TOVIAZ

Mis à jour : Mardi 17 Septembre 2019
Famille du médicament :

Antispasmodique urinaire

Dans quel cas le médicament TOVIAZ est-il prescrit ?

Ce médicament est un antispasmodique qui lutte contre la contraction anormale de la vessie. Le relâchement des muscles de la vessie permet de prévenir les émissions involontaires d'urine.

Il est utilisé dans le traitement des envies fréquentes et/ou impérieuses d'uriner dues à une instabilité de la vessie et entraînant des fuites d'urine.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament TOVIAZ

TOVIAZ 4 mg : comprimé à libération prolongée (bleu clair) ; boîte de 28
Sur ordonnance (Liste II) - Remboursable à 30 % - Prix : 18,29 €.
TOVIAZ 8 mg : comprimé à libération prolongée (bleu) ; boîte de 28
Sur ordonnance (Liste II) - Remboursable à 30 % - Prix : 18,29 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament TOVIAZ

p cpp cp
Fésotérodine fumarate4 mg8 mg
Lactose++
Lécithine de soja++
Excipients : Alcool polyvinylique, Cellulose microcristalline, Glycérol dibéhénate, Hypromellose, Indigotine laque aluminique, Lactose, Lactose monohydrate, Macrogol 3350, Soja lécithine, Talc, Titane dioxyde, Xylitol

Contre-indications du médicament TOVIAZ

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

Une infection urinaire peut provoquer à elle seule des envies impérieuses d'uriner. Ce traitement serait alors inadapté. En cas de doute, consultez votre médecin.

En cas de gonflement du visage (lèvres, paupières...) ou d'une autre région du corps, prenez un avis médical en urgence : il peut s'agir d'un œdème de Quincke.

Des précautions sont nécessaires en cas de risque d'obstruction du tube digestif (sténose du pylore par exemple), de reflux gastro-œsophagien, d'insuffisance rénale, de troubles des nerfs ou de prédisposition aux troubles du rythme cardiaque.

Ce médicament présente des effets atropiniques. Il peut provoquer un glaucome aigu chez les personnes prédisposées : œil rouge, dur et douloureux, avec vision floue. Une consultation d'extrême urgence auprès d'un ophtalmologiste est nécessaire.

Attention : conducteurCompte-tenu de ses effets indésirables potentiels, ce médicament peut, chez certaines personnes, ne pas être compatible avec la conduite automobile ou le maniement de machines dangereuses. Assurez-vous à l'occasion des premières prises que vous supportez bien ce médicament avant de conduire ou d'utiliser une machine.

Interactions du médicament TOVIAZ avec d'autres substances

Chez les personnes souffrant d'insuffisance rénale ou d'insuffisance hépatique, ce médicament ne doit pas être associé avec les antiprotéases (atazanavir, indinavir, nelfinavir, ritonavir, saquinavir), les antibiotiques contenant de l'érythromycine ou de la clarithromycine et les antifongiques contenant du kétoconazole ou de l'itraconazole.

Fertilité, grossesse et allaitement

L'effet de ce médicament pendant la grossesse et l'allaitement n'est pas connu. Par prudence, son usage est déconseillé chez la femme enceinte ou qui allaite.

Mode d'emploi et posologie du médicament TOVIAZ

Ce médicament peut être pris au cours en dehors des repas. Les comprimés doivent être avalés entiers, avec une boisson.

Posologie usuelle :

  • Adulte : la dose initiale recommandée est de 1 comprimé à 4 mg par jour. En fonction de l'effet du médicament, la dose peut être augmentée à 1 comprimé à 8 mg par jour. Néanmoins, chez l'insuffisant rénal ou hépatique, elle ne doit pas dépasser 1 comprimé à 4 mg par jour.

Conseils

L'effet optimal du médicament est habituellement observé après 2 à 8 semaines de traitement. Le médecin évalue généralement l'intêret du traitement après ce délai.

Effets indésirables possibles du médicament TOVIAZ

Le plus fréquemment : sécheresse de la bouche.

Fréquents : insomnie, maux de tête, sensation vertigineuse, douleur thoracique, œil sec, gorge sèche, douleur abdominale, diarrhées, digestion difficile, constipation, nausées, difficulté à uriner.

Peu fréquents : fatigue, vision floue, tachycardie, palpitations, trouble du goût, somnolence, mal de gorge, toux, gène abdominale, ballonnements, sécheresse de la peau, éruption cutanée, démangeaisons, blocage des urines, infection des voies urinaires, augmentation des transaminases.

