ACNÉTRAIT

Mis à jour : Mardi 16 Avril 2019
Famille du médicament :

Antiacnéique oral

ACNÉTRAIT Gé 5 mg, 10 mg et 20 mg sont des génériques de ROACCUTANE qui n'est plus commercialisé.

Médicament sous surveillance renforcée Ce médicament fait l’objet d’une surveillance supplémentaire afin de pouvoir identifier rapidement de nouvelles informations sur sa sécurité d’emploi.

Dans quel cas le médicament ACNÉTRAIT est-il prescrit ?

Ce médicament est un antiacnéique qui appartient à la famille des rétinoïdes (dérivés de la vitamine A acide). Il agit notamment en réduisant l'activité des glandes sébacées.

Il est utilisé pour traiter les acnés importantes ou rebelles aux traitements classiques.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament ACNÉTRAIT

ACNÉTRAIT Gé 5 mg : capsule molle ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 65 % - Prix : 6,50 €.
ACNÉTRAIT Gé 10 mg : capsule molle ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 65 % - Prix : 11,04 €.
ACNÉTRAIT Gé 20 mg : capsule molle ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 65 % - Prix : 19,17 €.
ACNÉTRAIT 40 mg : capsule molle ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 65 % - Prix : 34,17 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament ACNÉTRAIT

p capsp caps
Isotrétinoïne5 mg10 mg
Huile de soja++
Rouge cochenille A+
p capsp caps
Isotrétinoïne20 mg40 mg
Huile de soja++
Rouge cochenille A+
Jaune orangé S+
Excipients communs : Acide édétique sel disodique, Alpha-tocophérol, Butylhydroxyanisole, Cire d'abeille jaune, Gélatine, Glycérol, Soja huile partiellement hydrogénée, Titane dioxyde
Autres excipients (spécifiques à certaines formes) : Eau purifiée, Fer noir oxyde, Huile végétale hydrogénée, Indigotine, Jaune orangé S, Rouge cochenille A, Soja huile, Soja huile hydrogénée, Soja huile raffinée, Sorbitol à 70%, Sorbitol liquide

Contre-indications du médicament ACNÉTRAIT

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • femme en âge de procréer sans protection contraceptive efficace,

  • grossesse,

  • allaitement,

  • insuffisance hépatique,

  • excès de vitamine A,

  • excès de lipides dans le sang,

  • en association avec les antibiotiques de la famille des cyclines.

Attention

Ce médicament est responsable de graves malformations chez l'enfant à naître en cas de prise pendant une grossesse. Une contraception rigoureuse est indispensable chez la femme : elle doit être mise en place un mois avant le début du traitement et poursuivie pendant toute la durée du traitement et le mois qui suit son arrêt. La prescription de ce médicament ne peut se faire sans avoir reçu un carnet-patiente qui explique les risques et signer un document (accord de soins), dans lequel vous attestez avoir reçu les informations nécessaires. Tous les mois, un test sanguin de grossesse négatif datant de moins de 3 jours doit être présenté au médecin pour le renouvellement du traitement. Le résultat du test est reporté dans le carnet-patiente qui doit être également présenté au pharmacien avec l'ordonnance. Toutes ces précautions entourant la grossesse ne concernent pas l'homme, qui peut procréer sans risque pendant son traitement (ce médicament n'a aucune action connue sur les spermatozoïdes).

En fin de traitement, rapportez les capsules non utilisées à votre pharmacien. Un dernier test de grossesse sera réalisé 5 semaines après l'arrêt du traitement.

Ne donnez jamais ce médicament à une autre personne, même si celle-ci présente une acné semblable à la vôtre.

Ne faites pas don de votre sang pendant la durée du traitement, ni pendant le mois qui suit son arrêt, en raison de la présence de ce médicament dans le sang.

Des précautions sont nécessaires chez les personnes qui souffrent de dépression, de diabète, d'obésité, d'alcoolisme, d'insuffisance rénale, d'excès de cholestérol ou de triglycérides, d'augmentation des transaminases : un bilan initial et une surveillance médicale régulière sont nécessaires.

En cas de diarrhée importante avec du sang dans les selles, interrompez le traitement et prévenez votre médecin.

N'appliquez rien sur la peau sans l'avis de votre médecin.

Évitez toute exposition prolongée aux rayons ultraviolets (soleil, lampe à bronzer) pendant le traitement.

L'épilation à la cire, en particulier sur le visage, doit être évitée pendant le traitement et durant les 6 semaines qui suivent son arrêt, en raison d'une fragilité accrue de la peau. De même, les dermabrasions doivent être évitées pendant le traitement et les 6 mois qui suivent son arrêt en raison d'un risque de cicatrice définitive. Si une dermabrasion est effectuée avant le début de traitement, celui-ci ne devra être commencé que 3 mois plus tard.

Attention : conducteurConducteur : ce médicament peut être responsable d'une baisse de la vision nocturne.

Interactions du médicament ACNÉTRAIT avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé aux antibiotiques de la famille des cyclines : risque d'hypertension intracrânienne.

