CHOLURSO

Mis à jour : Mardi 18 Février 2020
Famille du médicament :

Acides biliaires

Dans quel cas le médicament CHOLURSO est-il prescrit ?

Ce médicament appartient à la famille des dissolvants des calculs de la vésicule biliaire. Il contient une substance qui se trouve normalement en petite quantité dans la bile.

Il est utilisé pour dissoudre les calculs biliaires formés de cholestérol et dans le traitement de certaines maladies chroniques du foie.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament CHOLURSO

CHOLURSO 250 mg : comprimé (blanc) ; boîte de 60
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 21,25 €.
CHOLURSO 500 mg : comprimé (blanc) ; boîte de 60
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 42,25 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament CHOLURSO

p cpp cp
Acide ursodésoxycholique250 mg500 mg
Excipients : Alcool polyvinylique, Amidon de maïs, Lécithine, Macrogol, Magnésium stéarate, Povidone, Silice colloïdale anhydre, Sodium laurylsulfate, Talc, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament CHOLURSO

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • infection ou obstruction des canaux biliaires,

  • inflammation de la vésicule biliaire.

Attention

L'action de ce médicament dans le traitement des calculs biliaires est lente. La taille du calcul est surveillée par échographie.

En cas de maladie chronique du foie, des prises de sang régulières sont nécessaires pendant le traitement. Elles permettent de détecter rapidement une éventuelle dégradation du fonctionnement du foie.

Interactions du médicament CHOLURSO avec d'autres substances

Ce médicament peut interagir avec la colestyramine (QUESTRAN), notamment utilisée pour soulager les démangeaisons associées à certaines jaunisses. Un délai minimum de 4 heures doit être respecté entre la prise de ces deux médicaments.

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez un médicament contenant de la ciclosporine.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Ce médicament ne doit pas être utilisé sans avis médical pendant la grossesse, notamment au cours des 3 premiers mois.

Allaitement :

Les données actuellement disponibles ne permettent pas de savoir si ce médicament passe dans le lait maternel. Néanmoins, son utilisation est possible pendant l'allaitement sur avis médical.

Mode d'emploi et posologie du médicament CHOLURSO

Ce médicament doit être pris au cours des repas, en deux prises quotidiennes, matin et soir, ou en une prise unique, le soir.

Posologie usuelle :

  • Calculs biliaires : la posologie varie en fonction du poids du patient. En moyenne, 2 comprimés à 250 mg ou 1 à 2 comprimés à 500 mg par jour. Ce traitement dure habituellement 6 mois et peut être poursuivi plus longtemps si le calcul est volumineux.

  • Maladie chronique du foie : la posologie est individuelle. Suivre strictement la prescription du médecin.

Conseils

Dans le cadre du traitement des calculs biliaires, ce médicament est habituellement réservé aux patients qui présentent une contre-indication à la chirurgie.

Effets indésirables possibles du médicament CHOLURSO

Fréquents : selles pâteuses ; diarrhée, pouvant nécessiter une diminution de la posologie.

Très rarement : douleur abdominale, urticaire, calcification des calculs bilaires.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).

Disponibilité des médicaments distribués en ville et à l'hôpital : 2 ruptures de stock et 1 remise à disposition

Représentation anatomique de la prostate (illustration).

XTANDI : extension du remboursement dans le cancer de la prostate résistant à la castration non métastatique

Les produits de contraste utilisés pour la réalisation de certains examens d'imagerie peuvent déclencher des réactions d'hypersensibilité immédiate, de sévérité variable (illustration).

Produits de contraste : des précautions à respecter pour encadrer le risque d'hypersensibilité immédiate