En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

DICLOFÉNAC SANDOZ CONSEIL gel

Mis à jour : Mardi 19 Juin 2018
Famille du médicament :

Anti-inflammatoire d'action locale

Ce médicament est un générique de VOLTARÈNE EMULGEL.

Dans quel cas le médicament DICLOFÉNAC SANDOZ CONSEIL gel est-il prescrit ?

Ce gel contient un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS). Il lutte localement contre l'inflammation et la douleur.

Il est utilisé dans le traitement local de courte durée des entorses et des contusions.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament DICLOFÉNAC SANDOZ CONSEIL gel

DICLOFÉNAC SANDOZ CONSEIL 1 % : gel pour application locale ; tube de 50 g
- Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament DICLOFÉNAC SANDOZ CONSEIL gel

p 100 g
Diclofénac de diéthylamine1,16 g
soit Diclofénac sodique1 g
Propylèneglycol+
Excipients : Alcool isopropylique, Carbomère 974 P, Cétomacrogol 1000, Diéthylamine, Eau purifiée, Paraffine liquide, Propylèneglycol

Contre-indications du médicament DICLOFÉNAC SANDOZ CONSEIL gel

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • allergie à l'aspirine ou aux AINS ;

  • en application sur la peau lésée (eczéma, brûlure, plaie...) ;

  • grossesse (à partir du 6e mois).

Attention

Ce médicament est destiné à être utilisé sur les conseils de votre pharmacien en cas de traumatisme bénin. Un avis médical est préférable en cas de douleur violente, d'œdème important ou si la mobilité du membre ou de l'articulation est limitée.

N'appliquez pas ce gel sur les muqueuses ou sous un pansement étanche (occlusif).

En cas d'apparition d'une éruption cutanée après l'application du gel, interrompez le traitement et prenez l'avis de votre médecin.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Les AINS pris par voie orale peuvent être toxiques pour le fœtus ; leur utilisation est contre-indiquée pendant les 4 derniers mois de la grossesse. Les AINS destinés à une application locale peuvent traverser la peau, passer dans le sang et exposer le fœtus au même risque, lorsqu'ils sont appliqués sur une large surface de peau ou sous un pansement occlusif. N'utilisez pas ce médicament pendant la grossesse sans avis médical.

Allaitement :

Les AINS passent faiblement dans le lait maternel : n'utilisez pas ce gel pendant l'allaitement sans avis médical. Il ne doit pas être appliqué sur les seins chez la femme qui allaite.

Mode d'emploi et posologie du médicament DICLOFÉNAC SANDOZ CONSEIL gel

Le gel doit être appliqué en massage doux et prolongé sur la région douloureuse.

Posologie usuelle :

  • Adulte et enfant de plus de 15 ans : 1 application, 3 fois par jour.

    Sans avis médical, la durée du traitement ne doit pas dépasser 4 jours. Si les douleurs persistent après ce délai, consultez votre médecin pour réévaluer le traitement.

Conseils

Ce gel peut être irritant pour les yeux ou les muqueuses : lavez-vous les mains après l'application. En cas de contact accidentel avec les yeux, rincez abondamment.

Ce médicament peut être en accès libre (ou accès direct) dans certaines pharmacies ; dans ce cas, faites valider votre choix par votre pharmacien. Si les symptômes persistent ou s'aggravent, consultez rapidement un médecin.

Le tube ne doit pas être conservé plus de 2 ans après ouverture. Pensez à noter la date de première utilisation sur la boîte.

Effets indésirables possibles du médicament DICLOFÉNAC SANDOZ CONSEIL gel

Le plus fréquemment : rougeur ou irritation cutanée, démangeaisons.

Très rarement : réaction allergique cutanée (urticaire, purpura...) ou générale (œdème de Quincke, asthme) nécessitant l'arrêt du traitement ; photosensibilisation.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

ESMYA est indiqué dans la prise en charge de fibromes utérins (illustration).

ESMYA (ulipristal) : restriction des indications et mesures de réduction du risque d'atteintes hépatiques

Représentation en 3D de Streptococcus pneumoniae (illustration).

Vaccin PNEUMOVAX : mise à disposition exceptionnelle de seringues préremplies à péremption courte

L’amyotrophie spinale (ASA ou SMA) est une maladie neuromusculaire progressive d’origine génétique, caractérisée par une dégénérescence des motoneurones (illustration).

SPINRAZA (nusinersen) : risque d'hydrocéphalie communicante, non reliée à une méningite ou à une hémorragie