En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

MOXIFLOXACINE SANDOZ

Mis à jour : Jeudi 18 Octobre 2018
Famille du médicament :

Antibiotique de la famille des quinolones

Ce médicament est un générique de IZILOX.

Dans quel cas le médicament MOXIFLOXACINE SANDOZ est-il prescrit ?

Ce médicament est un antibiotique qui appartient à la famille des quinolones.

Il est utilisé lorsque les antibiotiques habituels ne sont pas appropriés ou n'ont pas été efficaces dans le traitement :

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament MOXIFLOXACINE SANDOZ

MOXIFLOXACINE SANDOZ 400 mg : comprimé (rose) ; boîte de 5
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 7,07 €.
MOXIFLOXACINE SANDOZ 400 mg : comprimé (rose) ; boîte de 7
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 9,99 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament MOXIFLOXACINE SANDOZ

p cp
Moxifloxacine400 mg
Excipients : Amidon de maïs, Cellulose microcristalline, Cochenille, Eau purifiée, Fer rouge oxyde, Hypromellose, Macrogol stéarate, Magnésium stéarate, Sepifilm, Sepisperse, Silice colloïdale anhydre, Sodium carboxyméthylamidon, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament MOXIFLOXACINE SANDOZ

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

Les antibiotiques de la famille des quinolones peuvent provoquer des lésions des tendons, parfois graves : toute douleur ou gonflement évoquant une tendinite doit vous conduire à arrêter le traitement et à consulter immédiatement votre médecin. Il jugera alors des mesures à prendre. Les lésions tendineuses peuvent survenir dès les premiers jours de traitement et jusqu'à plusieurs mois après son arrêt.

Les quinolones peuvent également être responsables d'une photosensibilisation : une exposition aux rayons ultraviolets (soleil, lampe à bronzer) peut provoquer des coups de soleil intenses. Évitez toute exposition au soleil pendant le traitement et les 48 heures qui suivent son arrêt.

Certaines situations doivent conduire à ne poursuivre le traitement qu'après un avis médical :
  • éruption cutanée, plaques rouges sur la peau ou brûlure des muqueuses sans cause évidente (risque d'éruption cutanée bulleuse grave) ;

  • fourmillements, faiblesse musculaire ou troubles de la sensibilité cutanée ;

  • palpitations ou sensation de battements cardiaques irréguliers ou rapides ;

  • baisse de la vision ou apparition de tout autre trouble oculaire ;

  • perte d'appétit, jaunisse, selles décolorées et urines foncées, démangeaisons diffuses et importantes.

Toute diarrhée importante ou persistante survenant pendant ou après le traitement antibiotique doit être signalée à votre médecin.

Des précautions sont nécessaires en cas de myasthénie grave, d'insuffisance rénale, de troubles psychiques, de déficit en G6PD ou d'épilepsie.

Attention : conducteurConducteur : ce médicament peut provoquer des troubles nerveux susceptibles d'altérer la vigilance.

Interactions du médicament MOXIFLOXACINE SANDOZ avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé à d'autres médicaments favorisant les torsades de pointes : risque de troubles du rythme cardiaque, parfois mortels.

Il est préférable de respecter un délai de 6 heures entre la prise de ce médicament et celle des pansements digestifs (contenant des sels d'aluminium, de calcium ou de magnésium) ainsi que celle des médicaments contenant du fer, du zinc ou du sucralfate.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Ce médicament est contre-indiqué pendant la grossesse.

Allaitement :

Ce médicament passe dans le lait maternel : l'allaitement est contre-indiqué.

Mode d'emploi et posologie du médicament MOXIFLOXACINE SANDOZ

Ce médicament est pris indifféremment au cours ou en dehors des repas.

Posologie usuelle :

  • Adulte de plus de 18 ans : 1 comprimé par jour.

La durée du traitement varie de 5 à 14 jours, selon les infections.

Conseils

Le médecin prescrit parfois un prélèvement pour identifier le germe responsable de l'infection et tester sa sensibilité aux antibiotiques. Le résultat de cet examen peut être faussé en cas d'automédication préalable : ne prenez pas d'antibiotiques sans avis médical.

Effets indésirables possibles du médicament MOXIFLOXACINE SANDOZ

Fréquents (1 à 10 % des patients) : maux de tête, nausées, vomissements, diarrhée, douleurs abdominales, candidose vaginale ou buccale, augmentation des transaminases.

Peu fréquents (moins de 1 patient sur 100) : constipation, ballonnements, manque d'appétit, démangeaisons, éruption cutanée, peau sèche, douleurs musculaires ou articulaires, perte du goût, confusion, désorientation, troubles du sommeil (en particulier insomnie), tremblements, vertiges, somnolence, troubles de la vision, y compris vision double ou floue (nécessitant un avis ophtalmologique rapide), anxiété, agitation, troubles du rythme cardiaque pouvant se traduire par une impression de battements cardiaques rapides ou irréguliers et nécessitant un avis médical.

Rares (moins de 1 patient sur 1 000) : crampes, tendinite (voir Attention), bourdonnement d'oreilles, troubles de l'audition, perte de l'odorat, cauchemars, troubles de la coordination (y compris troubles de la marche), convulsions, troubles de l'attention, troubles de la parole, perte de mémoire, neuropathie périphérique, dépression, hallucinations, jaunisse, hépatite (voir Attention).

Très rares (moins de 1 patient sur 10 000) : photosensibilisation, troubles psychiques, idées suicidaires, réaction allergique, réaction cutanée bulleuse potentiellement grave, anomalie de la numération formule sanguine, torsades de pointes, arythmie.

Augmentation de la glycémie, des taux de lipides ou d'acide urique dans le sang.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

La fièvre jaune est une maladie hémorragique virale aiguë transmise par des moustiques infectés (illustration).

Fièvre jaune : tensions d'approvisionnement et distribution contingentée de STAMARIL jusqu'à fin janvier 2019

Le « pou de tête » (Pediculus humanus capitis) vit sur le cuir chevelu où il se nourrit et sur les cheveux où il pond (illustration).

Poux de tête : arrêt de commercialisation de PRIODERM suite à l'inscription du malathion sur liste I

Radiographie du poignet montrant des lésions de rachitisme, principalement ici des ventouses (illustration @Frank Gaillard sur Wikimedia).

PHOSPHONEUROS : posologie et pipette modifiées pour éviter les erreurs médicamenteuses