En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

GILENYA

Mis à jour : Jeudi 18 Octobre 2018
Famille du médicament :

Immunosuppresseur

Médicament sous surveillance renforcée Ce médicament fait l’objet d’une surveillance supplémentaire afin de pouvoir identifier rapidement de nouvelles informations sur sa sécurité d’emploi.

Dans quel cas le médicament GILENYA est-il prescrit ?

Ce médicament contient une substance qui possède un puissant effet immunosuppresseur. Il présente un risque de toxicité sur le cœur et les cellules sanguines, qui limite son utilisation.

Il est utilisé dans le traitement des formes agressives de sclérose en plaques, répondant aux critères suivants :
  • une forme très active de la maladie malgré un traitement par interféron bêta,

  • une forme de la maladie rémittente-récurrente grave d'évolution rapide, se caractérisant par au moins 2 poussées au cours d'une année, associées à des lésions sur l'IRM.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament GILENYA

GILENYA : gélule (jaune et blanc) ; boîte de 28
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte, médicament d'exception - Remboursable à 65 % - Prix : 1728,09 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament GILENYA

p gél
Fingolimod chlorhydrate0,5 mg
Excipients : Alcool butylique, Alcool isopropylique, Ammoniac solution concentré, Diméticone, Eau purifiée, Encre noire, Éthanol anhydre, Fer jaune oxyde, Fer noir oxyde, Gélatine, Gomme laque, Magnésium stéarate, Mannitol, Potassium hydroxyde, Propylèneglycol, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament GILENYA

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

Les premières prises du traitement s'accompagnent d'un ralentissement transitoire du rythme cardiaque (bradycardie), parfois associé à un bloc auriculoventriculaire. Cet effet justifie une surveillance médicale stricte à l'hôpital au moment de la première prise. Un électrocardiogramme (ECG) est réalisé avant de débuter le traitement et pendant les 6 heures qui suivent la première administration. La fréquence cardiaque redevient normale lors de la poursuite du traitement. La surveillance cardiovasculaire doit être renouvelée en cas de nouvelle utilisation de ce médicament après une période d'arrêt.

Une diminution du nombre de globules blancs, une baisse importante de la vision due à un œdème oculaire et des atteintes du foie ont été rapportées au cours du traitement par fingolimod. Un bilan ophtalmologique et des prises de sang régulières (numération formule sanguine, dosage des transaminases) sont recommandés avant et pendant le traitement. En cas d'infections à répétitions, de troubles visuels, de nausées, de maux de ventre, de fatigue inexpliquée, de jaunisse ou d'urines foncées, consultez rapidement votre médecin.

Des précautions sont nécessaires en cas de troubles du rythme cardiaque, de diabète, d'hypertension artérielle non contrôlée par un traitement, de maladie respiratoire grave (BPCO, par exemple).

Interactions du médicament GILENYA avec d'autres substances

Ce médicament peut interagir avec les autres médicaments immunosuppresseurs et les médicaments susceptibles de ralentir le cœur (bêtabloquants, certains antiarythmiques). Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez un inhibiteur de la protéase, un antifongique ou un antibiotique de la famille des macrolides.

En cas de vaccination pendant le traitement, celle-ci peut être moins efficace.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

La grossesse est contre-indiquée pendant le traitement.

Les femmes traitées par ce médicament doivent utiliser une contraception efficace (pilule, stérilet...) durant la durée du traitement et au cours des deux mois suivant son arrêt.

Un test de grossesse négatif doit être fourni avant de débuter le traitement.

Allaitement :

Ce médicament passe dans le lait maternel. Son utilisation contre-indique l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament GILENYA

Les gélules doivent être avalées avec un verre d'eau, au cours ou en dehors des repas.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 1 gélule par jour.

Conseils

En cas d'oubli d'une ou plusieurs doses, contacter votre médecin afin qu'il évalue, avant de reprendre le traitement, la nécessité d'une surveillance cardiovasculaire identique à celle pratiquée lors de la première prise du médicament.

Conditions particulières de délivrance :

Ce médicament est un médicament à prescription restreinte : il doit obligatoirement être prescrit pour la première fois à l'hôpital par un médecin spécialiste en neurologie. Les ordonnances de renouvellement peuvent être rédigées par un médecin de ville, mais chaque ordonnance de renouvellement doit être présentée au pharmacien, accompagnée de la prescription hospitalière initiale, qui est valable 6 mois.

Il s'agit aussi d'un médicament d'exception : la prescription est rédigée sur une ordonnance d'un modèle particulier pour obtenir son remboursement.

Effets indésirables possibles du médicament GILENYA

Très fréquents : maux de tête, toux, diarrhée, mal de dos.

Fréquents : ralentissement transitoire du cœur, bloc auriculoventriculaire, vision trouble, douleur oculaire, infections (notamment des bronches et des poumons), hypertension artérielle, essoufflement, vertiges, fourmillements, migraine, eczéma, chute de cheveux, démangeaisons, fatigue, dépression, élévation des transaminases, anomalie de la numération formule sanguine, hypertriglycéridémie, perte de poids.

