En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

TROBALT

Mis à jour : Vendredi 30 Juin 2017

Antiépileptique

30/06/2017 : ce médicament est en arrêt de commercialisation. Il n’est plus disponible en pharmacie ou ne le sera bientôt plus.

Si vous devez prendre ce médicament, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien qui pourront vous conseiller un autre traitement.

Le document ci-dessous représente la dernière fiche publiée par Vidal concernant ce médicament et ne préjuge en rien des évolutions ayant pu survenir postérieurement à cette publication.

Dans quel cas le médicament TROBALT est-il prescrit ?

Ce médicament est un antiépileptique. Il agit en ouvrant les canaux potassiques situés dans les cellules nerveuses du cerveau. Il stoppe ainsi la transmission des impulsions électriques excessives impliquées dans les crises d'épilepsie.

Il est utilisé chez l'adulte dans le traitement de certaines formes d'épilepsie (crises partielles avec ou sans généralisation secondaire), en association avec d'autres antiépileptiques, lorsque les autres associations d'antiépileptiques ne peuvent pas être utilisées.

Présentations du médicament TROBALT

TROBALT 50 mg : comprimé (violet) ; boîte de 21
Sur ordonnance (Liste I)
TROBALT 50 mg : comprimé (violet) ; boîte de 84
Sur ordonnance (Liste I)
TROBALT 100 mg : comprimé (vert) ; boîte de 21
Sur ordonnance (Liste I)
TROBALT 100 mg : comprimé (vert) ; boîte de 84
Sur ordonnance (Liste I)
TROBALT 200 mg : comprimé (jaune) ; boîte de 56
Sur ordonnance (Liste I)
TROBALT 300 mg : comprimé (vert) ; boîte de 56
Sur ordonnance (Liste I)
TROBALT 400 mg : comprimé (violet) ; boîte de 56
Sur ordonnance (Liste I)

Composition du médicament TROBALT

p cpp cpp cp
Rétigabine50 mg100 mg200 mg
p cpp cp
Rétigabine300 mg400 mg

Attention

Ne modifiez ni n'interrompez jamais votre traitement antiépileptique sans l'accord de votre médecin : risque de réapparition des convulsions, même si aucune crise n'est survenue depuis une longue période.

Lors de traitements prolongés, ce médicament est susceptible d'entraîner une décoloration des yeux, des ongles, des lèvres ou de la peau. Un examen ophtalmologique doit être pratiqué avant de débuter le traitement, puis tous les 6 mois pendant toute la durée du traitement afin de détecter une modification de la pigmentation de la rétine.

Cet antiépileptique peut être responsable d'un blocage des urines ou de troubles psychiques : consultez rapidement votre médecin en cas de difficultés à uriner, de confusion mentale ou d'hallucinations.

Des précautions sont nécessaires chez les personnes présentant une hypokaliémie, des troubles du rythme cardiaque ou une insuffisance cardiaque.

Un risque accru de dépressions et de comportements suicidaires a été observé chez les patients traités par antiépileptiques. Les causes de ce risque ne sont pas connues et il ne peut être exclu avec ce médicament. La survenue d'idées morbides ou de signes de dépression (changement d'humeur, détachement affectif, difficultés de concentration...) doivent être rapidement signalés à votre médecin. La vigilance de l'entourage s'impose.

La prise de boissons alcoolisées est déconseillée : augmentation du risque de troubles de la vision.

Attention : conducteurLa conduite automobile et l'utilisation de machines dangereuses sont contre-indiquées chez les épileptiques lorsque les crises persistent malgré un traitement préventif. Par ailleurs, ce médicament peut être à l'origine de vertiges ou de troubles visuels.

Interactions du médicament TROBALT avec d'autres substances

Informez votre médecin si vous prenez un médicament contenant de la digoxine.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Si une grossesse survient pendant le traitement, consultez votre médecin. L'arrêt brutal d'un traitement antiépileptique expose à la réapparition de crises préjudiciables à la mère et à l'enfant à naître. Votre médecin appréciera le risque éventuel lié à la poursuite du traitement dans votre cas.

Allaitement :

Les données disponibles ne permettent pas de savoir si ce médicament passe dans le lait maternel : ne l'utilisez pas pendant l'allaitement sans avis médical.

Mode d'emploi et posologie du médicament TROBALT

Les comprimés doivent être avalés entiers, sans être coupés ou croqués. La dose quotidienne doit être répartie en 3 prises, indiféremment au cours ou en dehors des repas.

Posologie usuelle :

  • Adulte de plus de 18 ans : la dose initiale est de 100 mg, 3 fois par jour pendant 1 semaine. Elle est ensuite augmentée progressivement jusqu'à une dose efficace comprise entre 600 et 1200 mg par jour.

Conseils

Afin d'éviter les oublis, il est préférable de prendre ce médicament à heure fixe.

Veillez à ne pas manquer de votre traitement antiépileptique : lors de vos déplacements, munissez-vous d'une réserve et d'une ordonnance en cours de validité.

Effets indésirables possibles du médicament TROBALT

Les effets indésirables surviennent surtout au cours des premières semaines de traitement.

Très fréquents (chez plus d’un patient sur 10) : vertiges, somnolence, fatigue, décoloration des yeux, des ongles, des lèvres ou de la peau (lors des traitements prolongés).

Fréquents : augmentation de l'appétit, prise de poids, confusion des idées, troubles psychiques, hallucinations, anxiété, troubles de l'équilibre, de la mémoire, de la coordination des mouvements, de la marche, de l'attention, tremblements, fourmillements, difficulté à avaler ou à parler, vomissements, constipation, digestion difficile, bouche sèche, vision trouble ou double, malaise, difficulté à uriner, œdème, augmentation des transaminases.

Peu fréquents : ballonnements, éruption cutanée, transpiration excessive, rétention des urines.

Laboratoire GlaxoSmithKline

Actualités

BAYPRESS est un inhibiteur calcique indiqué dans le traitement de l'hypertension artérielle essentielle (illustration).

HTA : arrêt de commercialisation de BAYPRESS (nitrendipine) fin 2017

Représentation anatomique en 3D de la glande thyroïde (illustration).

THYROFIX comprimé : nouvelle spécialité de lévothyroxine à partir de décembre 2017

La transmission de l'hépatite A est le plus souvent oro-fécale par des aliments ou de l'eau contaminés (illustration).

Hépatite A : mise à disposition d'unités du vaccin HAVRIX 1440 destinées à l'export