En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

ANTIGONE

Mis à jour : Jeudi 19 Octobre 2017

Contraceptif oral

Ce médicament est un générique de CERAZETTE.

Dans quel cas le médicament ANTIGONE est-il prescrit ?

C'est un contraceptif oral. Il contient un progestatif seul (sans estrogène associé). Tous les comprimés ont une composition identique. Ce contraceptif est dit microdosé car il contient une très faible dose d'hormone.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament ANTIGONE

ANTIGONE Gé 75 μg : comprimé (blanc) ; boîte de 1 plaquette de 28
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 1,14 €.
ANTIGONE Gé 75 μg : comprimé (blanc) ; boîte de 3 plaquettes de 28
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 2,83 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament ANTIGONE

p cp
Désogestrel0,075 mg
Lactose+
Excipients : Acide stéarique, Alpha-tocophérol, Amidon de maïs, Hypromellose, Lactose monohydrate, Macrogol 6000, Povidone K 30, Propylèneglycol, Silice colloïdale anhydre, Talc, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament ANTIGONE

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • accident thromboembolique veineux en cours (phlébite, embolie pulmonaire...),

  • hépatite ou antécédent récent d'hépatite,

  • certains cancers susceptibles d'être stimulés par les progestatifs (cancer du sein par exemple),

  • saignement génital intermittent (l'origine de ce saignement doit être déterminée par des examens avant la mise en route du traitement),

  • en association avec les produits contenant du millepertuis.

Attention

Une surveillance médicale et des analyses sont nécessaires avant et pendant la contraception orale. Cette surveillance sera renforcée en cas d'antécédent de grossesse extra-utérine ou d'accident thromboembolique, de diabète, d'ictère (jaunisse) chronique ou survenu lors d'une grossesse.

L'efficacité contraceptive des progestatifs microdosés n'est pas absolue. Il est d'autant plus important de veiller à la régularité de la prise.

En cas d'arrêt des règles pendant plus de deux cycles consécutifs, l'absence de grossesse doit être vérifiée avant de poursuivre la contraception.

Interactions du médicament ANTIGONE avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé avec les produits de phytothérapie contenant du millepertuis : risque de baisse de la sécurité contraceptive.

L'efficacité contraceptive de ce médicament peut être diminuée par la prise conjointe d'un médicament inducteur enzymatique.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Ce médicament n'a pas de raison d'être utilisé pendant la grossesse. Si une grossesse survient malgré la contraception, du fait d'un oubli ou d'un retard de pilule, interrompez immédiatement la prise des comprimés. La grossesse pourra être poursuivie normalement si vous le désirez.

Allaitement :

Ce médicament passe faiblement dans le lait maternel ; son usage est possible pendant l'allaitement après avis médical.

Mode d'emploi et posologie du médicament ANTIGONE

Prendre régulièrement, et sans oubli, 1 comprimé par jour à la même heure, sans interruption entre 2 plaquettes. Cette pilule doit être impérativement prise chaque jour à la même heure.

En cas de première contraception orale ou de reprise d'une contraception interrompue temporairement, prendre le premier comprimé le premier jour des règles. Il est également possible de débuter le traitement entre le 2e et le 5e jour après le début des règles, mais dans ce cas, une méthode contraceptive complémentaire (préservatif par exemple) doit être utilisée pendant les 7 premiers jours de prise du contraceptif.

En cas de changement de contraceptif, prendre le premier comprimé le lendemain et à la même heure que le dernier comprimé de la plaquette du précédent contraceptif.

Après un accouchement ou une interruption de grossesse, suivre les indications du médecin.

Conseils

En cas d'oubli d'un comprimé, prendre immédiatement le comprimé oublié et continuer à l'heure habituelle pour les comprimés suivants (ce qui peut correspondre à la prise de 2 comprimés si l'oubli est découvert lors de la prise suivante). Si le retard est supérieur à 12 heures, l'efficacité contraceptive n'est plus assurée et une autre méthode complémentaire (préservatif par exemple) doit être employée pendant au moins les 7 jours suivants. Un risque de grossesse existe en cas d'oubli de plus de 12 heures au cours de la première semaine d'utilisation alors que des rapports sexuels ont eu lieu au cours des 7 jours précédant cet oubli.

En cas de vomissements ou de diarrhée survenant dans les 4 heures suivant la prise du comprimé (sans rapport avec la prise du contraceptif), prendre un autre comprimé. Si le délai est de plus de 4 heures ou si les troubles se répètent, la sécurité contraceptive n'est plus assurée et une méthode complémentaire doit être employée pour le cycle en cours.

