En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

RIVASTIGMINE MYLAN PHARMA

Mis à jour : Jeudi 19 Octobre 2017

Antialzheimer

Dans quel cas le médicament RIVASTIGMINE MYLAN PHARMA est-il prescrit ?

Ce médicament se présente sous forme de dispositif transdermique (timbre). Il contient de la rivastigmine qui appartient à la famille des anticholinestérasiques ; celle-ci traverse la peau, gagne le sang et inhibe le fonctionnement d'une enzyme, la cholinestérase, qui elle-même dégrade l'acétylcholine. L'effet positif de ce médicament dans la maladie d'Alzheimer repose sur l'hypothèse d'un déficit cérébral en acétylcholine chez certains malades atteints de cette maladie, et sur des travaux scientifiques qui montrent que la rivastigmine améliore certaines fonctions cérébrales chez les malades.

Il est utilisé dans le traitement des formes légères à modérément sévères de la maladie d'Alzheimer.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament RIVASTIGMINE MYLAN PHARMA

RIVASTIGMINE MYLAN PHARMA 4,6 mg/24 h : dispositif transdermique de 5 cm2 ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 15 % - Prix : 45,49 €.
RIVASTIGMINE MYLAN PHARMA 9,5 mg/24 h : dispositif transdermique de 10 cm2 ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 15 % - Prix : 45,49 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament RIVASTIGMINE MYLAN PHARMA

p dispp disp
Rivastigmine libérée/24 h4,6 mg9,5 mg
Excipients : Encre orange, Film polyester fluoré, Film polyester polyéthylène/aluminium, Paraffine liquide légère, Poly [(2-éthylhexyl) acrylate, vinylacétate], Polyisobutylène, Silice colloïdale anhydre

Contre-indications du médicament RIVASTIGMINE MYLAN PHARMA

Ce médicament ne doit pas être utilisé en cas d'intolérance antérieure à ce médicament ou à une substance de la même famille (carbamates).

Attention

Comme pour tous les médicaments utilisés chez les personnes souffrant de troubles importants de la mémoire ou du jugement, il est nécessaire qu'une aide à domicile surveille le traitement pour éviter les risques d'erreur.

Une perte de poids régulière sous traitement doit être signalée au médecin.

Des précautions sont nécessaires chez les personnes qui souffrent d'épilepsie, de troubles du rythme cardiaque, d'ulcère de l'estomac ou du duodénum, de difficultés à uriner, d'asthme, de bronchite chronique ou d'insuffisance hépatique. Ces antécédents doivent être signalés au médecin avant la prescription.

Des réactions cutanées au site d'application peuvent survenir. Elles sont habituellement d'intensité modérée. Néanmoins, la survenue d'une réaction cutanée étendue au delà du timbre ou s'accompagnant d'un gonflement ou de vésicules doit être signalée au médecin. Dans certains cas, le traitement doit être interrompu.

Attention : conducteurLa maladie d'Alzheimer contre-indique généralement la conduite automobile et le maniement des machines dangereuses.

Interactions du médicament RIVASTIGMINE MYLAN PHARMA avec d'autres substances

Ce médicament peut interagir avec les autres anticholinestérasiques.

Fertilité, grossesse et allaitement

Dans le cas improbable d'une grossesse, ce médicament serait déconseillé et contre-indiquerait l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament RIVASTIGMINE MYLAN PHARMA

Appliquer le timbre sur une région sèche, pauvre en poils (dos, haut du bras ou du torse) et dépourvue de lésions cutanées. Libérer la surface adhésive et appliquer soigneusement le timbre en effectuant une pression sur toute sa surface. Changer d'emplacement régulièrement.

Il existe 2 dosages correspondant à 2 surfaces de timbre différentes : la quantité de rivastigmine qui passe dans le sang est proportionnelle à la surface du dispositif transdermique.

Le traitement est débuté avec le dosage le plus faible. Si le médicament est bien toléré après une période de 4 semaines, il convient de passer au timbre le plus dosé.

Posologie usuelle :

  • Adulte : le timbre doit être gardé 24 heures, puis être remplacé.

Conseils

Ne laissez pas le dispositif transdermique neuf ou usagé à la portée des enfants. Pliez le timbre avant de le jeter.

Ce médicament est un médicament à prescription restreinte : la prescription initiale ne peut être réalisée que par un médecin neurologue, psychiatre ou gériatre. Cette ordonnance initiale annuelle doit être présentée avec celles destinées aux renouvellements qui peuvent être rédigées par un autre médecin.

Effets indésirables possibles du médicament RIVASTIGMINE MYLAN PHARMA

Réactions locales : rougeur et démangeaisons au niveau du site d'application, à ne pas confondre avec une réaction allergique (voir Attention).

Fréquemment : fatigue, manque d'appétit, perte de poids, digestion difficile, nausées, vomissements, infection urinaire, éruption cutanée, maux de tête, malaise, anxiété, dépression, confusion des idées.

Très rarement (moins de 1 utilisateur sur 10 000) : ralentissement du cœur, ulcère de l'estomac.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

L'ancienne formule du LEVOTHYROX (EUTHYROX) représente 0,5 % des spécialités délivrées dans les pharmacies en France (source : ANSM - CNOP).

EUTHYROX : le Conseil d'Etat rejette une plainte, Merck annonce la fin prochaine de son importation

La vaccination contre l’hépatite B est recommandée chez tous les nourrissons, ainsi qu'un rattrapage vaccinal chez les enfants et les adolescents jusqu’à l’âge de 15 ans révolus (illustration).

Vaccins contre l'hépatite B : distribution normale dans les collectivités, rupture de stock persistante en ville

L'halopéridol est un médicament antipsychotique typique de la classe des neuroleptiques (illustration).

HALDOL et HALDOL DECANOAS : harmonisation européenne des indications, posologies, contre-indications, etc.