Très rarement : réaction allergique (œdème de Quincke), confusion des idées.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

LEXIQUE

adénome de la prostate

Augmentation du volume de la prostate, glande située sous la vessie de l'homme. Cette augmentation de volume est bénigne, n'a aucun rapport avec un cancer, mais peut gêner le passage des urines dans le canal (urètre) qui traverse la glande.

Les symptômes qui font évoquer la présence d'un adénome de la prostate sont :
  • une difficulté à uriner (lenteur, faiblesse du jet) ;

  • le besoin de se lever plusieurs fois la nuit pour uriner ;

  • des envies d'uriner impérieuses et difficiles à contrôler.

Certains médicaments, les atropiniques notamment, peuvent avoir pour effet indésirable d'aggraver la gêne et peuvent conduire à un blocage total de l'évacuation de la vessie. Ils sont donc contre-indiqués ou doivent être utilisés prudemment chez les hommes présentant les symptômes décrits ci-dessus.

antibiotique

Substance capable de bloquer la multiplication de certaines bactéries ou de les tuer. Le spectre d'un antibiotique est l'ensemble des bactéries sur lesquelles ce produit est habituellement actif. Contrairement aux bactéries, les virus ne sont pas sensibles aux antibiotiques. Les premiers antibiotiques furent extraits de cultures de champignons : penicillium (pénicilline), streptomyces (streptomycine). Ils sont actuellement fabriqués par synthèse chimique. Les antibiotiques sont divisés en familles : pénicillines, céphalosporines, macrolides, tétracyclines (cyclines), sulfamides, aminosides, lincosanides, phénicolés, polymyxines, quinolones, imidazolés, etc.

Un usage inapproprié des antibiotiques peut favoriser l'apparition de résistances : n'utilisez un antibiotique que sur prescription médicale, respectez sa posologie et sa durée, ne donnez pas et ne conseillez pas à une autre personne un antibiotique que l'on vous a prescrit.

antifongique

Médicament qui détruit les champignons et levures microscopiques. Ceux-ci peuvent être présents sur la peau ou les muqueuses (tube digestif ou organes génitaux). La levure la plus courante est le Candida albicans.

antiprotéase

Médicament antirétroviral qui agit en bloquant une enzyme (la protéase) nécessaire à la maturation du virus du sida (VIH) dans les cellules infectées. Ce type de médicament bloque l'une des étapes de la reproduction du virus, sans toutefois permettre son éradication. Il est le plus souvent utilisé en association avec d'autres antirétroviraux.

antispasmodique

Médicament qui lutte contre les spasmes. Les antispasmodiques agissent généralement en empêchant la contraction de fibres musculaires présentes dans la paroi de l'intestin ou des voies urinaires.

atropinique

Médicament dont les effets sont proches de ceux de l'atropine. Les atropiniques luttent contre les spasmes et la diarrhée. Les effets indésirables des atropiniques sont les suivants : épaississement des sécrétions bronchiques, sécheresse de la bouche et des muqueuses, constipation, risque de blocage des urines et de crise de glaucome aigu chez les personnes prédisposées, troubles de l'accommodation, sensibilité anormale à la lumière par dilatation de la pupille. La prise de plusieurs médicaments atropiniques augmente le risque d'effets indésirables. En cas de surdosage ou d'ingestion accidentelle, peuvent apparaître également les signes suivants : peau rouge et chaude, fièvre, accélération de la respiration, baisse ou, au contraire, élévation de la tension artérielle, agitation, hallucinations, mauvaise coordination des mouvements. Prévenez d'urgence votre médecin ou, à défaut, appelez le 15, le 112 ou un service médical d'urgence.

Outre l'atropine et ses dérivés, d'autres médicaments présentent des effets atropiniques : les antidépresseurs imipraminiques, certains antihistaminiques, antispasmodiques, antiparkinsoniens et neuroleptiques.

glaucome

Maladie caractérisée par l'augmentation de la pression des liquides contenus dans l'œil (hypertension intraoculaire).

Ce terme général recouvre deux affections totalement différentes :
  • Le glaucome à angle ouvert ou glaucome chronique est le plus fréquent ; il est généralement sans symptômes, dépisté par la mesure de la tension intraoculaire chez l'ophtalmologiste. Il ne provoque pas de crise aiguë, et le traitement repose essentiellement sur des collyres bêtabloquants. Les personnes atteintes d'un glaucome à angle ouvert ne doivent pas utiliser de dérivés de la cortisone sans avis ophtalmologique préalable.

