En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

EXVIERA

Mis à jour : Mardi 24 Juillet 2018
Famille du médicament :

Antiviral d'action directe

Médicament sous surveillance renforcée Ce médicament fait l’objet d’une surveillance supplémentaire afin de pouvoir identifier rapidement de nouvelles informations sur sa sécurité d’emploi.

Dans quel cas le médicament EXVIERA est-il prescrit ?

Ce médicament appartient à la famille des antiviraux d'action directe actifs sur le virus de l'hépatite C. En bloquant une protéine indispensable à la multiplication du virus, il empêche le virus d'infecter de nouvelles cellules et permet d'améliorer de façon importante les taux de guérison.

Il est utilisé dans le traitement de l'hépatite C chronique chez l'adulte, en association avec d'autres médicaments.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament EXVIERA

EXVIERA 250 mg : comprimé (beige) ; boîte de 56 (4 x 14)
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte -  

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament EXVIERA

p cp
Dasabuvir250 mg
Lactose+
Excipients : Alcool polyvinylique, Cellulose microcristalline, Copovidone, Croscarmellose sel de Na, Fer jaune oxyde, Fer noir oxyde, Fer rouge oxyde, Lactose, Lactose monohydrate, Macrogol 3350, Magnésium stéarate, Silice colloïdale anhydre, Talc, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament EXVIERA

Ce médicament ne doit pas être utilisé en association avec les contraceptifs contenant de l'éthinylestradiol et les médicaments contenant l'une des substances suivantes : carbamazépine, phénytoïne, phénobarbital, éfavirenz, névirapine, étravirine, enzalutamide, rifampicine, millepertuis, gemfibrozil.

Attention

Des analyses de sang vous seront prescrites par le médecin avant, pendant et après le traitement ; elles permettent de déterminer la posologie et de s'assurer de l'efficacité du traitement.

En cas de fatigue, de faiblesse, de manque d'appétit, de nausées et vomissements, de jaunisse ou et selles décolorées, consultez un médecin : des examens peuvent être nécessaires pour contrôler les taux d'enzymes hépatiques (transaminases).

Une attention particulière est recommandée en cas d'antécédent de dépression ou de maladie psychiatrique ; signalez rapidement à votre médecin tout changement de comportement ou d'humeur et toute idée suicidaire.

Des précautions s'imposent en cas de co-infection par le virus de l'hépatite B ou le VIH. Votre médecin pourra vous demander de faire un dépistage du virus de l'hépatite B avant de débuter le traitement.

Attention : conducteurCompte-tenu de ses effets indésirables potentiels, ce médicament peut, chez certaines personnes, ne pas être compatible avec la conduite automobile ou le maniement de machines dangereuses. Assurez-vous à l'occasion des premières prises que vous supportez bien ce médicament avant de conduire ou d'utiliser une machine.

Interactions du médicament EXVIERA avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé avec :
  • les pilules, les anneaux et les patchs contraceptifs contenant de l'éthinylestradiol : risque d'augmentation de la toxicité hépatique ;

  • les antibiotiques contenant de la rifampicine ou de la rifabutine, les antiépileptiques contenant de la carbamazépine, du phénobarbital ou de la phénytoïne, les antiviraux contenant de l'éfavirenz, de la névirapine, de l'étravirine et les produits de phytothérapie contenant du millepertuis : risque de diminution de l'effet de ce médicament ;

  • les médicaments contenant du gemfibrozil : risque d'augmentation de la concentration de ce médicament.

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez un traitement immunosuppresseur (ciclosporine, tacrolimus, sirolimus, évérolimus), un hypolipidémiant de la famille des statines (fluvastatine, pravastatine, rosuvastatine), un traitement du VIH (darunavir/ritonavir, atazanavir/ritonavir, rilpivirine), certains antiulcéreux (ésoméprazole, oméprazole, lansoprazole), un anticoagulant oral (antivitamine K ou dabigatran) ou un médicament contenant l'une des substances suivantes : alprazolam, déférasirox, digoxine, amlodipine, furosémide, imitanib, lévothyroxine, tériflunomide, sulfasalazine.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

L'effet de ce médicament pendant le grossesse est mal connu. Par mesure de précaution, son utilisation est déconseillée chez la femme enceinte.

Si ce médicament est utilisé en association avec la rivavirine, une grossesse est contre-indiquée lorsque l'un des partenaires (femme ou homme) est traité. Une contraception efficace s'impose alors pendant le traitement et durant un certain temps après son arrêt. Les contraceptifs hormonaux contenant de l'éthinylestradiol ne doivent pas être utilisés (voir Interactions).

Allaitement :

Les données disponibles ne permettent pas de savoir si ce médicament passe dans le lait maternel ; un choix est donc nécessaire entre l'allaitement et la prise du médicament. Cette décision devra être prise en accord avec votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament EXVIERA

Les comprimés doivent être avalés entiers, sans être croqués ni écrasés, avec de la nourriture.

Posologie usuelle :

  • Adulte de plus de 18 ans : 1 comprimé, 2 fois par jour (matin et soir), en co-administration avec l'association fixe ombitasvir/paritaprévir/ritonavir (VIEKIRAX) avec ou sans ribavirine. La durée du traitement varie entre 8, 12 ou 24 semaines, selon le génotype du virus et la gravité de l'atteinte du foie.

Conseils

En cas d'oubli d'un comprimé, si l'oubli est constaté dans les 6 heures qui suivent l'heure de prise habituelle, prendre le comprimé oublié et prendre la dose suivante comme prévu. Si l'oubli est constaté plus de 6 heures après, ne pas prendre le comprimé oublié et continuer les prises à l'heure habituelle.

Conditions particulières de délivrance :

Ce médicament, disponible dans les pharmacies hospitalières, est un médicament à prescription restreinte : il doit être prescrit à l'hôpital par un médecin spécialisé en maladies de l'appareil digestif, en infectiologie ou en médecine interne.

Effets indésirables possibles du médicament EXVIERA

En cas d'association avec l'ombitasvir/paritaprévir/ritonavir : démangeaisons.

En cas d'association avec l'ombitasvir/paritaprévir/ritonavir et la ribavirine :
  • Très fréquents (plus de 10 % des patients) : insomnie, nausées, démangeaisons, fatigue importante, sensation de faiblesse.

  • Fréquents (1 à 10 % des patients) : anémie.

Augmentation des transaminases et des taux de bilirubine.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

Lymphome de Hodgkin - Coloration hématoxyline-éosine-safran (HES) [illustration@Famittle sur Wikimedia).

NATULAN (procarbazine) : rupture de stock en ville et mise à disposition à l’hôpital d'unités néerlandaises

L'enregistrement des données électro-encéphalographiques est l'unique moyen de directement mettre en évidence l'activité épileptique (illustration).

DEPAKOTE (divalproate de sodium) : remise à disposition normale

Représentation en 3D de virus de la rage (illustration).

Vaccin contre la rage RABIPUR : remise à disposition progressive en ville