Effets indésirables possibles du médicament ANTIGONE

En début de traitement : irrégularité des cycles, saignement entre les règles.

Fréquents (1 à 10 % des utilisatrices) : maux de tête, nausées, prise de poids, douleur ou tension des seins, acné, modification de l'humeur, diminution de la libido.

Plus rarement (moins de 1 % des utilisatrices) : infection vaginale, kystes des ovaires, vomissements, chute de cheveux, éruption cutanée, fatigue, intolérance aux lentilles de contact.

En cas d'antécédent de jaunisse ou de démangeaisons au cours d'une grossesse, risque de récidive lors de la prise de ce contraceptif.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (196)

Le 02/11/2017 à 20:11
avatar ohts
ohts Profession non médicale / Autre
Bonjour à toutes,
J’ai longtemps était sous pilule depuis l’âge de mes 17 ans (j’en ai aujourd’hui 22). Depuis toujours sous optilova (changements dû à une prise de poids intense, rétention d’eau, gonflement des jambes et acnés) puis depuis 3 mois sur Antigone GÉ (prise de poids, maux de tête, acné, gonflement, perte de cheveux intense, perte totale de libido) j’ai décidé de l’arrêter (car j’en ai marre d’empoissonner mon corps) depuis maintenant 1 semaine et toujours pas de règle à l’horizon est ce normal ? Dans combien de temps mon corps va être « normal » ?
Merci de votre réponse :)

0 0
Le 07/11/2017 à 10:59
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
Après une contraceptoin, il est banal et normal de devoir attendre plusieurs semaines avant le retour des règles.

0 0
Le 08/10/2017 à 15:56
avatar dracula06
dracula06 Profession non médicale / Autre
depuis le 3 mois et demi je prend antigone mais je ne suis plus régler depuis est ce je dois m inquiter ou pas ? pcq avec ma dernier pillule optilova el me donnait trop de cholestérole et j avais des saignement pendant au moins un mois . MERCI

3 1
Le 10/10/2017 à 09:55
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
La disparition des règles est habituelle (mais pas systématique) avec les pilules microgestatives prises en continu.

0 0
Le 30/09/2017 à 22:43
avatar Wystalia
Wystalia Etudiant d'une autre profession de santé
Depuis maint 1 mois j’ai commencé l’antigone pour des problèmes hormonaux, depuis maintenant j’ai eu mes règles avec un écoulement « normal » pendant 4 jours et puis depuis 2 semaines maintenant j’ai des écoulements de sang, mais je n’ai pas pas besoin de porter de protection, et avec des douleurs. Est-ce que c’est normal ?

0 0
Le 03/10/2017 à 11:04
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Autant un léger saignement est banal, autant la présence de douleurs associées nécessite une consultation par prudence.

0 1
Le 15/09/2017 à 20:32
avatar viben13
viben13 Etudiant d'une autre profession de santé
bonjour, moi je prends antigone depuis décembre, je n'ai jamais eu de soucis, plus de règles, sauf depuis deux jours, elles ont l'air de revenir ( si c'est bien ça et pas autre chose) .je savais que je pouvais avoir des règles irrégulières avec cette pilule mais après tout ce temps je ne m'y attendais pas donc j'aimerais savoir si c'est possible ou si il faut vite que j'aille consulter car c’est tout autre chose. merci.

0 0
Le 19/09/2017 à 12:26
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Le survenue de saignements est banal pendant la prise d'une contraception progestative faiblement dosée. Maintenant, pour savoir si c'est autre chose, il faut consulter, mais l'urgence ne serait justifiée qu'en cas de douleurs ou de saignements très abondants.

0 1
Le 23/06/2017 à 13:25
avatar Mimi25
Mimi25 Profession non médicale / Autre
Bonjour,
J'ai accouche par voie basse le.15 mai. Je prends la pilule antigone depuis le 15 juin car j'allaite. Depuis 5 jours j'ai des saignements de plus en plus importants. Je ne me souviens pas avoir eu de tels saignements lors de mes précédents accouchements. Y a t'il une regle sur la durée de ses saignements ou bien je vais y avoir droit pendant tout mon allaitement ?
Merci

1 2
Le 27/06/2017 à 12:22
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Difficile de prévenir le futur...Tout est possible. Je ne peux que vous inviter à consulter votre médecin.