  • Le glaucome à angle fermé ou glaucome aigu est plus rare. Entre les crises, la tension intraoculaire est normale. Mais l'usage intempestif de médicaments atropiniques (notamment en collyre) provoque une crise aiguë d'hypertension intraoculaire qui peut abîmer définitivement la rétine en quelques heures. C'est une urgence ophtalmologique qui se reconnaît à un œil brutalement rouge, horriblement douloureux, dur comme une bille de verre, et dont la vision devient floue.

L'angle dont il est question dans ces deux affections est l'angle irido-cornéen. C'est en effet entre l'iris et la cornée que se situe le système d'évacuation des liquides de l'œil. Un angle peu ouvert (fermé) expose à une obstruction totale du système d'évacuation. Cette obstruction peut survenir lorsque l'iris est ouvert au maximum (mydriase) sous l'effet d'un médicament atropinique : l'iris vient alors s'accoler à la cornée.

Les contre-indications des médicaments atropiniques ne concernent que les personnes ayant déjà fait des crises de glaucome à angle fermé, ou chez qui un ophtalmologiste a détecté ce risque. Celles qui souffrent d'un glaucome chronique à angle ouvert ne sont pas concernées par ces contre-indications.

insuffisance hépatique

Incapacité du foie à remplir sa fonction, qui est essentiellement l'élimination de certains déchets, mais également la synthèse de nombreuses substances biologiques indispensables à l'organisme : albumine, cholestérol et facteurs de la coagulation (vitamine K, etc.).

insuffisance rénale

Incapacité des reins à éliminer les déchets ou les substances médicamenteuses. Une insuffisance rénale avancée ne se traduit pas forcément par une diminution de la quantité d'urine éliminée. Seuls une prise de sang et le dosage de la créatinine peuvent révéler cette maladie.

libération prolongée

Procédé de fabrication d'un médicament, qui permet une libération lente et progressive des substances actives dans l'organisme.

Abréviation : LP.

mégacôlon

Dilatation d'une partie du gros intestin où s'accumulent gaz et matières fécales. Il s'accompagne fréquemment de constipation.

myasthénie

Maladie des muscles se traduisant par une fatigabilité anormale pendant l'effort. Il existe des formes de myasthénie plus ou moins graves.

œdème

Accumulation d'eau ou de lymphe provoquant un gonflement localisé.

palpitations

Perception anormale de battements cardiaques irréguliers.

Quincke (œdème de)

Réaction allergique touchant généralement le visage. L'œdème de Quincke se traduit par un gonflement parfois spectaculaire. Les paupières sont souvent les premières touchées. Dans les rares cas où l'œdème touche la gorge, des troubles respiratoires peuvent survenir et un traitement urgent est nécessaire.

réaction allergique

Réaction due à l'hypersensibilité de l'organisme à un médicament. Les réactions allergiques peuvent prendre des aspects très variés : urticaire, œdème de Quincke, eczéma, éruption de boutons rappelant la rougeole, etc. Le choc anaphylactique est une réaction allergique généralisée qui provoque un malaise par chute brutale de la tension artérielle.

rectocolite hémorragique

Maladie inflammatoire du rectum et du côlon, qui évolue par poussées. Chaque poussée s'accompagne de fièvre, de selles glaireuses et sanglantes.

tachycardie

Accélération du rythme des battements du cœur. Elle peut être due à une fièvre, à une hyperthyroïdie, à une maladie cardiaque, à l'action de certains médicaments, etc.

transaminases

Enzymes dosées dans le sang, dont le taux s'élève lors de certaines hépatites. Elles figurent dans les analyses de sang sous le nom de SGOT et SGPT ou ASAT et ALAT.

trouble du rythme cardiaque

Anomalie grave ou bénigne de la fréquence des contractions du cœur. L'extrasystole est une contraction survenant juste avant ou après une contraction normale, souvent perçue comme un léger choc dans la poitrine. La fibrillation est une contraction irrégulière et désordonnée. D'autres troubles existent : torsades de pointes, syndrome de Wolf-Parkinson-White, maladie de Bouveret, tachysystolie, flutter et bloc auriculoventriculaire, etc.