ACIDE ZOLÉDRONIQUE BIOGARAN 5 mg

Mis à jour : Jeudi 14 Mai 2020
Famille du médicament :

Biphosphonate

Ce médicament est un générique de ACLASTA.

Dans quel cas le médicament ACIDE ZOLÉDRONIQUE BIOGARAN 5 mg est-il prescrit ?

Ce médicament appartient à la famille des biphosphonates (anciennement diphosphonates). Il agit en bloquant les cellules qui détruisent l'os et en luttant contre la déminéralisation ; il s'oppose donc à la libération du calcium osseux dans le sang. Il permet de réduire le risque de fracture du à l'ostéoporose.

Il est utilisé dans le traitement de :
  • l'ostéoporose, associée ou non à un traitement prolongé par corticoïde, chez la femme ménopausée et l'homme à risque élevé de fracture ;

  • la maladie de Paget.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament ACIDE ZOLÉDRONIQUE BIOGARAN 5 mg

ACIDE ZOLÉDRONIQUE BIOGARAN 5 mg/100 ml : solution pour perfusion ; flacon de 100 ml
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 134,60 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament ACIDE ZOLÉDRONIQUE BIOGARAN 5 mg

p flacon
Acide zolédronique5 mg
Excipients : Eau ppi, Mannitol, Sodium citrate

Contre-indications du médicament ACIDE ZOLÉDRONIQUE BIOGARAN 5 mg

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

Une surveillance particulière est nécessaire en cas de mauvais fonctionnement des reins, de prise de diurétiques ou de médicaments toxiques pour les reins et chez la personne âgée. Le jour de la perfusion, il est recommandé de boire au moins un demi-litre de liquide avant et après le traitement.

Dans le traitement de la maladie de Paget, ce médicament expose à un risque d'hypocalcémie pouvant se traduire par des manifestations neurologiques et musculaires (fourmillements des mains et des pieds, crampes musculaires, convulsions). Un dosage du calcium sanguin est recommandé avant la perfusion et des apports suffisants de calcium et de vitamine D sont nécessaires pendant au moins 10 jours après la perfusion.

Des atteintes des os de la mâchoire (ostéonécrose) pouvant entraîner la perte des dents ont été rarement rapportées chez des personnes traitées par biphosphonates. Un examen dentaire et des soins préventifs peuvent être nécessaires avant de débuter le traitement, notamment en cas d'antécédent de chimiothérapie anticancéreuse, de radiothérapie ou de prise de corticoïdes. Une bonne hygiène buccale et un suivi dentaire régulier sont recommandés pour limiter les risques. Si vous devez subir des soins dentaires, signalez à votre dentiste l'administration de ce médicament. Une carte patient contenant des informations relatives au risque d'ostéonécrose doit vous être remise par votre médecin ou votre pharmacien.

En cas de douleur, faiblesse ou gêne persistante dans la cuisse, la hanche ou l'aine, contactez sans tarder votre médecin ; des examens doivent être pratiqués pour rechercher une éventuelle fracture du fémur.

Attention : conducteurConducteur : ce médicament peut être responsable de vertiges ou d'une baisse de la vigilance.

Fertilité, grossesse et allaitement

L'effet de ce médicament pendant la grossesse et l'allaitement est mal connu : son usage est contre-indiqué chez la femme enceinte ou qui allaite.

Mode d'emploi et posologie du médicament ACIDE ZOLÉDRONIQUE BIOGARAN 5 mg

La solution doit être administrée à l'aide d'une perfusion d'une durée minimale de 15 minutes et en aucun cas par injection intraveineuse directe.

Posologie usuelle :

  • Adulte de plus de 18 ans :

    • Ostéoporose : 1 injection de 5 mg, une fois par an.

    • Maladie de Paget : 1 injection unique de 5 mg.

Conseils

Des exercices physiques réguliers adaptés à l'âge et à la condition physique contribuent à limiter l'évolution de l'ostéoporose.

Une consommation modérée d'alcool et l'arrêt du tabac sont également recommandés, car alcool et tabac favorisent la perte osseuse.

Un syndrome pseudogrippal (qui peut comporter fièvre, maux de tête, fatigue, troubles digestifs, douleurs musculaires ou articulaires) survient fréquemment dans les trois jours suivant la perfusion du médicament ; il peut être combattu par la prise de paracétamol ou d'ibuprofène.

