En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

ISENTRESS

Mis à jour : Jeudi 19 Octobre 2017

Antirétroviral

Dans quel cas le médicament ISENTRESS est-il prescrit ?

Ce médicament est un antirétroviral actif sur les virus de l'immunodéficience humaine (VIH). Il appartient à la famille des inhibiteurs de l'intégrase (ou anti-intégrases). En bloquant une enzyme du virus, appelée intégrase, il empêchesa reproduction dans les cellules infectées, sans toutefois permettre son élimination.

Il est utilisé, en association avec d'autres médicaments antirétroviraux, dans le traitement des adultes et des enfants de plus de 4 semaines infectés par le VIH.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament ISENTRESS

ISENTRESS 25 mg : comprimé à croquer (jaune pâle ; arôme orange-banane) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 100 % - Prix : 42,26 €.
ISENTRESS 100 mg : comprimé à croquer sécable (orange pâle : arôme orange-banane) ; boîte de 60
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 100 % - Prix : 158,60 €.
ISENTRESS 400 mg : comprimé (rose) ; boîte de 60
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 100 % - Prix : 556,75 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament ISENTRESS

p cpp cpp cp
Raltégravir25 mg100 mg400 mg
Aspartam++
Sorbitol++
Lactose26 mg
Excipients communs : Hypromellose, Magnésium stéarate, Sodium stéarylfumarate
Autres excipients (spécifiques à certaines formes) : Acide oléique, Alcool polyvinylique, Ammonium glycyrrhizate, Ammonium hydroxyde, Arôme artificiel masquant, Aspartam, Banane arôme, Calcium phosphate dibasique anhydre, Cellulose microcristalline, Crospovidone, Éthylcellulose, Fer jaune oxyde, Fer noir oxyde, Fer rouge oxyde, Fructose, Hyprolose, Lactose, Lactose monohydrate, Macrogol 3350, Macrogol 400, Mannitol, Orange arôme, Poloxamère 407, Saccharine sodique, Sodium citrate anhydre, Sorbitol, Sucralose, Talc, Titane dioxyde, Triglycérides à chaine moyenne

Attention

Des réactions cutanées et allergiques, potentiellement graves, ont été rarement rapportées avec des associations antirétrovirales comportant ce médicament. En cas de survenue d'une éruption cutanée, accompagnée ou non de fièvre, d'une fatigue importante, d'un gonflement du visage, de douleurs musculaires ou articulaires, contactez votre médecin avant de poursuivre le traitement.

Des précautions sont nécessaires en cas d'antécédent de dépression, de troubles psychiques, de myopathie ou d'insuffisance hépatique grave.

Des atteintes osseuses sont possibles avec les antirétroviraux, en particulier en cas de traitement corticoïde, d'obésité, de consommation excessive d'alcool ou de dépression du système immunitaire. Prenez un avis médical en cas de douleur de la hanche, du genou ou de l'épaule, de raideur articulaire ou des difficultés à vous déplacer.

Le traitement antiviral n'élimine pas le risque de transmission du VIH à d'autres personnes lors de rapports sexuels : vous devez continuer à prendre les mesures de protection appropriées (préservatifs).

Attention : conducteurConducteur : des sensations vertigineuses sont possibles avec un traitement antirétroviral contenant ce médicament. Assurez-vous que vous le supportez bien avant de conduire ou d'utiliser une machine dangereuse.

Interactions du médicament ISENTRESS avec d'autres substances

Les antiacides contenant du magnésium ou de l'aluminium ainsi que les médicaments contenant de la rifampicine peuvent diminuer l'effet de ce médicament.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

L'effet de ce médicament pendant la grossesse est mal connu. Si une grossesse survient au cours du traitement, prévenez votre médecin.

Allaitement :

L'infection par le VIH contre-indique l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament ISENTRESS

Ce médicament peut être pris au cours ou en dehors des repas.

Les comprimés à 400 mg doivent être avalés tels quels, sans être croqués, écrasés ou coupés. Ils ne doivent être remplacés par le comprimé à croquer sans l'avis de votre médecin.

Les rendez-vous médicaux prévus pour les enfants doivent être respectés car la posologie du médicament doit être ajustée à la croissance de l'enfant.