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez un médicament contenant de la vitamine A : risque d'intoxication à la vitamine A.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Ce médicament est formellement contre-indiqué pendant la grossesse : il est responsable de malformation chez l'enfant à naître.

Allaitement :

Ce médicament est contre-indiqué pendant l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament ACNÉTRAIT

Les capsules doivent être prises au cours des repas.

Posologie usuelle :

  • Adulte et adolescent : la dose quotidienne est de 0,5 à 1 mg par kg de poids et par jour, répartie en 1 ou 2 prises.

La durée du traitement est habituellement de 4 à 6 mois : l'amélioration de l'état de la peau continue après l'arrêt du traitement et conduit généralement à une guérison durable.

Conseils

Une irritation de la peau, une aggravation de l'acné sont fréquentes et normales en début de traitement.

Ce traitement assèche l'œil : évitez le port des lentilles de contact. Les collyres lubrifiants (larmes artificielles) peuvent être utiles pour prévenir la sécheresse oculaire.

Pour lutter contre la sécheresse des lèvres, il est recommandé d'appliquer régulièrement un baume labial hydratant dès le début du traitement.

Conditions de prescription :

Ce médicament est un médicament à prescription restreinte : la prescription initiale ne peut être faite que par un dermatologue. Les ordonnances de renouvellement peuvent être rédigées par un autre médecin. De plus, chez les femmes en âge d'être enceinte, la remise d'une notice spécifique (carnet-patiente) est obligatoire et la signature d'un accord de soins et de contraception est requise ; la durée de l'ordonnance est limitée à 1 mois. La poursuite du traitement nécessite donc une nouvelle ordonnance tous les mois. L'ordonnance doit être présentée au pharmacien dans les 7 jours qui suivent la prescription.

Effets indésirables possibles du médicament ACNÉTRAIT

Effets sur la peau et les muqueuses, disparaissant habituellement à l'arrêt du traitement :
  • fréquemment : sécheresse de la peau et des muqueuses (œil, bouche, nez, gorge), poussée d'acné en début de traitement ; consultez votre médecin si la poussée d'acné paraît particulièrement sévère ;

  • moins fréquemment : rougeur cutanée, démangeaisons, photosensibilisation, chute des cheveux, anomalies des ongles, sensibilité plus grande à certains germes cutanés, sécheresse vaginale, irritation de l'urètre.

D'autres effets sont possibles :

Des cas de dépression, parfois grave, d'anxiété, d'agressivité, de changement d'humeur, de troubles psychiques et de très rares cas de tentatives de suicide ont été rapportés sous traitement par isotrétinoïne ; signalez rapidement à votre médecin tout signe de dépression (sensation de tristesse ou pleurs sans raison, difficultés de concentration, détachement affectif..) ou tout autre trouble du comportement.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Plan de Gestion des Risques du médicament ACNÉTRAIT

Depuis 2005, certains médicaments font l'objet d'une surveillance spéciale destinée à évaluer, tout au long de leur commercialisation, les risques qu'ils pourraient entraîner. Ce système de surveillance est appelé Plan de gestion des risques (PGR).
Retrouvez les documents de réduction des risques mis en place dans le cadre du Plan de gestion des risques.

LEXIQUE

acné

Affection de la peau liée à une rétention de sébum formant des comédons (points noirs et microkystes). Ceux-ci sont le siège d'une prolifération de bactéries et se transforment en pustules.

antibiotique

Substance capable de bloquer la multiplication de certaines bactéries ou de les tuer. Le spectre d'un antibiotique est l'ensemble des bactéries sur lesquelles ce produit est habituellement actif. Contrairement aux bactéries, les virus ne sont pas sensibles aux antibiotiques. Les premiers antibiotiques furent extraits de cultures de champignons : penicillium (pénicilline), streptomyces (streptomycine). Ils sont actuellement fabriqués par synthèse chimique. Les antibiotiques sont divisés en familles : pénicillines, céphalosporines, macrolides, tétracyclines (cyclines), sulfamides, aminosides, lincosanides, phénicolés, polymyxines, quinolones, imidazolés, etc.

Un usage inapproprié des antibiotiques peut favoriser l'apparition de résistances : n'utilisez un antibiotique que sur prescription médicale, respectez sa posologie et sa durée, ne donnez pas et ne conseillez pas à une autre personne un antibiotique que l'on vous a prescrit.

cholestérol

Principale graisse circulant dans le sang. Elle est utilisée dans l'organisme comme matière première, notamment pour l'enveloppe des cellules et pour la synthèse des hormones stéroïdes. En excès, le cholestérol est éliminé dans la bile, mais il peut également s'accumuler dans les artères et former des plaques d'athérome.

colite

Inflammation d'une partie ou de la totalité du côlon. Elle peut être causée par une infection bactérienne ou parasitaire, une maladie inflammatoire (maladie de Crohn) ou un dérèglement de l'intestin (colite spasmodique).

convulsions

Contractions involontaires limitées à quelques muscles ou généralisées à tout le corps. Elles sont dues à une souffrance ou à une stimulation excessive du cerveau : fièvre, intoxication, manque d'oxygène, lésion du cerveau. Les convulsions peuvent être dues à une crise d'épilepsie ou à une fièvre élevée chez le jeune enfant.

