En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

ZYTIGA

Mis à jour : Jeudi 19 Octobre 2017

Agent antihormonal

Dans quel cas le médicament ZYTIGA est-il prescrit ?

Ce médicament a une action antihormonale : il bloque la production de testostérone, une hormone mâle qui stimule la croissance de la prostate.

Il est utilisé en association avec de la prednisone ou de la prednisolone dans le traitement de certains cancers de la prostate métastasés.

Présentations du médicament ZYTIGA

ZYTIGA 250 mg : comprimé (blanc) ; boîte de 120
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 100 % - Prix : 3071,39 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament ZYTIGA

p cp
Abiratérone acétate250 mg
Lactose+
Excipients : Cellulose microcristalline, Croscarmellose sel de Na, Lactose, Lactose monohydrate, Magnésium stéarate, Povidone K 29/32, Silice colloïdale anhydre, Sodium, Sodium laurylsulfate

Contre-indications du médicament ZYTIGA

Ce médicament ne doit pas être utilisé en cas d'insuffisance hépatique grave.

Attention

Ce médicament peut favoriser une hypertension artérielle. Votre médecin peut être amené à surveiller régulièrement votre tension artérielle et votre rythme cardiaque. Cette surveillance est particulièrement importante si vous souffrez de maladie cardiaque, telle qu'une angine de poitrine, une insuffisance cardiaque ou un trouble du rythme cardiaque (arythmie). En cas de maux de tête inhabituels, d'étourdissements, de palpitations ou de bourdonnements d'oreilles, contactez rapidement votre médecin.

Un dosage régulier du taux de potassium, des triglycérides et des transaminases dans le sang permet de vérifier que le médicament est bien supporté.

L'apparition de symptômes tels que nausées, vomissements, douleurs abdominales, fatigue anormale, jaunisse doivent vous amener à consulter votre médecin.

Le passage du médicament dans le sperme n'est pas connu. L'utilisation d'un préservatif est nécessaire en cas de rapport sexuel avec une femme enceinte ou en âge de procréer.

Interactions du médicament ZYTIGA avec d'autres substances

Ce médicament peut interagir avec d'autres médicaments. Signalez à votre médecin ou votre pharmacien tout autre traitement en cours, notamment si vous prenez un médicament contenant l'une des substances suivantes :
  • métoprolol, propranolol (bêta-bloquants) ;

  • venlaflaxine (antidépresseur), halopéridol, rispéridone (neuroleptiques) ;

  • propafénone, flécaïnide (antiarythmiques) ;

  • codéine, oxycodone, tramadol (antalgiques) ;

  • phénytoïne, carbamazépine, phénobarbital (antiépileptiques) ;

  • rifampicine, rifabutine (antituberculeux).

Mode d'emploi et posologie du médicament ZYTIGA

Les comprimés doivent être pris en dehors des repas (au moins 1 heure avant ou 2 heures après un repas), en même temps que les comprimés de prednisone ou de prednisolone. Ils doivent être avalés tels quels avec un verre d'eau.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 4 comprimés par jour, en une seule prise.

Conseils

En cas d'oubli d'une prise, ne pas prendre les comprimés oubliés, ni doubler la dose lors de la prise suivante.

Il est recommandé de boire au moins 1 litre et demi d'eau.

Ce traitement hormonal vise à ralentir la progression de la maladie, sans la guérir. Il est destiné aux patients chez qui la maladie s'est aggravée malgré la castration ou une chimiothérapie à base de docétaxel.

Conditions particulières de prescription :

Ce médicament est un médicament à prescription restreinte : il doit être prescrit pour la première fois à l'hôpital par un médecin spécialisé en cancérologie.

Effets indésirables possibles du médicament ZYTIGA

Très fréquents :
  • infection urinaire ; consultez sans tarder votre médecin en cas de brûlures, de douleur en urinant ou d'envie fréquente d'uriner ;

  • hypertension artérielle, baisse du taux de potassium dans le sang (voir Attention) ;

  • rétention d'eau pouvant se traduire par des œdèmes. Pesez-vous régulièrement ; toute prise de poids anormale doit être signalée rapidement au médecin.

Fréquents : digestion difficile, éruption cutanée, faiblesse musculaire et contractions musculaires, angine de poitrine, troubles du rythme cardiaque, insuffisance cardiaque, sang dans les urines, fracture, élévation des transaminases ou des triglycérides (généralement durant les premiers mois de traitement).

De plus, une impuissance, une diminution du désir sexuel et une anémie peuvent apparaître chez les hommes souffrant d'un cancer métastatique de la prostate.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

L'halopéridol est un médicament antipsychotique typique de la classe des neuroleptiques (illustration).

HALDOL et HALDOL DECANOAS : harmonisation européenne des indications, posologies, contre-indications, etc.

Représentation en 3D de virus de la rage au sein d'une cellule nerveuse (illustration).

Vaccins contre la rage : rupture de stock en ville, remise à disposition normale à l'hôpital

Représentation anatomique en 3D de la glande thyroïde (illustration).

THYROFIX comprimé (lévothyroxine) : mise à disposition progressive à partir du 8 décembre 2017