En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

IPRATROPIUM TEVA

Mis à jour : Mardi 19 Septembre 2017

Antiasthmatique

Ce médicament est un générique de ATROVENT solution pour nébulisation

Dans quel cas le médicament IPRATROPIUM TEVA est-il prescrit ?

C'est un bronchodilatateur qui appartient à la famille des anticholinergiques (atropiniques). Il agit localement contre la contraction anormale des muscles de la paroi des bronches. Il n'est pas diffusé dans l'organisme. Son action apparaît rapidement (quelques minutes) et se poursuit 4 à 6 heures.

Il est utilisé, en association avec un bronchodilatateur d'action rapide, dans le traitement des crises d'asthme et des poussées de bronchite chronique de type obstructif (BPCO).

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament IPRATROPIUM TEVA

IPRATROPIUM TEVA Enfant 0,25 mg/1 ml : solution pour inhalation par nébuliseur ; boîte de 30 unidoses de 1 ml
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 8,73 €.
IPRATROPIUM TEVA Adulte 0,5 mg/2 ml : solution pour inhalation par nébuliseur ; boîte de 10 unidoses de 2 ml
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 3,91 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament IPRATROPIUM TEVA

p dosep dose
Ipratropium bromure0,25 mg0,5 mg
Excipients communs : Eau ppi, Sodium chlorure
Autres excipients (spécifiques à certaines formes) : Acide chlorhydrique, Acide chlorhydrique dilué

Attention

Ce médicament n'est jamais utilisé, mais en complément d'un bronchodilatateur de courte durée d'action.

Il est le plus souvent administré par un médecin dans un contexte d'urgence, lorsque la crise d'asthme demande des inhalations à doses élevées. Généralement, un asthme aigu grave nécessite une hospitalisation pour mettre en place un traitement complémentaire (par corticoïdes ou par oxygène).

La solution, si elle est projetée accidentellement dans l'œil, peut provoquer un glaucome aigu chez les personnes prédisposées. Il est nécessaire de s'assurer que le masque du nébuliseur est mis correctement sur le visage afin que la solution nébulisée n'atteigne pas les yeux.

Fertilité, grossesse et allaitement

L'effet de ce médicament pendant la grossesse ou l'allaitement est mal connu. Par prudence, son usage est déconseillé chez la femme enceinte ou chez celle qui allaite.

Mode d'emploi et posologie du médicament IPRATROPIUM TEVA

La solution s'utilise diluée dans du sérum physiologique, selon les recommandations du médecin. Elle est administrée à l'aide d'un nébuliseur adapté. La nébulisation dure habituellement 10 à 15 minutes. Après l'inhalation, la solution restant dans l'appareil doit être jetée.

Posologie usuelle :

  • Enfant : 0,25 mg par nébulisation, soit 1 ampoule de solution Enfant par nébulisation.

  • Adulte : 0,50 mg par nébulisation, soit 1 ampoule de solution Adulte par nébulisation.

Les nébulisations peuvent être répétées toutes les 20 à 30 minutes.

Conseils

Conditions de délivrance : ce médicament ne peut être prescrit que par un pneumologue ou un pédiatre.

Effets indésirables possibles du médicament IPRATROPIUM TEVA

Sécheresse de la bouche, irritation de la gorge.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

La prescription d'un THS semble plus utile les premières années suivant le début de la ménopause (illustration).

Ménopause : un suivi de 18 ans de 27 000 femmes sous THS ou placebo écarte les risques annoncés en 2002

Les IEC et les ARA II sont formellement contre-indiqués aux 2e et 3e trimestres de la grossesse (illustration).

IEC et ARA II : un mésusage persistant pendant la grossesse

A partir du 17 octobre, l'un ou l'autre des pictogramme ci-dessus sera présent sur les boîtes des médicaments à risque pendant la grossesse.

Grossesse : les boîtes de médicaments à risque arborent le pictogramme "femmes enceintes"