En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

SIMBRINZA

Mis à jour : Jeudi 20 Juillet 2017

Collyre antiglaucomateux

Dans quel cas le médicament SIMBRINZA est-il prescrit ?

Ce collyre associe deux substances qui ont la propriété de diminuer la tension intraoculaire : un inhibiteur de l'anhydrase carbonique (brinzolamide), qui bloque une enzyme active sur la sécrétion des liquides contenus dans l'œil et de la brimonidine, une substance proche de l'adrénaline mais, à la différence de celle-ci, elle n'a quasiment pas d'effet sur le système cardiovasculaire.

Il est utilisé dans le traitement du glaucome à angle ouvert et des autres causes d'hypertension intraoculaire chronique.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament SIMBRINZA

SIMBRINZA : collyre ; flacon de 5 ml
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 13,98 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament SIMBRINZA

p ml
Brinzolamide10 mg
Brimonidine tartrate2 mg
Benzalkonium chlorure+
Excipients : Acide borique, Acide chlorhydrique, Benzalkonium chlorure, Carbomère 974 P, Eau purifiée, Mannitol, Propylèneglycol, Sodium chlorure, Sodium hydroxyde, Tyloxapol

Contre-indications du médicament SIMBRINZA

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • allergie aux médicaments de la famille des sulfamides (auxquels le brinzolamide est apparenté) ou d'allergie aux ammoniums quaternaires (présence de benzalkonium),

  • insuffisance rénale grave,

  • excès d'acidité dans le sang (acidose hyperchlorémique),

  • nourrisson de moins de 2 ans,

  • en association avec les IMAO et certains antidépresseurs (antidépresseur imipraminique, miansérine).

Attention

Ce collyre contient un conservateur (chlorure de benzalkonium) susceptible d'être absorbé par les lentilles de contact souples. Il est nécessaire de les enlever avant l'instillation du collyre, et de ne les remettre en place qu'après un délai de 15 minutes.

En cas d'allergie oculaire, ne poursuivez pas le traitement avant d'avoir pris l'avis de votre médecin.

Des précautions sont recommandées chez les personnes souffrant d'yeux secs, de problèmes de cornée, de maladies cardiovasculaires, d'un syndrome de Raynaud, d'hypotension orthostatique, d'insuffisance hépatique ou de dépression.

Évitez la prise de boissons alcoolisées en excès : augmentation de l'effet sédatif..

Attention : conducteurCompte-tenu de ses effets indésirables potentiels, ce médicament peut, chez certaines personnes, ne pas être compatible avec la conduite automobile ou le maniement de machines dangereuses. Assurez-vous à l'occasion des premières prises que vous supportez bien ce médicament avant de conduire ou d'utiliser une machine.

Interactions du médicament SIMBRINZA avec d'autres substances

Respectez un intervalle d'au moins 15 minutes entre les instillations de collyres différents. Ce délai est nécessaire pour que chaque collyre soit correctement absorbé par l'œil.

Ce collyre ne doit pas être associé avec les médicaments utilisés par voie orale tels que les IMAO, les antidépresseurs imipraminiques et la miansérine.

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez d'autres traitements, notamment un médicament sédatif ou un antihypertenseur.

Fertilité, grossesse et allaitement

L'effet de ce médicament pendant la grossesse ou l'allaitement est mal connu. Par prudence, son usage est déconseillé chez la femme enceinte ou chez celle qui allaite.

Mode d'emploi et posologie du médicament SIMBRINZA

Bien agiter le flacon avant chaque utilisation.

Tirer la paupière inférieure vers le bas tout en regardant vers le haut et déposer une goutte de collyre entre la paupière et le globe oculaire (cul-de-sac conjonctival). Évitez de toucher l'œil avec l'embout du flacon.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 1 goutte dans l'œil malade, matin et soir.

Conseils

En cas d'oubli d'une instillation, le traitement est poursuivi avec l'instillation suivante, à l'heure habituellement prévue.

Afin de diminuer le passage du médicament dans le sang et d'augmenter son action locale, il est recommandé de comprimer les voies lacrymales (angle interne de l'œil) après l'instillation : demander conseil à votre ophtalmologiste.

Ne conservez pas ce collyre plus de 4 semaines après ouverture.

Effets indésirables possibles du médicament SIMBRINZA

Les plus fréquents : goût amer ou inhabituel après l'instillation, larmoiement, conjonctivite allergique (rougeur, démangeaisons), maux de tête.

Réactions oculaires :
  • Fréquents : douleur ou gêne oculaire, vision trouble ou anormale.

  • Peu fréquents : lésion de la surface de l'œil, œdème des paupières ou de l'œil, yeux secs ou au contraire larmoyants, rougeur de la paupière, gêne ou fatigue oculaire, baisse de la vision, vision double.

  • Plus rarement : diminution de la croissance des cils.

Réactions générales :
  • Fréquents : somnolence, vertiges, bouche sèche.

  • Peu fréquents : baisse de la pression artérielle, douleur à la poitrine, troubles du rythme cardiaque, insomnie, cauchemars, dépression, faiblesse, vertiges, nervosité, irritabilité, perte de mémoire, difficulté à respirer, saignements du nez, rhume (nez bouché, éternuement, écoulement nasal), irritation de la gorge, toux, bourdonnement d'oreilles, flatulence, maux d'estomac, nausées, diarrhée, vomissements, rougeur cutanée, perte de cheveux, démangeaison généralisée, baisse du nombre de globules rouges, mal au dos, crampes musculaires, douleur au rein, baisse de la libido.

  • Plus rarement : tremblements, perte du goût, douleur articulaire, envie fréquente d'uriner, douleur à la poitrine, gonflement des mains et des pieds.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

Les APSI de la gamme IRIS sont utilisés pour le traitement de désensibilisation par voie injectable sous-cutanée (illustration).

Produits d'allergologie injectables de la gamme IRIS : interruption des traitements et rappel de tous les lots non périmés

Représentation en 3D de rétrovirus (illustration).

VIH : arrêt de commercialisation de VIDEX et ZERIT à partir de mars 2018

GENESERINE est indiqué dans le traitement d'appoint des troubles dyspeptiques (illustration).

Troubles dyspeptiques : arrêt de commercialisation de GENESERINE (salicylate d'éséridine) en octobre 2017