0 0
Le 08/06/2017 à 21:29
avatar Sandoou
Sandoou Profession non médicale / Autre
Bonsoir les filles , alors pour répondre à ta question kiki82 sa dépend si tu allaite ou pas , il donne une pilule faible ... après la moi j étais sous optimizette et pareille j'ai des perte de sang tous le temps et j'ai accouché mi avril donc la je passe sous antigone Ge .c cel que j'avais de ma premier grossesse 2013 .si tu alalite pas tu peux reprendre ta pilule si elle te convenait après pour la reprise demande à une pharmacienne ou autre .

1 0
Le 02/05/2017 à 17:01
avatar Kiki82
Kiki82 Profession non médicale / Autre
Bonjour
J'ai accouché début février et j'ai repris antigone il y a 3 semaines. J'ai eu des Règles au bout de 5 jours de plaquette et aujourd hui ça recommence. Dois je continuer cette pilule ou bien repasser sous Minerva que je prenais avant de concevoir un bébé ? Car avoir des règles tous les 15 jours ce n'est pas pratique.
Je n'ai pas eu de retour de couches, c'est mon gynécologue qui m'a dit de la reprendre il y a 3 semaines. Que dois je faire ?

1 1
Le 04/05/2017 à 11:56
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour, nous ne pouvons pas répondre à la place de votre gynécologue. Sur un plan général, il faut parfois plusieurs cycles pour régulariser les règles après une grossesse.

2 0
Le 02/04/2017 à 05:51
avatar sissiM
sissiM Profession non médicale / Autre
Cependant, depuis quelques temps, j'arrive difficilement à "hydrater" la zone vaginale et celle-ci se dessèche assez rapidement, mon petit ami est patient mais cela me gène. Alors, je voulais savoir si cela était entièrement lié à ma pilule et si il faut que je songe à consulter si cela persiste encore.
je suis étudiante, et payer une consultation si il n'y en a pas besoin me dérangerait énormément sachant que je suis boursière.

3 0
Le 10/04/2017 à 09:32
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour, malheureusement, il est impossible de faire une consultation "en ligne" pour un problème personnalisé. La pilule peut influencer la sécheresse vaginale, et parfois la provoquer à elle seule. Sachez que les consultation pour contraception au Planning familial sont gratuites (En France).

2 2
Le 02/04/2017 à 05:46
avatar sissiM
sissiM Profession non médicale / Autre
Bonjour,

J'ai 18 ans et je prends Antigone depuis 2 ans. Avec cette pilule, je sais que l'absence de règles est normale mais au début, je m'y suis tout de suite adaptée après une IVG, j'avais mes règles tous les 3 mois, à chaque fin de boite. Seulement, depuis fin Août 2016, je n'ai pas eu du tout de règles, or, nous sommes en Avril 2017, cela fait donc 8 mois sans règles. Par ailleurs, j'ai eu des relations sexuelles avec mon copain avec protection puis sans, après avoir fait ensemble un test pour les MST au mois d'octobre, quelques oublis depuis mais pas au début de notre relation qui a commencé début Septembre. J'ai fait des tests de grossesse à chaque mois pour évincer cette option et suite à une série d'infections urinaires, j'ai du passer une échographie des reins et la radiologue a vérifié qu'il n'y avait rien dans mon utérus et qu'à ce niveau, tout avait l'air normal.

2 2
Le 17/01/2017 à 19:38
avatar Lilou
Lilou Profession non médicale / Autre
Bonsoir, je prends cerazette depuis 3 ans, tout allé bien sauf depuis quelques mois. Je dois préciser que je n'ai plus mes règles depuis 3 ans ce qui n'est pas anormal sous cerazette. Bref, mon problème c'est que depuis 2 mois j'ai des pertes brunes, ça repart, ça reviens ! C'est bizarre ! Est ce normal ? D'où ça vient ? Merci pour vos réponses

2 0
Le 27/01/2017 à 16:52
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,

Les pertes brunes correspondent à du sang vieilli, cela ne présente pas de risque pour la santé.

4 3
Lire tous les commentaires

Actualités

La transmission de l'hépatite A est le plus souvent oro-fécale par des aliments ou de l'eau contaminés (illustration).

Hépatite A : mise à disposition d'unités du vaccin HAVRIX 1440 destinées à l'export

COLOFOAM est un corticoïde à usage local sous forme de mousse rectale (illustration).

COLOFOAM mousse rectale : rupture de stock pour une durée indéterminée

PERCUTALGINE est indiqué dans le traitement local d'appoint des tendinites et des entorses bénignes (illustration).

PERCUTALGINE : fin de commercialisation de toutes les présentations