémentaire doit être employée.

Il n'y a pas de danger à débuter une grossesse au cours du cycle qui suit l'arrêt volontaire du contraceptif oral.

Effets indésirables possibles du médicament ZOELY

Chez les femmes prenant cette pilule, les effets suivants ont été constatés :
  • acné, modification des règles (plus de 10 % des utilisatrices) ;

  • nausées, perte de libido, dépression, maux de tête, migraine, diminution ou disparition des règles, prise de poids, tension des seins, douleurs du bassin, modification de l'humeur ou de la libido, sécheresse vaginale (entre 1 et 10 % des utilisatrices) ;

  • troubles de l'attention, irritation oculaire par les lentilles de contact, bouche sèche, bouffées de chaleur, sueurs, démangeaisons, irritabilité, œdèmes, jambes lourdes, modification de l'appétit, taches sombres sur le visage, augmentation des transaminases (moins d'une utilisatrice sur mille).

D'autres effets indésirables ont été rapportés chez les utilisatrices de contraceptifs oraux en général : accident thromboembolique (phlébite, embolie pulmonaire...), troubles de la vision, augmentation importante des lipides dans le sang, réaction allergique, exacerbation d'un lupus érythémateux disséminé, d'une porphyrie ou d'une chorée, pancréatite, tumeur bénigne du foie, jaunisse, calcul de la vésicule biliaire.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (22)

Le 28/06/2017 à 17:18
avatar Roseange
Roseange Profession non médicale / Autre
Bonjour. Voilà j'ai une petite engoisse. Je me suis fais retirer le stérilet en cuivre le 16 mai pour répouser à la pilule. J'ai commencer à la prendre le premier jour de mes regle le 24 mai se qui m'a immédiatement couper mes regles et le 5 juin j'ai eu des rapports. La pilule à telle déjà fait son effet de contraception ou dois je faire un teste. Car depuis se matin j'ai la nausées.

0 0
Le 04/07/2017 à 10:25
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Vous avez débuté correctement votre pilule, le risque de grossesse est infime.

0 0
Le 10/06/2017 à 22:21
avatar Pomme29
Pomme29 Profession non médicale / Autre
Bonjour, j'aurais besoin qu'on m'éclaire un peu. Le dernier rapport que j'ai eu date du 4 avril. Il était protégé uniquement par Zoely, sans jamais oublié de comprimé. Il me semble, mais je ne suis plus certaine d'avoir eu mes règles le 13 avril. Depuis, je n'ai plus eu de règles. J'ai fait un test de grossesse mi-mai qui était négatif et un hier qui était négatif aussi. Je suis censée avoir eu mes règles il y a 3 jours Mais à part de très légères et presque invisible traces brunes il n'y a rien. Est-ce possible que je sois enceinte ?

0 0
Le 13/06/2017 à 11:35
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
En l'absence d'oubli de votre pilule, une grossesse est quasiment impossible. Mais surtout, des règles insignifiantes ou absentes sous pilule sont banales.

0 0
Le 14/04/2017 à 05:44
avatar tass
tass Profession non médicale / Autre
bonjour j ai une question j ai pris mes comprimés jaunes je n ai pas encore mes régles et j ai eu un rapport en sachant que je n'ai oublié aucune pilule contraceptive ou étais malade il y a t il un risque de grossesse ?

2 0
Le 14/04/2017 à 10:00
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,

Il est possible de ne pas avoir de règles sans pour autant être enceinte (18 à 32 % des cas avec cette pilule lors de la première année de contraception).

0 0
Le 25/07/2015 à 17:46
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour Chachou25,

Malheureusement je ne vois ce message que maintenant.. Oui, il y a un risque de grossesse et oui, il fallait se protéger pendant 7 jours...

0 1
Le 08/07/2015 à 11:21
avatar Chachou25
Chachou25
Bonjour, j'ai oublié de prendre ma pillule hier, j'ai un retard de plus de 12h, je l'ai priSe quand je m'en suis rendue compte, j'ai eu un rapport le jour de l'oubli, avant de la prendre. Y a t'il un risque de grossesse? Je dois me protéger dans les 7 jours qui suivent? Merci bcp de repondre rapidement car je suis très inquiète

0 0
Le 13/05/2015 à 22:13
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour Aurianeb,

Il faut enchaîner (Zoely se prend en continu, avec les 4 comprimés jaunes), indépendamment des saignements (ou de leur absence)..

0 0
Le 13/05/2015 à 22:11
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour Milou,

L'inversion des comprimés blancs n'a aucune conséquence. PAr contre, un oubli peut perturber votre cycle, mais le seul moyen d'^tre rassurée est de faire un test de grossesse à la date prévue de vos règles...

1 1
Le 22/04/2015 à 18:44
avatar Aurianeb
Aurianeb
Bonjour, j'aimerai vous posez une question : je prends Zoely depuis près de 2ans, et cela fait un moment que j'enchaine les plaquettes car je ne veux pas avoir mes regles. J'ai décidé recemment de les avoirs, j'ai donc pris les pilules jaunes, et je n'ai toujours pas mes regles (depuis 3 jours que je devrais les avoir), j'imagine qu'elles vont arriver mais est-ce qu'à ce moment la je dois attendre que mes regles se finissent ou est ce que je dois "prendre la pilule le premier jour de mes regles" pour qu'elle garde son effet contraceptif ? Merci d'avance

1 10
Le 21/04/2015 à 08:49
avatar Milou
Milou
coucou, En fait vers la fin de ma plaQuette précédente j'avais oublié de prendre un comprimé donc j'ai du prendre la plaquette suivante sans avoir pris les comprimés jaunes et je n'avais donc pas eu mes règles. Le problème est que maintenant je suis au deuxième comprimé jaune de ma plaquette et je n'ai toujours pas eu mes règles ce qui m'inquiète un peu. Pourtant je ne pense pas être enceinte car lors des rapports j'utilise aussi des préservatifs qui n'ont pas craqué. Est ce que je dois m'inquiéter ? AuSi pendant la prise des comprimé blancs javais inversé deux jours, j'ai d'abord pris le 10 puis le 9 et ensuite le 11, c'est grave ? Merci de repondre

2 2
Le 03/04/2015 à 18:07
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour "22.09.14",

Il faut commencer par le comprimé 1 et poursuivre dans l'ordre indiqué sur la plaquette. Vous pouvez coller sur la plaquette l'autocollant avec le jour du début de prise. Les comprimés jaunes permettent de limiter les retards dans la prise d'une nouvelle plaquette. Les règles peuvent arriver après la prise des comprimés jaunes.

0 0
Lire tous les commentaires

Actualités

Examen clinique de la thyroïde (illustration).

LEVOTHYROX : numéro vert pour répondre aux questions après le changement de formule

Représentation en 3D de virus de l'hépatite B (illustration).

Vaccins anti-hépatite B : mise à disposition d'unités allemandes d'ENGERIX B20

La lithiase cystinique est la seule expression clinique de la cystinurie, anomalie héréditaire du transport transépithélial rénal et intestinal de la cystine et des acides aminés dibasiques (illustration).

Cystinurie : importation de CAPTIMER (tiopronine) pour les patients intolérants à TROLOVOL