Posologie usuelle :

Comprimé à 400 mg :

  • Adulte : 1 comprimé à 400 mg, 2 fois par jour

  • Enfant de plus de 25 kg : 1 comprimé à 400 mg, 2 fois par jour.

Comprimés à 25 et 100 mg :

  • Enfant de plus 40 kg : 3 comprimés à 100 mg, 2 fois par jour.

  • Enfant de 28 et 40 kg : 2 comprimés à 100 mg, 2 fois par jour.

  • Enfant de 20 et 28 kg : 1 comprimé et demi à 100 mg, 2 fois par jour.

  • Enfant de 14 à 20 kg : 1 comprimé à 100 mg, 2 fois par jour.

  • Enfant de 11 et 14 kg : 3 comprimés à 25 mg, 2 fois par jour.

Conseils

Ce traitement doit être pris tous les jours : veiller à toujours disposer d'une réserve de médicament.

L'activité d'un traitement antirétroviral est maximale si vous respectez strictement les doses et les modalités de prise. Dans le cas contraire, il existe un risque d'apparition de résistances virales qui peut compromettre l'efficacité des traitements ultérieurs.

Le traitement nécessite un suivi régulier pour s'assurer du bon contrôle de l'infection et prévenir la survenue de complications évolutives (notamment des infections opportunistes). Il est important de garder un contact régulier avec votre médecin traitant.

Conditions particulières de délivrance :

Ce médicament, disponible en ville et à l'hôpital, est un médicament à prescription restreinte : il doit être obligatoirement prescrit pour la première fois à l'hôpital (prescription initiale hospitalière annuelle). La prescription peut être renouvelée par le médecin traitant (pour une durée maximale d'un an, si les examens sont satisfaisants) mais toute modification nécessite une nouvelle prescription hospitalière. Elle doit être renouvelée après 12 mois obligatoirement à l'hôpital.

La délivrance des antirétroviraux se fait sur la présentation des 2 ordonnances : la prescription initiale hospitalière datant de moins de 1 an et l'ordonnance de renouvellement du médecin de ville identique à cette dernière.

Effets indésirables possibles du médicament ISENTRESS

Les effets indésirables observés chez les enfants sont comparables à ceux constatés chez les adultes.

Fréquents : sensation de vertiges, maux de tête, perte d'appétit, agitation, insomnie, rêves anormaux, cauchemars, dépression, vomissements, nausées, diarrhées, ballonnement, douleur abdominale, digestion difficile, brûlure d'estomac, sécheresse buccale, éruption cutanée, fatigue.

Peu fréquents : ganglion, infection (herpès, zona, grippe...), nervosité, anxiété, confusion, idées suicidaires, baisse de la sensibilité, troubles du goût, trou de mémoire, troubles de l'attention, tremblements, fourmillement des extrémités, altération de la vision, bourdonnement d'oreilles, palpitations, arythmie, bouffées de chaleur, saignements de nez, acné, sueurs nocturnes, démangeaisons, réaction cutanée grave, douleurs articulaires ou musculaires, mal de dos, troubles de l'érection, réaction allergique, hépatite, pancréatite, insuffisance rénale.

Les analyses de sang peuvent révéler une augmentation des transaminases, des lipases, des graisses (triglycérides), une anémie, des anomalies des globules blancs, une élévation de la créatine phosphokinase (CPK).

Une prise de poids ainsi qu'une augmentation des graisses et du taux de glucose dans le sang peut également être observée au cours des traitements antirétroviraux.

Un syndrome de restauration immunitaire peut se produire lorsque le système immunitaire se remet à jouer son rôle et combat les infections existantes, ce qui provoque une inflammation de la zone infectée.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

La transmission de l'hépatite A est le plus souvent oro-fécale par des aliments ou de l'eau contaminés (illustration).

Hépatite A : mise à disposition d'unités du vaccin HAVRIX 1440 destinées à l'export

COLOFOAM est un corticoïde à usage local sous forme de mousse rectale (illustration).

COLOFOAM mousse rectale : rupture de stock pour une durée indéterminée

PERCUTALGINE est indiqué dans le traitement local d'appoint des tendinites et des entorses bénignes (illustration).

PERCUTALGINE : fin de commercialisation de toutes les présentations