En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

ZEBINIX

Mis à jour : Mardi 22 Octobre 2019
Famille du médicament :

Antiépileptique

Dans quel cas le médicament ZEBINIX est-il prescrit ?

Ce médicament appartient à la famille des anticonvulsivants non barbituriques.

Il est utilisé dans le traitement de certaines formes d'épilepsie, seul ou en association avec un autre antiépileptique.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament ZEBINIX

ZEBINIX : comprimé sécable (oblong, blanc) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 87,86 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament ZEBINIX

p cp
Eslicarbazépine800 mg
Excipients : Croscarmellose sel de Na, Magnésium stéarate, Povidone K 29/32

Contre-indications du médicament ZEBINIX

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

La survenue de toute réaction allergique (boutons, œdème, malaise) impose l'arrêt du traitement : prévenez d'urgence votre médecin afin qu'il modifie votre traitement. Les personnes d'origine chinoise ou thaïlandaise semblent plus particulièrement exposées à l'apparition de réaction cutanée grave. Un test sanguin pourra être proposé pour évaluer les risques.

Une augmentation du risque de dépression et de comportement suicidaire a été observée chez les patients traités par antiépileptiques. Les causes de cette augmentation ne sont pas connues et le risque ne peut être exclu avec ce médicament. La survenue d'idées morbides ou de signes de dépression (changement d'humeur, détachement affectif, difficultés de concentration...) doit être rapidement signalée à votre médecin. La vigilance de l'entourage s'impose.

Ne modifiez ni n'interrompez jamais votre traitement antiépileptique sans l'accord de votre médecin : risque de réapparition des convulsions, même si aucune crise n'est survenue depuis une longue période.

Des précautions sont nécessaires chez les personnes souffrant de certains troubles du rythme cardiaque, d'insuffisance hépatique, d'insuffisance rénale, ainsi que chez les personnes âgées.

Attention : conducteurCompte-tenu de ses effets indésirables potentiels, ce médicament peut, chez certaines personnes, ne pas être compatible avec la conduite automobile ou le maniement de machines dangereuses. Assurez-vous à l'occasion des premières prises que vous supportez bien ce médicament avant de conduire ou d'utiliser une machine.

Interactions du médicament ZEBINIX avec d'autres substances

Ce médicament peut interagir avec les contraceptifs oraux (pilule) : risque de contraception inefficace.

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez un médicament contenant de la simvastatine, de la rosuvastatine ou de la warfarine.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Si une grossesse survient pendant le traitement, consultez votre médecin. L'arrêt brutal de ce médicament pendant la grossesse expose à la réapparition de crises préjudiciables à la mère et à l'enfant à naître. Votre médecin appréciera le risque éventuel lié à l'utilisation de ce médicament dans votre cas. Des examens particuliers permettent de vérifier l'absence d'anomalie chez l'enfant à naître.

Si le traitement est poursuivi jusqu'à l'accouchement, une surveillance médicale du nouveau-né est nécessaire.

Allaitement :

Ce médicament passe dans le lait maternel : l'allaitement est déconseillé.

Mode d'emploi et posologie du médicament ZEBINIX

Ce médicament peut être pris au cours ou en dehors des repas.

Posologie usuelle :

  • Adulte : le médicament est utilisé seul ou en association avec un autre antiépileptique. Le traitement est débuté à la dose de 400 mg, 1 fois par jour, puis augmenté à 800 mg, 1 fois par jour après 1 à 2 semaines. La posologie pourra être encore augmentée en fonction de l'efficacité du traitement.

  • Enfant de plus de 6 ans : le médicament est utilisé en association avec un autre antiépileptique. La dose est fonction du poids de l'enfant. Chez l'enfant de plus de 60 kg, la dose est la même que celle de l'adulte.

Conseils

Veillez à ne pas manquer de ce médicament : lors de vos déplacements, munissez-vous d'une réserve ou de votre ordonnance en cours de validité.

La consommation d'alcool et le manque de sommeil favorisent les crises d'épilepsie ; ils doivent être évités.

Effets indésirables possibles du médicament ZEBINIX

Chez plus de 10 % des patients : sensation de vertiges, somnolence.

Chez 1 à 10 % des patients : sensation de faiblesse ou de fatigue, troubles de la marche, maux de tête, nausées, vomissements, diarrhée, vision double ou floue, trouble de la coordination et de la concentration, tremblements, fourmillements des extrémités, éruption cutanée.

Chez moins de 1 % des patients : aggravation des crises, insomnie, dépression, irritabilité, agitation, manque d'intêret, troubles de l'humeur, confusion des idées, tremblements, bourdonnement d'oreilles, mouvement involontaires des yeux, saignement de nez, brûlure d'estomac, douleurs abdominales, gonflement des gencives, bouche sèche, modification de l'appétit, sécheresse cutanée, sueurs, perte de cheveux, douleur musculaire ou articulaire, règles irrégulières, infection urinaire.

Avec une fréquence non estimée : pancréatite, anomalie de la numération formule sanguine, réaction allergique, troubles du rythme cardiaque.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

Trois situations cliniques permettent désormais d'apposer la mention

Prescription médicamenteuse : de nouvelles règles pour le "non substituable"

Lésions de kératose actinique (illustration @James Heilman sur Wikimedia).

Kératose actinique : utiliser PICATO avec prudence en cas d'antécédents de cancer de la peau

Le point sur les stratégies de switch entre traitements contre la dépression

Changement de traitement antidépresseur : le point sur les stratégies de substitution