En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

ENTACAPONE MYLAN

Mis à jour : Jeudi 19 Octobre 2017

Antiparkinsonien

Ce médicament est un générique de COMTAN.

Dans quel cas le médicament ENTACAPONE MYLAN est-il prescrit ?

Ce médicament est un adjuvant de la lévodopa, une substance utilisée dans le traitement de la maladie de Parkinson. L'entacapone stabilise l'effet de la lévodopa en empêchant sa dégradation par une enzyme de l'organisme (la COMT). Cet effet stabilisant s'ajoute à celui d'autres médicaments associés habituellement à la lévodopa : bensérazide contenu dans le MODOPAR et carbidopa contenue dans le SINEMET.

Il est utilisé dans le traitement de la maladie de Parkinson, en complément du traitement par la lévodopa (MODOPAR, SINEMET...), chez les malades qui ne peuvent être stabilisés par ces seuls médicaments, particulièrement ceux qui souffrent de fluctuations de fin de doses (effet on-off).

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament ENTACAPONE MYLAN

ENTACAPONE MYLAN 200 mg : comprimé (orange) ; boîte de 60
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 22,75 €.
ENTACAPONE MYLAN 200 mg : comprimé (orange) ; boîte de 100
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 36,68 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament ENTACAPONE MYLAN

p cp
Entacapone200 mg
Saccharose+
Excipients : Cellulose microcristalline, Fer jaune oxyde, Fer rouge oxyde, Glycérol, Huile végétale hydrogénée, Hyprolose faiblement substituée, Hypromellose, Magnésium stéarate, Mannitol, Opadry, Polysorbate 80, Saccharose, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament ENTACAPONE MYLAN

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

Des précautions sont nécessaires en cas d'hypotension orthostatique.

Une augmentation des mouvements anormaux ou des troubles digestifs peut être constatée en début de traitement. Elle est généralement due à la lévodopa prescrite conjointement, dont l'activité se trouve renforcée. Une adaptation de la posologie de la lévodopa par le médecin permet souvent de la faire disparaître.

Certains troubles peuvent apparaître à l'arrêt du traitement et nécessitent une consultation médicale : une rigidité musculaire importante associée à une fièvre et à des troubles psychiques.

Ce médicament est toujours utilisé en association avec la lévodopa, qui est susceptible de provoquer un endormissement soudain au cours de la journée sans signe annonciateur. La conduite automobile et l'utilisation de machines dangereuses sont déconseillées pendant le traitement.

Interactions du médicament ENTACAPONE MYLAN avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé à certains IMAO, notamment la phénelzine ou la tranylcypromine (non commercialisés en France).

Respectez un intervalle minimal de 2 heures entre la prise de ce médicament et celle de médicament contenant du fer.

Toutes les interactions potentielles de ce médicament sont mal connues. Il est préférable de demander l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien qui disposent des données les plus actualisées.

Fertilité, grossesse et allaitement

L'effet de ce médicament pendant la grossesse ou l'allaitement est mal connu. Par mesure de prudence, son usage est contre-indiqué chez la femme enceinte ou chez celle qui allaite.

Mode d'emploi et posologie du médicament ENTACAPONE MYLAN

Les comprimés peuvent être pris pendant ou en dehors des repas.

Posologie usuelle :

1 comprimé à chaque prise de lévodopa.

Conseils

Dans le traitement de la maladie de Parkinson, il est important de respecter la posologie, notamment les horaires de prises préconisés par votre médecin : un pilulier peut être utile.

Effets indésirables possibles du médicament ENTACAPONE MYLAN

Ce médicament étant toujours prescrit conjointement à la lévodopa, il est difficile d'isoler ses effets indésirables potentiels.

Les effets indésirables constatés au cours de traitement associant entacapone et lévodopa ont été : mouvements anormaux, troubles digestifs (nausées, diarrhée, douleurs abdominales...), sécheresse de la bouche.

Une coloration brun-rouge des urines peut être observée. Elle est normale et ne prête pas à conséquence.

Rarement : éruption cutanée.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

Représentation anatomique en 3D de la glande thyroïde (illustration).

THYROFIX comprimé (lévothyroxine) : mise à disposition progressive à partir du 8 décembre 2017

L'inscription d'une spécialité au répertoire des génériques est une condition indispensable à la substitution lors de la délivrance à l'officine (illustration).

Répertoire des génériques : inscription de 12 nouveaux groupes

Le déremboursement de GYNOPURA Gé 1 % crème et de NUROFENPRO entrera en vigueur le 2 janvier 2018 (illustration).

GYNOPURA Gé 1 % crème et NUROFENPRO : déremboursement à partir du 2 janvier 2018