En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

ZALASTA

Mis à jour : Mardi 17 Septembre 2019
Famille du médicament :

Neuroleptique atypique

Ce médicament est un générique de ZYPREXA.

Ce médicament est un générique de ZYPREXA VELOTAB.

Dans quel cas le médicament ZALASTA est-il prescrit ?

Ce médicament est un neuroleptique dit atypique. Certains de ses effets indésirables sont moins marqués que ceux des neuroleptiques classiques. Il a des propriétés antipsychotiques et agit également comme régulateur de l'humeur (thymorégulateur).

Il est utilisé dans le traitement de certains troubles psychiques : schizophrénie, trouble bipolaire (en prévention des récidives), épisodes maniaques.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament ZALASTA

ZALASTA Gé 5 mg : comprimé ; boîte de 28
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 18,51 €.
ZALASTA Gé 5 mg : comprimé orodispersible ; boîte de 28
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 18,51 €.
ZALASTA Gé 7,5 mg : comprimé ; boîte de 28
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 12,33 €.
ZALASTA Gé 10 mg : comprimé ; boîte de 28
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 11,81 €.
ZALASTA Gé 10 mg : comprimé orodispersible ; boîte de 28
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 11,81 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament ZALASTA

p cpp cpp cp
Olanzapine5 mg5 mg7,5 mg
Lactose++
Aspartam+
p cpp cp
Olanzapine10 mg10 mg
Lactose+
Aspartam+
Excipient commun : Magnésium stéarate
Autres excipients (spécifiques à certaines formes) : Amidon de maïs, Amidon de maïs modifié, Aspartam, Calcium silicate, Cellulose microcristalline, Cellulose poudre, Crospovidone, Hyprolose faiblement substituée, Lactose, Lactose monohydrate, Mannitol, Silice colloïdale anhydre

Contre-indications du médicament ZALASTA

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

En cas de survenue d'une fièvre inexpliquée associée à une raideur musculaire (qui pourraient être dues au médicament), ne poursuivez pas le traitement sans avis médical : risque de syndrome malin des neuroleptiques.

Des précautions sont nécessaire en cas d'antécédent d'épilepsie, de diabète, de maladie de Parkinson, de maladie du foie ou de prédisposition à l'hypotension orthostatique.

Les troubles urinaires en rapport avec un adénome de la prostate, une constipation rebelle, ou d'autres symptômes susceptibles d'être accentués par les effets atropiniques (modérés) de ce médicament doivent être signalés au médecin.

Évitez les boissons alcoolisées : augmentation du risque de somnolence.

Attention : conducteurCe médicament peut induire une somnolence, parfois intense chez certaines personnes. Cette somnolence peut être augmentée par la prise d'alcool ou d'autres médicaments sédatifs. La conduite et l'utilisation de machines dangereuses sont déconseillées, surtout dans les heures qui suivent la prise du médicament.

Interactions du médicament ZALASTA avec d'autres substances

Ce médicament peut interagir avec les médicaments dopaminergiques et les médicaments contenant de la fluvoxamine ou de la ciprofloxacine.

Un délai d'au moins 2 heures doit être respecté entre la prise de ce médicament et de ceux contenant du charbon.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

L'effet de ce médicament pendant la grossesse est mal connu : seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel de son utilisation dans votre cas.

Allaitement :

Ce médicament passe faiblement dans le lait maternel : l'allaitement est déconseillé sans avis médical.

Mode d'emploi et posologie du médicament ZALASTA

La dose quotidienne est généralement prise en une fois, au cours ou en dehors des repas.

Les comprimés orodispersibles peuvent être mis directement dans la bouche ou bien dissous prélablement dans un verre d'eau ou une autre boisson.

Posologie usuelle :

Conseils

Dans le traitement de la schizophrénie et autres psychoses, les neuroleptiques permettent de contrôler efficacement la maladie, mais une modification ou un arrêt intempestif du traitement expose à une rechute grave.

Une prise de poids peut être observée au cours du traitement. Une alimentation équilibrée, et si nécessaire les conseils d'un nutritionniste, peuvent prévenir et limiter ce phénomène.

Ce médicament doit être conservé à l'abri de la lumière, de préférence dans son emballage d'origine.

Effets indésirables possibles du médicament ZALASTA

Fréquents (plus de 10 % des utilisateurs) : somnolence, prise de poids (surtout chez les sujets initialement minces et aux posologies supérieures ou égales à 15 mg par jour).

Occasionnels : vertiges, fatigue, augmentation de l'appétit, œdèmes, hypotension orthostatique, constipation, bouche sèche, mouvements ou grimaces involontaires, tremblement, raideur anormale, augmentation transitoire des transaminases.

Rares (moins de 1 % des utilisateurs) : photosensibilisation, ralentissement du cœur, développement ou tension des seins, écoulement de lait par le mamelon, augmentation du taux de sucre dans le sang.

Exceptionnels (moins de 0,1 % des utilisateurs) : anomalie de la numération formule sanguine, convulsions, éruption cutanée, pancréatite, hépatite, priapisme, difficulté pour uriner.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

La mitomycine C est une substance antinéoplasique et antibiotique extraite de Streptomyces caespitosus, une espèce d'actinobactéries (illustration @Wikimedia).

Tumeurs de vessie : rappel de tous les lots de mitomycine-C Kyowa (AMETYCINE) et alternatives

C'est officiel : les produits d'homéopathie ne seront plus remboursés à partir du 1er janvier 2021 (illustration).

Homéopathie : la date du déremboursement total et la liste des produits concernés sont désormais officielles

Chez l'enfant à partir de 3 ans relevant des recommandations vaccinales, le vaccin grippal INFLUVAC TETRA est désormais remboursable (illustration).

Grippe : le remboursement du vaccin INFLUVAC TETRA est étendu à l'enfant de 3 à 17 ans