En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

MIRVASO

Mis à jour : Jeudi 19 Octobre 2017

Traitement local de la rosacée

Dans quel cas le médicament MIRVASO est-il prescrit ?

Ce gel contient une substance qui réduit les rougeurs cutanées par une contraction des petits vaisseaux sanguins de la peau. Cette substance est proche de l'adrénaline mais, à la différence de celle-ci, elle n'a quasiment pas d'effet sur le système cardiovasculaire.

Il est utilisé dans le traitement des rougeurs du visage associées à la rosacée.

Présentations du médicament MIRVASO

MIRVASO : gel pour application locale ; tube de 30 g
Sur ordonnance (Liste I) - Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament MIRVASO

p g
Brimonidine3,3 mg
Parahydroxybenzoate de méthyle (parabens)+
Propylèneglycol+
Excipients : Carbomère, Eau purifiée, Glycérol, Phénoxyéthanol, P-hydroxybenzoate de méthyle, Propylèneglycol, Sodium hydroxyde, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament MIRVASO

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • enfant de moins de 2 ans,

  • en association avec certains antidépresseurs et les médicaments de la famille des IMAO.

Attention

Évitez l'application sur une peau irritée ou sur des plaies.

Des bouffées congestives se manifestant par une rougeur et une sensation de cuisson au niveau du visage ont été rapportées après l'application du gel. Ces réactions, observées le plus souvent pendant les 2 premières semaines de traitement, peuvent être intenses et la peau peut être plus rouge qu'avant le traitement. Elles nécessitent l'arrêt du traitement et peuvent éventuellement être atténuées par l'application de froid ou l'utilisation d'antihistaminiques ou d'AINS.

Des précautions sont nécessaires chez les personnes souffrant de maladies cardiovasculaires, de phénomène de Raynaud, d'hypotension orthostatique ou de dépression.

Interactions du médicament MIRVASO avec d'autres substances

Les interactions potentielles de ce gel sont encore mal connues.

Par prudence, ce gel ne doit pas être associé avec certains antidépresseurs et les médicaments de la famille des IMAO.

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez d'autres médicament, notamment des médicaments sédatifs.

Fertilité, grossesse et allaitement

L'effet de ce médicament pendant la grossesse ou l'allaitement est mal connu : seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel de son utilisation dans votre cas.

Mode d'emploi et posologie du médicament MIRVASO

Appliquer en couche mince l'équivalent d'un petit pois de gel sur les différentes zones du visage (front, menton, nez et joues), en évitant les yeux, les paupières et la bouche.

Posologie usuelle :

  • Adulte de plus de 18 ans : 1 application de 1 g de gel par jour.

Ne dépassez pas la dose et la fréquence d'application recommandées (une fois par jour en fine couche).

Conseils

Pensez à vous laver les mains après l'application. Attendre que la gel soit sec avant de mettre d'autres produits sur le visage.

En cas de contact accidentel avec les yeux, rincez abondamment.

Effets indésirables possibles du médicament MIRVASO

Réactions locales :

  • fréquents : bouffées congestives (voir Attention), rougeur cutanée, démangeaisons, sensation de brûlure ;

  • peu fréquents : irritation cutanée, aggravation de la rosacée, sensation de chaleur ou de gène cutanée, peau sèche, acné, urticaire, gonflement du visage. En cas d'irritation importante ou de réaction allergique, le traitement doit être interrompu.

Autres réactions : maux de tête, fourmillements, gonflement des paupières, nez bouché, bouche sèche, sensation de pieds et de mains froids, réaction allergique (œdème de Quincke).

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

La transmission de l'hépatite A est le plus souvent oro-fécale par des aliments ou de l'eau contaminés (illustration).

Hépatite A : mise à disposition d'unités du vaccin HAVRIX 1440 destinées à l'export

COLOFOAM est un corticoïde à usage local sous forme de mousse rectale (illustration).

COLOFOAM mousse rectale : rupture de stock pour une durée indéterminée

PERCUTALGINE est indiqué dans le traitement local d'appoint des tendinites et des entorses bénignes (illustration).

PERCUTALGINE : fin de commercialisation de toutes les présentations