En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

SEEBRI BREEZHALER

Mis à jour : Mardi 22 Mai 2018
Famille du médicament :

Bronchodilatateur

Médicament sous surveillance renforcée Ce médicament fait l’objet d’une surveillance supplémentaire afin de pouvoir identifier rapidement de nouvelles informations sur sa sécurité d’emploi.

Dans quel cas le médicament SEEBRI BREEZHALER est-il prescrit ?

Ce médicament est un bronchodilatateur de longue durée d'action qui appartient à la famille des anticholinergiques (atropiniques). Il agit localement contre la contraction anormale des muscles de la paroi des bronches.

Il est utilisé dans le traitement continu de la bronchite chronique de type obstructif (BPCO), c'est-à-dire associée à un rétrécissement du diamètre des bronches.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament SEEBRI BREEZHALER

SEEBRI BREEZHALER : poudre pour inhalation en gélule ; boîte de 30 gélules avec dispositif pour inhalation
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 31,37 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament SEEBRI BREEZHALER

p dose
Glycopyrronium bromure55 μg
soit Glucopyrronium44 μg
Lactose+
Excipients : Lactose, Lactose monohydrate, Magnésium stéarate

Attention

Ce médicament doit être pris régulièrement. Il n'est pas destiné au traitement d'un épisode aigu de bronchite chronique. Lorsque les doses habituellement efficaces deviennent insuffisantes et que les difficultés respiratoires s'accentuent, un traitement complémentaire (par corticoïde ou antibiotique) est nécessaire.

En cas de difficulté à respirer ou à déglutir, de gonflement de la langue, des lèvres et du visage ou de réaction cutanée, ne poursuivez pas le traitement sans avis médical : il peut s'agit d'une réaction allergique.

Des précautions sont nécessaires en cas d'adénome de la prostate, de glaucome à angle fermé, d'insuffisance rénale grave ou de maladie cardiovasculaire (insuffisance coronarienne, infarctus du myocarde, troubles du rythme cardiaque).

Ce médicament présente des effets atropiniques. Il peut provoquer un glaucome aigu chez les personnes prédisposées : œil rouge, dur et douloureux, avec vision floue. Une consultation d'extrême urgence auprès d'un ophtalmologiste est nécessaire.

Fertilité, grossesse et allaitement

L'effet de ce médicament pendant la grossesse ou l'allaitement est mal connu. Par prudence, son usage est déconseillé chez la femme enceinte ou chez celle qui allaite.

Mode d'emploi et posologie du médicament SEEBRI BREEZHALER

Ces gélules ne doivent pas être avalées. Elles sont destinées à être utilisées uniquement avec l'inhalateur fourni dans la boîte.

Retirer le capuchon protecteur et ouvrir l'inhalateur en inclinant l'embout buccal. Sortir une gélule en soulevant la feuille protectrice de la plaquette. Placer une gélule dans la chambre centrale de l'inhalateur. Refermer l'embout buccal. Appuyer sur les 2 boutons latéraux pour percer la gélule (vous devez entendre un clic) puis relâcher. La poudre est prête à être inhalée. Expirer profondément puis placer l'embout buccal à l'entrée de la bouche et inspirer. Il faut tenir l'inhalateur sans appuyer sur les boutons latéraux. Un bourdonnement se fait entendre pendant l'inspiration et un goût sucré se fait sentir quand le produit pénètre dans les poumons. Si vous n'entendez pas de bourdonnement, ouvrir l'inhalateur, replacer la gélule et inhaler à nouveau.

L'inhalation doit être faite au cours d'une inspiration profonde, précédée d'une expiration forcée. Il est ensuite nécessaire de retenir sa respiration quelques instants.

Une fois l'inhalation terminée, ouvrir l'inhalateur pour voir s'il reste de la poudre dans la gélule. S'il reste de la poudre, répéter l'inhalation. Quand la gélule est vide, la retirer de l'inhalateur.

Posologie usuelle :

  • Adulte de plus de 18 ans : inhaler le contenu d'une gélule, 1 fois par jour, de préférence à heure fixe.

Conseils

Lisez attentivement la notice du médicament avant son emploi.

N'hésitez pas à demander une démonstration du maniement de cet appareil à votre médecin ou votre pharmacien.

Le capuchon de protection permet d'éviter l'inhalation accidentelle de poussières ou de corps étrangers qui pourraient se déposer dans l'embout en l'absence de protection ; veillez à le remettre en place après chaque inhalation.

L'inhalateur doit être jeté après 30 jours d'utilisation.

Effets indésirables possibles du médicament SEEBRI BREEZHALER

Fréquents : rhume, maux de tête, gastroentérite, insomnie, sécheresse de la bouche pouvant favoriser à long terme des caries, infection urinaire (chez les personnes de plus de 75 ans).

Peu fréquents : saignement de nez, toux, irritation de la gorge, digestion difficile, palpitations, troubles du rythme cardiaque, éruption cutanée, troubles urinaires, fatigue, perte de sensibilité, démangeaisons, douleur des extrémités.

Comme pour tout produit inhalé, la prise de ce médicament est susceptible provoquer une aggravation paradoxale des difficultés respiratoires : dans ce cas, ne poursuivez pas le traitement sans avis médical.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

Tête d'abeille en vue macroscopique (illustration).

Rupture de stock d’ALYOSTAL venins d’hyménoptères : mesures de dépannage à partir de marchés étrangers

Le stock de sécurité des ampoules de CELESTENE et CELESTENE CHRONODOSE est réservé à la prévention anténatale de la maladie des membranes hyalines pour l'induction de la maturation fœtale (illustration).

CELESTENE 4 mg/mL et CELESTENE CHRONODOSE 5,70 mg/mL injectables : approvisionnement très tendu en ville et à l'hôpital

PNEUMOVAX n'est pas recommandé chez l'enfant de moins de 2 ans car l'innocuité et l'efficacité du vaccin n'ont pas été établies et de plus, parce que la réponse en anticorps peut être faible (illustration).

PNEUMOVAX seringue préremplie : distribution contingentée en ville, normale à l’hôpital