Peu fréquents : œdème oculaire, diminution des globules blancs.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (27)

Le 10/11/2015 à 18:31
avatar Lallotti
Lallotti
Bonsoir, je suis au deuxième jour de Gilenya: très fortes douleurs lombaires et fatigue! Quelqu'un saurait me dire si avec Gilenya on peut prendre un anti-inflammatoire pour soulager douleur,? Merci!

4 0
Le 11/12/2015 à 21:05
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour Lallotti,

Nous n'avons pas d'information spécifique sur la prise en charge de ces douleurs dorsales, il faudrait en parler à votre neurologue, si ce n'est déjà fait (réponse tardive liée à un changement technique). A priori en tout cas, il vaudrait mieux commencer par des antalgiques non anti-inflammatoires (paracétamol).


(réponse tardive liée à un changement technique).

0 0
Le 09/10/2015 à 22:34
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour Zezette,

Les douleurs au niveau du dos sont assez souvent décrites par les utilisateurs de Gilenya. Par contre, les douleurs de jambes ne le sont pas... Il faudrait faire le point avec un médecin généraliste ou neurologue sur ces douleurs pour trouver leur origine et surtout essayer de les faire cesser.

5 0
Le 01/10/2015 à 09:40
avatar Rachid13
Rachid13
bonjour je prends Gilenya depuis juin 2015 ça se passe bien un peu mal de dos mais depuis un peu près de 3 semaines douleurs dans mes jambes surtout la nuit pourrait il y avoir un rapport avec le traitement merçi

2 3
Le 09/09/2015 à 15:43
avatar Rachid13
Rachid13
Je prends Gilenya depuis plus d'un mois maintenant en lieu et place de l'avonex ; je n'ai ressenti aucun effet indésirable mentionné ci-dessus, même lors de ma première prise à hôpital. C'est un médicament très confortable d'utilisation comparé au précédant, espérons que ça continue.

7 2
Le 14/04/2015 à 07:28
avatar Rachid13
Rachid13
je prends Gilenya depuis 2 mois. Je trouve pas d'amélioration dans la marche. Les yeux me brulent et je commence à avoir des problèmes d'eczema. J'en viens à préferer tysabri car aucun effet secondaire sous lui, a part virus JC élevé.

3 1
Le 27/03/2015 à 18:08
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour Mi et Eliott,

Effectivement des sensations vertigineuses ont été décrites par certains utilisateurs de Gilenya. Si cela persiste et que vous n'en n'avez pas parlé au médecin qui vous l'a prescrit, nous ne pouvons que vous conseiller de le faire..

4 0
Le 13/03/2015 à 19:51
avatar Rachid13
Rachid13
à dominique 92 ,moi aussi j'ai un fils de 33 ans qui prends du gylénya depuis 2 ans ce n'est pas miraculeux mais depuis il n'a pas de nouvelle plaque decouverte le tysabri il ne l'a pas supporté, alors courage madame

2 2
Le 13/03/2015 à 07:48
avatar Rachid13
Rachid13
Sous gilenya depuis bientôt 3 ans (mai 2012), apres avoir essayé Rebiff et copaxone. Traitement confortable car facile à prendre, pas de contrainte particulière, par rapport aux injections sous-cutanées. Premières semaines déstabilisantes en raison d'un rythme cardiaque bas, de transaminases élevées et de lymphocytes bas. En revanche, aujourd'hui, ces problèmes ont disparu, sauf un taux bas de lymphocytes (mais c'est le principe du médicament). Première poussée en trois ans, alors qu'avant le traitement, c'était plutot 3 poussées en un an. Sous surveillance particulière en ce moment en raison de problèmes dermatos.

6 3
Le 05/03/2015 à 15:49
avatar Rachid13
Rachid13
sous gilenya depuis 1 mois, de gros problèmes de vertige, les yeux qui grattent. Est ce normal?,,

0 1
Le 04/03/2015 à 16:56
avatar Rachid13
Rachid13
j'ai pris gilenya depuis 1 mois.Pas d'amélioration de la marche mais trop tot pour le voir, par contre des vertiges. Est ce normal??

2 0
Lire tous les commentaires

Actualités

Le « pou de tête » (Pediculus humanus capitis) vit sur le cuir chevelu où il se nourrit et sur les cheveux où il pond (illustration).

Poux de tête : arrêt de commercialisation de PRIODERM suite à l'inscription du malathion sur liste I

Radiographie du poignet montrant des lésions de rachitisme, principalement ici des ventouses (illustration @Frank Gaillard sur Wikimedia).

PHOSPHONEUROS : posologie et pipette modifiées pour éviter les erreurs médicamenteuses

Le collyre hypotenseur IOPIDINE 1 % n'est désormais plus recommandé pendant la grossesse (illustration).

IOPIDINE 1 % m/V collyre en solution : désormais non recommandé pendant la grossesse