Après ouverture du flacon, la solution doit être utilisée immédiatement. Si ce n'est pas le cas, elle peut éventuellement être conservée entre 2 °C à 8 °C pour une durée de 24 heures maximum.

Effets indésirables possibles du médicament ACIDE ZOLÉDRONIQUE BIOGARAN 5 mg

Très fréquents (plus de 10 % des patients) : fièvre.

Fréquents (1 à 10 % des patients) : douleur ou rougeur au point d'injection, nausées, vomissements, diarrhées, maux de tête, vertiges, grippe, rhume, anémie, yeux rouge, troubles du rythme cardiaque, douleurs musculaires ou articulaires, douleurs osseuses.

Peu fréquents (moins de 1 patient sur 100) : digestion difficile, douleur abdominale, constipation, bouche sèche, brûlure d'estomac, inflammation de l'œsophage, éruption cutanée, démangeaisons, sueurs, insomnie ou somnolence, fourmillements, tremblement, malaise, troubles du goût, vertiges, palpitations, hypertension, rougeur du visage, toux, essoufflement, crampes, douleur du cou ou de l'épaule, gonflement articulaire, augmentation de la créatinine.

Rares (moins de 1 patient sur 1 000) : uvéite, fracture du fémur, fragilisation des os de la mâchoire (voir Attention) ou du conduit auditif (pouvant se traduire par des douleurs, un écoulement ou des infections chroniques de l'oreille), altération du fonctionnement des reins.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

LEXIQUE

allergie

Réaction cutanée (démangeaisons, boutons, gonflement) ou malaise général apparaissant après un contact avec une substance particulière, l'utilisation d'un médicament ou l'ingestion d'un aliment. Les principales formes d'allergie sont l'eczéma, l'urticaire, l'asthme, l'œdème de Quincke et le choc allergique (choc anaphylactique). L'allergie alimentaire peut également se traduire par des troubles digestifs.

antécédent

Affection guérie ou toujours en évolution. L'antécédent peut être personnel ou familial. Les antécédents constituent l'histoire de la santé d'une personne.

corticoïde

Substance proche de la cortisone. Les corticoïdes naturels, nécessaires au fonctionnement de l'organisme, sont fabriqués par les glandes surrénales. Les corticoïdes de synthèse, dérivés chimiques de la cortisone, sont utilisés comme anti-inflammatoires puissants.

créatinine

Substance dosable dans le sang, dont l'élévation anormale traduit une insuffisance rénale.

hypocalcémie

Baisse du taux de calcium dans le sang, consécutive à une maladie ou à l'usage de certains médicaments.

insuffisance rénale

Incapacité des reins à éliminer les déchets ou les substances médicamenteuses. Une insuffisance rénale avancée ne se traduit pas forcément par une diminution de la quantité d'urine éliminée. Seuls une prise de sang et le dosage de la créatinine peuvent révéler cette maladie.

intraveineuse (voie ou injection)

Injection d'un médicament dans une veine, généralement au pli du coude, après désinfection de la peau. Lorsqu'il s'agit d'une injection intraveineuse directe à l'aide d'une seringue, l'effet du médicament est immédiat, mais bref. À l'inverse, la perfusion permet une administration continue et contrôlée de la substance active, diluée dans un flacon de sérum.

Abréviation : IV.

ostéoporose

Fragilisation des os, qui deviennent poreux et cassants.

Paget (maladie de)

Maladie caractérisée par un développement anormal et une déformation de certains os du squelette.

palpitations

Perception anormale de battements cardiaques irréguliers.

perfusion

Administration très lente d'une substance par voie intraveineuse. Le flacon est relié à la veine par un tuyau souple et transparent permettant de contrôler le débit.

Synonyme : goutte-à-goutte.

uvéite

Inflammation interne de l'œil qui concerne l'iris et les structures voisines.

vertige

Symptôme qui peut désigner une impression de perte d'équilibre (sens commun) ou, plus strictement, une sensation de rotation sur soi-même ou de l'environnement (sens médical).

vitamine

Substance indispensable à la croissance et au bon fonctionnement de l'organisme. Les besoins en vitamines sont normalement couverts par une alimentation variée. Dans les pays développés, seule la carence en vitamine D, chez le jeune enfant ou le vieillard peu exposés au soleil, justifie une supplémentation systématique. Un apport supérieur aux besoins, par des médicaments notamment, peut être à l'origine d'un surdosage et de troubles divers (vitamines A et D essentiellement).