cyclines

Famille d'antibiotiques utilisés notamment dans le traitement de l'acné et de certaines infections génitales.

diabète

Terme général désignant les maladies se traduisant par l'émission d'urines abondantes et par une soif intense. Employé seul, le mot diabète concerne généralement le diabète sucré, qui correspond à une perturbation de la régulation des sucres de l'organisme par l'insuline. Il se traduit par l'augmentation du sucre (glucose) dans le sang et par sa présence éventuelle dans les urines. Il existe deux sortes de diabète sucré : le diabète de type 1, ou insulinodépendant, qui nécessite un traitement par l'insuline en injection, et le diabète de type 2, ou non insulinodépendant, qui peut, dans un premier temps, être traité par les antidiabétiques oraux.

germe

Terme général qui désigne tous les organismes microscopiques susceptibles de provoquer une infection : bactéries, virus, parasites, champignons.

hypertension intracrânienne

Excès de pression à l'intérieur de la boîte crânienne, dû à un hématome, un œdème, ou une tumeur du cerveau. Cette affection rare est diagnostiquée par un examen ophtalmologique du fond de l'œil. La douleur de l'hypertension intracrânienne, intense, permanente et durable, ne doit pas être confondue avec un banal mal de tête ou une migraine, qui cèdent généralement en quelques heures ou jours.

insuffisance hépatique

Incapacité du foie à remplir sa fonction, qui est essentiellement l'élimination de certains déchets, mais également la synthèse de nombreuses substances biologiques indispensables à l'organisme : albumine, cholestérol et facteurs de la coagulation (vitamine K, etc.).

insuffisance rénale

Incapacité des reins à éliminer les déchets ou les substances médicamenteuses. Une insuffisance rénale avancée ne se traduit pas forcément par une diminution de la quantité d'urine éliminée. Seuls une prise de sang et le dosage de la créatinine peuvent révéler cette maladie.

médicament à prescription restreinte
Terme regroupant certains médicaments susceptibles de poser des problèmes en matière de santé publique et dont la prescription obéit à des règles précises :
  • Médicament réservé à l'usage hospitalier : il ne peut être ni prescrit ni délivré en dehors de l'hôpital.

  • Médicament à prescription initiale hospitalière : il doit être obligatoirement prescrit initialement à l'hôpital, mais la délivrance du médicament et les ordonnances de renouvellement peuvent être réalisées en dehors de l'hôpital.

  • Médicament à surveillance particulière : pendant toute la durée du traitement, les malades traités par un médicament appartenant à cette catégorie doivent faire l'objet de soins particuliers (prises de sang, examens complémentaires, consultations plus fréquentes). Le renouvellement de l'ordonnance est subordonné au respect des règles de surveillance.

D'autres médicaments obéissent à des règles de délivrance particulière : les médicaments d'exception et les stupéfiants (voir ces termes).

muqueuse

Tissu (membrane) qui tapisse les cavités et les conduits du corps communiquant avec l'extérieur (tube digestif, appareil respiratoire, voies urinaires, etc.).

numération formule sanguine

La numération mesure le nombre de globules rouges (hématies), de globules blancs (leucocytes) et de plaquettes dans le sang. La formule sanguine précise le pourcentage des différents globules blancs : neutrophiles, éosinophiles, basophiles, lymphocytes, monocytes.

Abréviation : NFS.

photosensibilisation

Sensibilité anormale de la peau à la lumière ou aux rayons ultraviolets, due à un médicament ou à une substance naturelle ou chimique.

rétinoïdes

Famille de médicaments apparentés à la vitamine A, utilisés en dermatologie. Ces médicaments sont formellement interdits aux femmes enceintes ou cherchant à le devenir.

transaminases

Enzymes dosées dans le sang, dont le taux s'élève lors de certaines hépatites. Elles figurent dans les analyses de sang sous le nom de SGOT et SGPT ou ASAT et ALAT.

triglycérides

Graisses circulant dans le sang. Elles proviennent essentiellement de l'assimilation des corps gras, des sucres et de l'alcool.

ultraviolet

Les rayons ultraviolets sont des radiations émises naturellement par le soleil ou artificiellement par certaines lampes. On distingue les UV A et les UV B. Les UV B, de courte longueur d'onde, sont arrêtés dans les couches les plus externes de la peau. Ils sont responsables de brûlures (coups de soleil). Les UV A, de longueur d'onde plus importante, pénètrent profondément et atteignent le derme. Ils induisent la pigmentation (bronzage). L'exposition intense et répétée aux UV cause un vieillissement prématuré de la peau et augmente le risque de cancer cutané.

Abréviation : UV.

vitamine

Substance indispensable à la croissance et au bon fonctionnement de l'organisme. Les besoins en vitamines sont normalement couverts par une alimentation variée. Dans les pays développés, seule la carence en vitamine D, chez le jeune enfant ou le vieillard peu exposés au soleil, justifie une supplémentation systématique. Un apport supérieur aux besoins, par des médicaments notamment, peut être à l'origine d'un surdosage et de troubles divers (vitamines A et D essentiellement).